Qu’est-ce que le PoW (Proof-of-Work) ou preuve de travail ?

Le PoW  (Proof-of-Work) appelé preuve de travail en français intervient lors du processus de création (validation) d’un bloc d’une blockchain.
Pour rappel, voici comment s’effectuent les transactions sur la blockchain :

Tiré de Blockchain France.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la blockchain, je vous conseille de lire notre guide consacrée à celle-ci.

 

Qu’est-ce que le Proof-of-Work ou preuve de travail ?

La preuve de travail (Proof-of-Work) existe depuis 1993 et a été présenté par Cynthia Dwork et Moni Naor dans un article de journal scientifique.

Dans les crypto-monnaies, la preuve de travail (PoW) est une méthode utilisée pour créer de nouveaux blocs dans une blockchain. Grâce à cette méthode les blocs sont crées et contiennent toutes les informations des dernières transactions validées. Toutes celles des 10 dernières minutes pour le Bitcoin.

Ce protocole a été implémenté afin de lutter contre les attaques de dénis de service (DDoS) ayant pour but de saturer le réseau.

Les bitcoins sont donc minés grâce au protocole Proof-of-Work et vérifiés par les mineurs qui sont les noeuds du réseau. Sans cela n’importe qui pourrait créer un bloc et “dire” qu’il est valide.
La difficulté de minage (complexité des calculs mathématiques) est régulièrement ajustée. Ainsi au début du lancement du Bitcoin, il était facile de miner avec un simple ordinateur. Maintenant la difficulté a tellement augmenté qu’il n’est rentable de miner qu’avec des machines très puissantes et très énergivores.

 

Comment fonctionne le Proof-of-Work (PoW) ou preuve de travail ?

Les mineurs vont s’affronter pour résoudre des énigmes mathématiques afin d’être les premiers à trouver la réponse pour pouvoir créer (ou valider) un bloc.
Ces énigmes mathématiques sont résolues grâce à des calculs extrêmement complexes réalisés par des machines informatiques. On utilise dans la grande majorité des cas une carte graphique pour résoudre ces calculs.

Le principe du PoW est de trouver une valeur vérifiant un calcul. Cette valeur est totalement hasardeuse et pour la trouver les ordinateurs vont tester des milliers/millions de possibilités à la seconde. Lorsque la valeur est déchiffrée alors le bloc sera crée par le mineur l’ayant trouvé.

Les nœuds du réseau acceptent la plus longue chaîne de blocs, comme dans la preuve d’enjeu.

 

Quels sont les avantages du PoW ?

  • Sécurité très importante car les mineurs valident les transactions, il y a peu de chance de voir le réseau saturé par de fausses transactions
  • Impossible aux exchange de profiter de cette méthode, comme avec le PoS, pour utiliser les tokens stockés afin de gagner plus

 

Quels sont les inconvénients du PoW ?

  • Ce n’est vraiment pas écologique, l’énergie dépensé pour la résolution des calculs mathématiques est très importante. On estime cette dernière supérieure à la consommation électrique de l’Irlande
  • Si les gains sont plus attractifs sur une autre blockchain alors les mineurs peuvent migrer et laisser le réseau vulnérable
  • Les gains sont généralement directement revendus ce qui fait baisser le cours de la crypto-monnaie
  • Si une personne contrôle plus de 51% de la puissance de calcul alors elle peut réaliser une attaque à 51% ou double-spending

 

Nous vous conseillons de lire notre article sur la preuve d’enjeu, PoS (Proof-of-Stake) qui est une autre méthode utilisée pour créer de nouveaux blocs.
Vous pouvez également retrouver les différences entre la preuve d’enjeu (PoS : Proof-of-Stake) et la preuve de travail (PoW : Proof-of-Work).

Retrouvez toutes les réponses aux questions que vous vous posez dans la rubrique Questions Fréquentes.
N’hésitez pas à poster en commentaire les questions que vous vous posez !

 



Cet article vous a aidé ❤ ? N’hésitez pas à nous le faire savoir en attribuant une note sur 5 ou en nous laissant un commentaire 🙂

Avis des lecteurs
      [0 votes, la moyenne est de 0/5]


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar