Ceci n’est pas un conseil en investissement, nous ne sommes pas des conseillers financiers. Nous traitons ici d’une altcoin à faible capitalisation, faites vos propres recherches avant d'investir. Le prix est susceptible d'évoluer à la hausse comme à la baisse et le projet pourrait disparaître.

 

Objectif de l'analyse et points clefs du projet Tellor

Le Cryptopolitain met en place des filtres pour repérer des projets à fort potentiel avant qu’ils ne soient connus de la masse. Cela peut permettre de faire partie des premiers à profiter de la volatilité du cours. Ce système de filtres a pour objectif de mettre en lumière des coins/tokens potentiellement sous-évalués.

Néanmoins, dans la plupart des cas, il arrive que nous perdions une partie ou l'entièreté de notre capital investi. Les altcoins (cryptos alternatives) en général sont risquées. Nos indicateurs fondamentaux nous permettent de détecter un potentiel, pas de prévoir l'avenir.

Points clefs de l'analyse

Points clefs de l'analyse

 

Problématique

La finance décentralisée (ou DeFi) est un ensemble de protocoles décentralisés permettant de prêter, d’emprunter et de gagner des intérêts avec vos cryptomonnaies sans avoir besoin de tiers. Mais pour que ces écosystèmes fonctionnent, ils ont besoin de données extérieures. Les protocoles DeFi ont besoin d’avoir une mise à jour des prix de l’ETH par rapport à l'USD pour savoir quand liquider les emprunts.

 

Defipulse - Valeur bloquée dans la DeFi

Montants "bloqués" dans la DeFi

 

Sur l'image ci-dessus, vous pouvez constater qu’il y a actuellement 951 millions de $ bloqués à travers les différents protocoles de finance décentralisée. Le marché est énorme, mais il n'y a pas encore d'oracle en situation de monopole qui serait utilisé par tous les protocoles. C'est là que Tellor pourrait avoir ses chances pour prendre des parts du marché.

👉 Qu'est-ce qu'un oracle ?

 

Données du projet Tellor

  • Prix actuel : 5.63$
  • Capitalisation : 7.012.033$
  • Performance sur 1 mois : +7.2%
  • Rang : 290ème
  • Volume rapporté : 11.000.000$ (très peu crédible, car provenant d'exchanges non fiables, le seul site fiable est IDEX et le volume est de 61.000$)
  • Exchanges : IDEX, Eterbase, BKEX, Bilaxy, Citex, BiKi, Hotbit, FatBTC, ViteX
  • Total / Circulating supply : 1.336.000 / 1.246.253

 

Vue d'ensemble du projet Tellor

Tellor est un oracle, au même titre que ChainLink (qui est une des altcoins ayant la meilleure performance sur l'année). Le token associé à l'oracle Tellor est le Tributes (TRB).

💡 Un oracle est un gestionnaire de base de données permettant de lier des données on-chain (de l’activité blockchain) à des données off-chain (informations non diffusées sur une blockchain).

Cela permet de transmettre des informations/données du monde « réel » auprès de smart contract. Ainsi il est possible de vérifier que certaines conditions d’un contrat intelligent soient remplies à l’aide de données venant du monde extérieur (réel).

Exemple : un smart-contract qui permet d’assurer votre billet d’avion. Cette assurance s’assure que vous touchiez automatique et sans intervention humaine votre remboursement (sans besoin de réclamation) si votre vol est en retard ou annulé. L’oracle entre en jeu à ce moment-là. Ce dernier récupère les données auprès des aéroports (si le vol a été retardé...) ou auprès de stations météos (si le vol a été annulé pour cause de tempête...). L'oracle transmet alors l'information au smart-contract et vous êtes remboursé sur votre portefeuille personnel.

Tellor est un oracle qui va être appliqué à la finance décentralisée pour éviter des problèmes dans les protocoles de DeFi. Comme par exemple sur cet article, le cours de l'ETH avait crash, liquidant ainsi des millions de dollars d'emprunts par des utilisateurs de MakerDAO.

La problématique majeure dans l’adoption des protocoles de Finance Décentralisée est la fiabilité de ceux-ci. Comme vu précédemment, bien que décentralisés, ces protocoles ne sont pas exempts de hacks ou d'erreurs. Ce qu'il manque à ces protocoles de DeFi c’est une source sécurisée et décentralisée pour fournir des prix.

Tellor apporte aux protocoles DeFi et aux dApps une infrastructure leur permettant de faire des requêtes de données « réelles » (off-chain) auprès de cet Oracle.

🔥 Binance, Consensys et MakerDAO ont investi dans Tellor (cliquez ici pour lire l'article). Ces acteurs n'investissent pas par hasard mais parce qu'ils décèlent un potentiel en Tellor. On parle ici de certains des plus gros acteurs de l'industrie blockchain.

 

Tellor : Exchanges et liquidité

Voici les plateformes d'échange sur lesquelles le token est listé, avec la correspondance en volume par paire et par exchange. Il est important de noter que pour une altcoin à faible capitalisation, le nombre de plateformes est élevé, le volume rapporté également.

 

Volume sur les Exchanges où le token est listé

Source : Capture d'écran de CoinGecko

 

Néanmoins, si vous regardez les pastilles de couleur donnant la fiabilité de l’exchange, seul IDEX semble présenter un volume d’échange cohérent et réel. Ce volume serait plus réaliste pour un projet aussi récent et à faible capitalisation.

Vous devriez donc vous en tenir à cet exchange pour passer vos ordres et aussi pour avoir une vue d’ensemble du volume de trading réel.

En effet, le volume rapporté correspond au double de la capitalisation de la crypto, c’est une situation extraordinaire. Le volume est probablement gonflé par du washtrading sur certains exchanges (possiblement Bilaxy et Hotbit que nous connaissons réputés pour leur faible fiabilité).

 

Quelle est la technologie utilisée par Tellor ?

Tellor est une banque de données soutenue par des mineurs qui sont incités à fournir les données les plus précises possible.

Les demandes faites à l’Oracle par les utilisateurs sont exprimées en Tributes (token de l’écosystème Tellor). La requête peut être boostée par d’autres utilisateurs en ajoutant des Tributes tokens dans la « cagnotte ». Dans le whitepaper de Tellor, ils appellent ça le pourboire (tips). Cela augmente la probabilité que des mineurs traitent la requête, car ils seront plus récompensés. Ils le sont pour avoir fourni une donnée fiable.

L’oracle peut demander aux mineurs une nouvelle donnée toutes les 10 minutes. Ensuite, les mineurs proposent la donnée, qui doit être agrégée par 5 mineurs différents. Une moyenne est faite entre les 5 données et les mineurs se partagent la récompense de la requête.

Les mineurs sont incités de deux façons à fournir une donnée fiable :

  1. Ils gagnent des Tributes tokens à chaque requête traitée
  2. Ils doivent « staker » obligatoirement un nombre de Tributes tokens pour être éligible au minage.

Si la donnée fournie par le mineur n’est pas validée ou erronée, il est pénalisé sur le nombre de Tributes qu’il stake.  Tellor a donc opté pour un système hybride permettant de récompenser ou sanctionner un mineur non fiable.

Le nombre de Tributes à stake pour être éligible est de 1000 tokens, ce qui représente une somme conséquente que les mineurs ne peuvent pas se permettre de perdre en ajoutant de fausses informations.

D’autant que l’oracle n’utilise pas une seule source et que tout un chacun gagne à contester une donnée. Chaque holder (possesseur de tokens) peut contester une donnée ajoutée à l’oracle et gagner des TRB en échange si un consensus naît des holders votant pour la correction de la donnée.

À propos du mining, ne le voyez pas comme un token de minage, mais comme un modèle de sécurité où il coûterait 1 000 TRB par block pour hacker le réseau Tellor. Plus il y a de confirmations de la donnée, plus la donnée est fiable, car cela signifie que personne n’a contesté la donnée. Comme tout un chacun peut contester une donnée et être récompensé si elle s’avère être confirmée (la contestation), il est peu probable qu’une donnée fausse reste incontestée longtemps. Il s'agit là d'un modèle de défense similaire à  la blockchain Bitcoin pour laquelle le coût nécessaire pour effectuer une attaque de double dépense est très onéreux. Et comme l’attaque doit être rentable, le jeu n'en vaut pas la chandelle.

 

Token Economy (économie de jeton)

Voici la façon dont Tellor pense que l'adoption du token va se faire :

  1. Demande de tokens pour des requêtes de données fiables
  2. Appréciation du prix du token
  3. Augmentation des récompenses des mineurs
  4. Augmentation de la demande de tokens, car les mineurs veulent stake pour les récompenses
  5. Sécurité plus élevée de l’oracle
  6. Adoption en hausse
  7. Demande de tokens pour des requêtes de données fiables

Ce cercle vertueux permet de diminuer dans le temps la rentabilité (l'intérêt) de fournir des données biaisées à l’oracle, car les tricheurs sont sanctionnés dans leur staking (ils perdent des cryptos). L’incitation est réelle. Moins il est rentable de biaiser les données, plus la sécurité augmente.

Une requête est pratiquée toutes les 10 minutes, le nombre de requêtes journalières sera donc de 144 au maximum. L’émission est également votée par les mineurs, partant de 140% par an pour suivre l’adoption (demande des mineurs) puis réduite jusqu’à 17% courant d’année 2020 pour atteindre les 5% en 2021. A noter que 50% des pourboires seront également brûlés dans le futur.

Lors de la sortie du token TRB, l’équipe n’a pas fait de premine (pré minage, ou création de tokens avant la sortie du projet) ou d’ICO. L’équipe se rémunère avec 10% des tokens minés. Cela leur servira à améliorer leur software, à promouvoir l’oracle, à faire de la R&D et à animer la communauté.

Ce n’est pas une blockchain à part entière, même si nous parlons ici de preuve de travail et de staking. C’est un token de Proof-of-Work (PoW).

Les mineurs sont en compétition pour ajouter des données et gagnent en échange 5 TRB. Comme expliqué plus haut, plus il y a de demandes de requêtes (et de la demande il y en a dans la DeFi), plus le prix du token s’appréciera. C'est un cercle vertueux qui incitera les mineurs à être fiables. D’autant que leur stake de 1000 TRB vaudra plus en valeur USD et ils seront punis s’ils ne fournissent pas de données fiables.

Le total supply est de 1.338.566 tokens dont 1.242.512 sont actuellement en circulation. Néanmoins, comme Ethereum, le token Tribute n’a pas de maximum supply. Il a une économie inflationniste, inflation votée par les mineurs et possiblement réduite chaque année.

 

L'équipe derrière le projet

Tellor compte 3 membres principaux

La CEO et le CTO ont de l’expérience et sont développeurs Ethereum. Ils ont fondé DAXIA, qui est une entreprise ayant créé des contrats dérivés et décentralisés d’Ethereum. Ils sont également tous deux économistes. La CEO a travaillé pour le gouvernement américain et le CTO a travaillé pour la CFTC. Le co-fondateur a un profil plus entrepreneur, mais a également travaillé chez DAXIA.

Ce sont donc 3 profils différents, très expérimentés dans leur domaine et se connaissant car ayant fondé une précédente société dans l’écosystème Ethereum. Ils savent donc travailler ensemble et savent comment Ethereum fonctionne.

 

Part des revenus de mining pour l'équipe

Autrement appelé "Dev revenu share" cela consiste à verser automatiquement sur le portefeuille de l'équipe 10% du total des revenus générés par les mineurs. Le projet n'ayant pas fait d'ICO, ni ayant préminé une partie du supply, c'est leur moyen de pouvoir financer le projet.

Les développeurs gagnent automatiquement 10% des rewards (récompenses) de mining, pour leurs revenus et pour financer leur organisation. C’est le plus légitime des lancements. Ils partent de zéro et leur développement/longévité ne dépendra pas d’un trésor de guerre, mais d’une adoption réelle. Car il faut plus de mineurs et une augmentation du cours du token pour qu’ils soient rentables.

C’est le modèle le plus difficile pour se lancer, mais aussi le plus honnête.

 

Comparaison entre Chainlink et Tellor

ChainLink a davantage misé sur la rapidité que sur la décentralisation. LINK ne possède que quelques nœuds qui sont identifiés et autorisés à publier des données à l’oracle. D’autant que les nœuds sont très chers (plus vous possédez de LINK dans votre nœud, plus on vous accorde de la confiance).

L'équipe du projet Tellor s'est dirigée vers plus de décentralisation. N'importe qui possédant 1000 TRB peut installer un nœud et proposer des données à l’oracle. Les mineurs sont anonymes et en compétition pour apporter la donnée demandée.

Tellor a en plus une fonctionnalité qui permet aux holders de contester la donnée. Si la contestation est légitime, les contestataires sont récompensés. Il s'agit d'une propriété que Chainlink ne possède pas.

 

Analyse de données

En premier lieu, étudions la popularité du terme "oracle" à travers la communauté

Volume social de popularité du mot "oracle" Volume social de popularité du mot "oracle"

 

Sur le marché il existe peu d’oracle ayant un produit fini : il y a ChainLink, Band Protocol et Tellor Tributes. Ici vous avez le volume social du mot « oracle » à travers les différentes communautés crypto sur les réseaux sociaux.

En mi-2019 le volume de mentions sociales pour le mot oracle était de 25 par jour en moyenne. En ce moment, 1 an après, nous en sommes toujours au même niveau. Mais entre les deux, la période de hype s’est renouvelée. Le mot oracle n’est plus le "buzzword" qu’il était à l'époque. Mais au contraire cette popularité démontre un certain niveau de maturation. Le cycle d’attraction n’est plus spéculatif, mais utile/réel car la DeFi a vraiment besoin d’oracles fiables.

La tendance des oracles est réelle, comme le montre la performance de ChainLink, l’oracle le plus réputé de l’industrie

Performance du token LINK

Performance du token LINK

 

En termes de performance, LINK a été un bouclier contre le bear market et un des plus gros gagnants de la reprise du marché depuis 2019.

Il n'a fait "que" -50% sur l'année 2018, puis +500% l'année suivante et +146% l'année d'après. Cela s'explique par le fait que "oracle" était un nouveau "buzzword" dans la communauté et que LINK avait un monopole sur ce nouveau secteur.

 

Analyse de données de Tributes

 

Graphique du volume de trading

Graphique du volume de trading du token TRB

 

Nous remarquons que le volume de trading est en explosion totale depuis début mai. Ceci est dû aux récents listings sur près d’une dizaine d’exchanges : IDEX, Eterbase, BKEX, Bilaxy, Citex, BiKi, Hotbit, Fatbtc, ViteX. Le prix n’a pourtant pas augmenté de la même façon que l’augmentation de la liquidité.

Avoir plus de plateformes d'échanges, et donc potentiellement plus de liquidité, est sain pour maintenir la croissance future du cours. Néanmoins, hormis IDEX, le token n’est listé sur aucun exchange digne de confiance. Nous aurions préféré Huobi ou KuCoin qui sont des nids à pépites.

 

Maintenant, décryptons la croissance du réseau Tellor :

En orange vous avez le nombre d’adresses actives ayant une balance en TRB et en gris le nombre de nouvelles adresses ayant une balance de TRB > 0

Volume d'adresse active journalier

Volume d'adresses actives au quotidien ayant une balance en TRB tokens et les nouvelles adresses qui se créent ayant une balance de tokens

 

Vous pouvez sans trop de difficulté remarquer que ces deux indicateurs ont bien augmenté depuis le début d’année (date du mainnet de l’oracle).

Pour le nombre d’adresses actives par jour, la moyenne passe de 60 en janvier 2020 à +200 en juin 2020.

Pour le nombre de nouvelles adresses ayant une balance en TRB positive, ce chiffre moyen passe de 10 à 25 aujourd’hui.

L’augmentation drastique de ces indicateurs dénote une attraction très forte envers le token TRB. C’est une croissance impressionnante et rapide pour une altcoin à faible capitalisation.

 

Étudions maintenant le flow (flux) de token des exchanges et baleines :

Activité et token flow des baleines

Activité et token flow des baleines

 

En rose, vous avez le supply sur les exchanges et en marron le supply qui sort de ceux-ci  :

Normalement ces deux courbes devraient logiquement s’inverser. Car il est très rare d’observer un même nombre de tokens sortants et entrants des exchanges. Mais ici, le supply ne provient pas d’une ICO. Le supply est donc probablement dirigé vers des exchanges en fonction des mineurs et de l'équipe. L’offre et la demande s’équilibrent plutôt bien pour le moment.

Vous pouvez également constater que plus les tokens sont dirigés vers de exchanges, plus le prix corrige (en décalage, et c’est le genre d’informations que vous voulez avoir avant tout le monde). Le nombre de tokens sorti d’exchanges ne réagit pourtant pas proportionnellement. Les acheteurs sont donc plutôt confiants d’après ces indicateurs. Il serait plus logique d’observer des périodes avec plus d’écart entre les baisses de prix et de coins sortis des plateformes (des baleines rachètent et sortent les coins par exemple)

 

Léquipe expérimentée et est un des points majeurs de réussite. Une équipe solide derrière un projet est pour nous un des critères fondamentaux les plus importants pour la pérennité d’un projet. Ensuite, le choix du protocole de sécurité, hybride entre Staking et PoW est une méthode ayant prouvé son efficacité pour résister à des attaques de type sybil et pour assurer la longévité du réseau.

La token economy est également encourageante, c'est un cercle vertueux qui favorise les acteurs honnêtes et punit les tricheurs.

Le seul point « noir » est les 10% de frais de développement (sur le minage) accordés à l’équipe. Mais il est vrai qu’ils ont fondé le projet de zéro, sans ICO ni premine. Il pourrait être profitable à tout le monde que l’équipe baisse ce revenu dans un futur proche, lorsque le token sera plus utilisé. De plus, il faudrait qu’ils soient transparents sur l'utilisation de ces revenus.

Du côté de l’analyse de données, les étoiles s’alignent progressivement pour soutenir une hausse solide du token TRB. La composante que nous aimerions voir sont les données de volume social. Néanmoins, à l'heure actuelle, les mentions de ce token à travers les différents réseaux sont faibles.

Le réseau grandit pourtant positivement dû au nombre d’adresses actives et au nombre de nouvelles adresses, ce qui est encourageant sur l’adoption du token.

Le produit est fonctionnel, le lancement est équitable, l’oracle est décentralisé. Ce projet a un potentiel de futur grand dans le secteur si l'équipe arrive à atteindre une adoption par les protocoles DeFi ainsi que par les mineurs. Aujourd'hui, cet intérêt est grandissant d'après notre analyse.

Les données sur lesquelles s'appuient cette analyse proviennent de Santiment, pour vous inscrire et tester la plateforme cliquez sur le bouton ci-dessous :

S'inscrire sur Santiment

 

 

Cryptoast : Les plus et les moins du projet

 

Liens utiles 

A propos de l'auteur : Le Cryptopolitain

twitter-soothsayerdata

Le Cryptopolitain comprend trois membres, les deux fondateurs Thibaud Souchal et Rémi Piccioli ainsi que Léo Delion. Cette équipe s’est spécialisée dans l’étude et la recherche de projets blockchains, ainsi que l'analyse technique. Ils exploitent une analyse fondamentale poussée et une investigation des données d'un réseau (data analytics d’activité blockchain) leur permettant de conclure de la santé d'un réseau et de la vraie valeur d’un token/coin.
Tous les articles de Le Cryptopolitain.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments