Partager cet article :

Avec l’essor d’Ethereum et des autres blockchains permettant l’utilisation de smart contracts, les applications décentralisées (decentralized applications en anglais, abrégées en DApps) sont devenues un incontournable de l’écosystème crypto. Quel que soit le domaine, les DApps sont partout : finance, sécurité, jeux vidéo et plus. Voyons ensemble quelles sont les DApps les plus utilisées.

 

Que sont les applications décentralisées ?

Avant toute chose il semble primordial de rappeler ce qu’est une application décentralisée. Les applications décentralisées sont des services fonctionnant sur une blockchain comme un site web, un service financier,  un jeu vidéo, une marketplace, etc. Contrairement à leur antithèses centralisées, les applications décentralisées ne dépendent pas d’un seul et unique serveur, mais d’un réseau de machines. Cela leur permet d’être résilientes et insensibles à de nombreuses attaques, comme les attaques par dénis de service (DoS). Point important : cela leur permet également d’être résistantes à tout type de censure.

Prenons un exemple. Lorsque vous créez un site internet classique, celui-ci est hébergé sur un unique serveur. Si le serveur venait à avoir un quelconque problème, le site en question ne serait plus accessible. Dans le cas d’une application décentralisée, même si une machine venait à tomber en panne, l’exécution de l’application serait maintenue, car distribuée entre l’ensemble des machines du réseau.

Plusieurs éléments sont à prendre en compte afin d’établir un classement des applications décentralisées. Celles-ci peuvent être classées selon le nombre d’utilisateurs actifs au cours d’une période de temps donnée ou encore selon le volume hebdomadaire ou mensuel.

 

Classement des applications décentralisées (DApps) sur Ethereum

Ethereum est à ce jour la blockchain ayant les applications décentralisées les plus complexes et matures. Au moment d'écrire ces lignes, celle-ci dénombre pas moins de 6700 applications décentralisées qui réunissent sur la plateforme plus de 23 000 utilisateurs quotidiens.

Dans le cadre de ce classement, nous allons nous référer à celui proposé par le site StateOfTheDApps. Ce classement est basé sur différentes métriques, comme le nombre d’utilisateurs actifs, le volume de transactions ainsi que les activités de développement.

 

MakerDAO

Le projet MakerDAO arrive en tête des DApps sur Ethereum, avec 34 976 ETH (soit environ 5 111 437 $) échangés au cours des 7 derniers jours et une moyenne de 1400 utilisateurs journaliers.  

MakerDAO est une plateforme autonome et décentralisée fonctionnant sur Ethereum grâce à des smart contracts. Fer de lance de l’écosystème DeFi, MakerDAO permet de contracter des prêts en stablecoin DAI, en échange de la mise sous scellés d’éthers. Ce sont plus de 330 millions de dollars qui sont actuellement sous séquestre dans le protocole MakerDAO.

 

Maker DAO logo defi

 

Apprenez-en plus sur MakerDAO dans notre article dédié : Qu’est-ce que MakerDAO, Dai et où en acheter ?

 

Chainlink

Chainlink arrive à la seconde place avec une moyenne de 600 utilisateurs journaliers. Cette application fournit un service d’oracle décentralisé, utilisable par d’autres smart contracts. Les oracles sont des programmes permettant d’obtenir des informations provenant de l’extérieur de la blockchain Ethereum (dites off-chain).

 

Chainlink logo

 

Apprenez-en plus sur ChainLink dans notre article dédié : Qu’est-ce que le ChainLink (LINK) et comment en acheter ?

My Crypto Heroes

Pour la troisième place de ce classement, nous retrouvons My Crypto Heroes . Cette application a une moyenne de 3000 utilisateurs quotidiens pour un volume d’une centaine d’ETH au cours des 7 derniers jours.

My Crypto Heroes est un RPG japonais évoluant sur la blockchain Ethereum. Vous y incarnez des héros auxquels sont assignées des quêtes permettant de récupérer des objets rares, nécessaires à rendre plus puissant votre personnage lors de combats contre d’autres joueurs. Chaque héros est représenté sur la blockchain par un token non fongible ERC-721.

 

KyberNetwork

Vient ensuite KyberNetwork, à la quatrième place, avec une moyenne de 300 utilisateurs quotidiens et près de 11 766 ETH (soit environ 1  715  183 $) échangés au cours des 7 derniers jours.

KyberNetwork est un protocole basé sur la blockchain Ethereum permettant d’échanger ou de convertir des tokens ERC-20 de manière décentralisée, notamment par le biais de l'interface web KyberSwap.

 

Kyber network logo

 

Apprenez-en plus sur KyberNetwork dans notre article dédié : Qu’est-ce que Kyber Network (KNC) et comment en acheter ?

 

En plus de celles-ci, d’autres DApps rendent l’ensemble de l’écosystème Ethereum attrayant. Parmi elles nous pouvons citer :

  • Compound Finance, la plateforme qui permet d’emprunter ainsi que d’épargner des cryptomonnaies de manière décentralisée qui gère actuellement 90 millions de dollars.
  • UniSwap, une plateforme d’échange automatisée et décentralisée.
  • Synthetix, une plateforme proposant des actifs comme l'or ou des monnaies fiduciaire sur Ethereum.

 

Classement des DApps sur EOS

EOS arrive à la deuxième place au classement des blockchains à smart contrats. Elle dénombre la modique somme de 316 DApps. Elle n’a rien à envier d’Ethereum sur le plan de la fréquentation, en accueillant 21 000 utilisateurs quotidiens.

Sur cette blockchain, les jeux règnent en maître. Les 5 premières applications décentralisées, toujours selon le classement de StateOfTheDApps, sont des jeux. Parmi elles on retrouve :

  • CryptoLegends, un jeu de cartes réunissant 470 utilisateurs journaliers, générant un volume de 2 048 EOS (5 280 $)  au cours des 7 derniers jours.
  • EOS Dynasty, un jeu économie/stratégie multijoueurs réunissant 135 utilisateurs quotidiens, pour un volume de 8 073 EOS (20 811 $) au cours des 7 derniers jours.
  • Dice, une plateforme de jeux d’argent en expansion accueillant 470 joueurs journaliers et générant un volume de près d’un million de dollars au cours de la semaine passée.

 

Classement des DApps sur Tron

Souvent présentée comme l’« Ethereum Killer », la plateforme Tron peine à se faire une place dans l’écosystème des DApps. Bien qu’il y en ait qui opèrent sur la blockchain Tron, très peu arrivent à attirer suffisamment d’utilisateurs.

Seules quelques plateformes de jeux en ligne arrivent à tirer leur épingle du jeu. C’est le cas de 888Tron qui a généré un volume de 2,8 millions de dollars au cours de la dernière semaine. C’est aussi celui de WINk et de ses 15 millions de dollars de volume.

Même la plateforme d’échange décentralisée PoloniDEX (anciennement TRXMarket jusqu’au rachat par Poloniex) ne comptabilise qu’un maigre compte de 230 utilisateurs journaliers ainsi qu’un volume extrêmement faible.

 

Les applications décentralisées ont connu un essor constant depuis la création d’Ethereum et des smart contracts. Cette évolution devrait se poursuivre dans les années à venir, notamment suite à la mise à jour d’Ethereum 1.0 vers Ethereum 2.0, visant à résoudre les problèmes de scalabilité. Sur Ethereum, les applications de finance décentralisée cumulent actuellement 600 millions de dollars d’actifs en gestions, une somme qui elle aussi devrait augmenter, pour le plus grand bonheur des gestionnaires de DApps. Et vous, quelles DApps utilisez-vous le plus ?

 

A propos de l'auteur : Renaud

twitter-soothsayerdata

ngénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.
Tous les articles de Renaud.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar