La DeFi n'a pas encore été exploitée à son plein potentiel et de nombreuses fonctionnalités sont susceptibles d'apparaître par le biais des différents projets qui composent cet écosystème très dynamique. Il est aujourd'hui possible, et nous l'avons documenté sur Cryptoast, de prêter ses cryptomonnaies pour obtenir des intérêts, d'utiliser des stablecoins décentralisés, et également de payer dans la vie quotidienne avec ces dernières. Mais qu'en est-il d'investir dans des actions plus classiques par le biais de la finance décentralisée ? Aujourd'hui, nous vous présentons donc Synthetix qui vous permet d'investir en éthers dans des actions Apple ou même de shorter le Bitcoin !

 

Qu'est-ce que Synthetix ?

Synthetix est un protocole décentralisé de déploiement de biens sur le réseau Ethereum. Mais le projet englobe également le développement de différentes interfaces à ce protocole qui possèdent diverses fonctionnalités intéressantes comme le Synthetix.Exchange. Le déploiement de ces biens est réalisé par le biais de tokens Ethereum nommés Synths qui peuvent répliquer la valeur de cryptomonnaies comme le Bitcoin ou l'Éther, mais également d'actions plus traditionnelles comme les actions Apple (AAPL) par exemple. Le protocole utilise son propre token Ethereum, le SNX, afin d'assurer le bon fonctionnement de ses services. Ainsi le SNX est utilisé comme garantie pour assurer la stabilité et la liquidité des différents Synths proposés aux utilisateurs.

 

Le token SNX

Le SNX n'est pas seulement un token de fidélité qui permet aux clients de bénéficier de différentes réductions et avantages lors de l'utilisation des services du projet. Il est en effet au cœur du fonctionnement de Synthetix et permet notamment de garantir une liquidité et limiter les effets de slippage lors des transactions. En effet chaque Synth proposé est soutenu par une garantie de SNX avec une ration de l'ordre de 750 % actuellement, qui pourrait être modifié par un vote de la communauté.

Les tokens SNX sont principalement voués à être bloqués dans le système puisque ce dernier propose de nombreux avantages lors du staking de ces derniers. En effet bloquer vos SNX vous permet de recevoir une partie des frais de la plateforme d'échange de Synthetix. Posséder des SNX bloqués vous permet également de recevoir de nouveaux SNX de manière quotidienne par le biais de la politique d'inflation mise en place par le protocole. Le taux de création de SNX est de 1,25 % par semaine jusqu'en août 2023 avant de tomber à 2,5 % par an par la suite. Mais posséder des SNX permet également de « miner » des Synths comme nous allons le voir par la suite.

 

Les services proposés par le protocole

Les Synths que propose Synthetix apportent de nombreux avantages, mais ce n'est pas les seules fonctionnalités du projet. Il existe également une plateforme d'échange dédiée à ces derniers qui permet leurs achats, ainsi que leur création.

 

Les Synths

Les Synths sont techniquement des tokens Ethereum qui possèdent les propriétés telles que les échanges entre différents utilisateurs, les smart-contracts et la transparence du réseau Ethereum. Mais la valeur de ces tokens fluctue par rapport à l'actif sous-jacent qu'ils reproduisent. Pour prendre un exemple simple, le sBTC aura une valeur similaire au BTC traditionnel. Et ce sera le cas pour d'autres monnaies, cryptomonnaies et autres actifs proposés sur le protocole. Cela permet d'être exposé aux fluctuations de ces biens sans devoir en posséder directement et de rester dans l'écosystème de la DeFi Ethereum.

Ce ne sont pas le résultat d'une tokénisation du bien sous-jacent, mais une synthétisation de ce dernier. Alors qu'une tokénisation représente la valeur directe et sa propriété totale ou partielle, la synthétisation tire sa valeur de la confiance envers le protocole, la plateforme ou l'application déployant les biens. Cette confiance est principalement portée par la création d'une dette, qui est garantie par un actif qui est, dans le cas de Synthetix, le token SNX. On retrouve la synthétisation dans le fonctionnement des stablecoins SAI et DAI que nous avions présentés sur Cryptoast.

 

Synthetix.Exchange

exchange

 

Synthetix possède également une plateforme d'échange décentralisée, appelée Synthetix.Exchange, qui permet notamment d'acheter et de revendre des Synths, mais pas seulement. Le principal avantage ce la plateforme est la capacité de pouvoir échanger différents Synths de manière instantanée sans une problématique liée à la liquidité. L'objectif est de proposer une interface simple d'utilisation afin de permettre l'échange entre tous les actifs synthétiques que le protocole Synthetix propose.

Échange décentralisé, qui nécessite l'utilisation d'un wallet tel que Metamask, Trezor ou encore Ledger pour s'y connecter et accéder aux fonctionnalités. Une fois connectés, si vous possédez au moins un Synth vous pouvez dès à présent obtenir les ratios de conversions entre différents sTokens et réaliser des échanges qui s'effectuent directement sur le réseau Ethereum. Les frais de transactions sont de 0,3 %, qui sont directement distribués entre tous les utilisateurs ayant bloqué des tokens SNX en tant que garantie. Il n'y a pas besoin de ces tokens SNX pour réaliser des échanges, mais simplement des éthers ainsi qu'évidemment des Synths. Les échanges sont sans carnet d'ordres et sont donc sans spread, ce qui permet de ne pas subir de déconvenues dues au manque de liquidité sur la paire d'échange.

Cette fonctionnalité principale qui permet de passer outre une des difficultés principales des plateformes d’échanges ayant peu d'utilisateurs est due au fonctionnement même des Synths. Si vous souhaitez échanger des sUSD contre des sETH par exemple, vous n'allez pas envoyer à un autre utilisateur ou à un pool de liquidité vos tokens pour en recevoir d'autres. En réalité vous allez, moyennant 0,3 % de frais, détruire vos sUSD et créer des sETH. Cela est notamment possible par le faire que la valeur de la garantie après l'échange reste la même et seul l'actif synthétisé change. Il est à noter que les différents ratios d'échanges proposés par la plateforme sont fournis par un système d'oracles privés et centralisés. Ces derniers s'actualisent toutes les trois minutes, ce qui n'offre pas un confort très important pour l'utiliser à des fins de trading régulier.

 

L'application décentralisée Mintr

Mintr

 

Mintr est l'application décentralisée qui permet aux possesseurs de tokens SNX de créer des sTokens, ces fameux Synths. Toute l'application est donc destinée aux utilisations du protocole et les fonctionnalités nécessitent la possession de SNX. Vous pouvez également recouvrer vos dettes sur la plateforme, c'est-à-dire détruire vos Synths pour récupérer votre garantie de SNX actuelle. Enfin vous pouvez aussi bénéficier d'autres possibilités comme obtenir votre part des frais ainsi que participer à la gouvernance du protocole Synthetix.

Afin d'utiliser la plateforme, vous devez vous y connecter par le biais de votre wallet. Quatre moyens d'accès sont disponibles : Metamask, Trezor, Ledger Live et Coinbase Wallet. Une fois connecté, vous pouvez accéder au système de créations de sTokens tel que le sUSD. Vous les recevrez directement sur le wallet associé à vos tokens SNX et pouvez en profiter par la suite librement.

 

Le fonctionnement des Synths

Les Synths sont donc des produits dérivés qui reproduisent différents biens de manière décentralisée. Il existe aujourd'hui des Synths liés à des monnaies fiat comme le sUSD ou le sEuro, des Synths liés à des cryptomonnaies comme le sBTC, des Synths liés à des actifs comme le sXAU ou le sXAG qui représentent respectivement l'or et l'argent sur les marchés financiers. Mais comment le protocole Synthetix réussit-il à mettre en place ces produits dérivés de manière décentralisée ?

tuto apprendre acheter bitcoin crypto plateformes

Nous l'avons vu dans la présentation du token SNX, c'est ce dernier qui permet de sur-garantir la liquidité des Synths. Et ce sont également ces SNX qui sont utilisés dans le processus d'ancrage nominal des Synths vis-à-vis des biens répliqués. On retrouve la notion d'arbitrage qui permet au marché de réguler de manière autonome les prix en se basant sur les opportunités qu'apportent les variations des prix des dérivés vis-à-vis du bien. Mais Synthetix utilise également un protocole de l'écosystème de la finance décentralisée Uniswap à cette fin. En effet les utilisateurs apportant des liquidités sur Uniswap par le biais de la paire ETH/sETH sont également récompensés par le protocole par exemple.

Si vous possédez des SNX, vous pouvez tout à fait réaliser une création de Synths. Afin de mint ces derniers vous devez interagir avec le smart-contract de Synthetix, voici les étapes de créations de Synths :

  • Le smart-contract va vérifier que l'opération est réalisable, notamment que le ratio de garanties de SNX est bien supérieure à 750 %.
  • Le nombre de Synths créés est ajouté au registre des dettes de Synthetix qui permet d'établir les Synths actuellement en circulation.
  • Le smart-contract de Synthetix va interagir avec celui du Synth spécifique qui va créer de nouveaux tokens et les distribuera automatiquement à l'utilisateur. Les Synths sont nouvellement créées !

Vous pouvez par la suite repayer vos dettes afin de récupérer vos SNX mis en garantis. Il vous suffira de détruire par le biais du smart-contract Synthetix vos Synths pour qu'ils soient retirés de la circulation et que votre dette soit supprimée du registre. À la suite de cette opération, le nombre de Synths en circulation est mis à jour et vos SNX deviennent transférables vers votre wallet.

 

Les Synths actuellement disponibles

Aujourd'hui il existe un panel de Synths disponible qui couvrent certaines cryptomonnaies, monnaies fiat ainsi que des indices plus traditionnels. Voici la liste de ces Synths actuellement disponibles.

 

10 conseils avant d'investir dans le Bitcoin

 

Cryptomonnaies

Synthetix propose à l'utilisation douze Synths permettant de s'exposer sur des positions d'achat ou de ventes sur six cryptomonnaies différentes. Il s'agit donc du Bitcoin, de l'Éther, du Binance Coin, du Maker, du Tez et du Tronix. Elles sont représentées par leur version sToken pour parier à la hausse, et leurs version iToken pour parier à la baisse.

 

Monnaies fiat

Vous pouvez également prendre position sur des stablecoins indexés sur huit monnaies fiat. On retrouve donc les traditionnels sUSD et sEuro mais également des monnaies moins communes dans l'écosystème. En effet, le sJPY, le sAUD, le sKRW, le sGBP, le sCHF et le sCAD sont également disponibles.

 

Indices boursiers

Pour le moment seuls deux indices boursiers sont disponibles sur le protocole et il s'agit des indices de l'or et de l'argent, respectivement sXAU et sXAG. Il est à noter que des actions seront également bientôt disponibles, à commencer par les actions de l'entreprise Apple.

 

Les risques associés à l'utilisation des Synths

Si le projet Synthetix semble prometteur et les fonctionnalités qu'il propose intéressantes, utiliser le protocole n'est pas sans risque. Il existe évidemment les risques traditionnels que l'on retrouve dans tout les projets de l'écosystème de la DeFi. Il s'agit notamment des risques inhérents à l'utilisation d'Ethereum et des smart-contracts qui peuvent présenter des failles de sécurité qui sont limitées par la mise en place d'audit de codes. Mais le projet présente également spécifiquement des risques et nous pouvons deviner certaines de ces limites.

Tout d'abord l’utilisation systématique de tokens SNX en tant que garantie pour permettre la création de nouveaux tokens Synths rend ces derniers relativement faibles. En effet même si les ratios de 750 % sont largement supérieurs aux autres protocoles similaires, cela reste uniquement basé sur des SNX, tokens uniquement utilisés dans le cadre du protocole ayant actuellement une forte inflation.

Si la création de sUSD nécessite la mise en garantie de tokens SNX à hauteur de 750% et celle d'une dette pour récupérer cette garantie, il n'existe pas de mécanisme de liquidation pour pallier aux baisses de prix du token en garantie. Par exemple Maker qui permet la syntétisation de l'USD par le biais de la mise en garantie d'éthers (Sai) ou d'autres tokens Ethereum (Dai) intègre un système de liquidation pour garantir le taux de collatéralisation au-dessus de leurs normes qui sont de 150 %. Si la garantie passe sous ce cap, elle est alors partiellement mise en vente avec une réduction d'environ 5 % pour inciter les acheteurs. Les Synths ne possèdent donc pas de liquidation et rien ne peut garantir que les 750 % de collatéral sont bien effectifs, ces derniers étant soumis aux variations du prix du SNX. Il existe cependant une incitation à conserver une garantie supérieure aux 750% puisque seuls les utilisateurs dans cette situation peuvent prétendre aux récompenses distribuées en SNX de manière hebdomadaire.

 

Les perspectives de Synthetix

Si le nombre de fonctionnalités est déjà intéressant pour les utilisateurs de la DeFi, le projet ne souhaite pas s'arrêter là. En effet l'équipe développe de nouveau Synths qui permettrait de s'exposer par le protocole à des indices comme le S&P 500, avec l'action Apple ou Tesla par exemple, mais également d'aller plus loin en ajoutant des positions synthétiques de plusieurs actifs. Par cette stratégie Synthetix souhaite mettre à disposition de ces utilisateurs un maximum de possibilité d'investissements afin de devenir un acteur dominant de l'écosystème en développement.

Nous exposions dans la partie précédente le risque les problématiques liées à l'utilisation du token SNX pour les garanties des Synths, rendant ces derniers relativement fragiles puisque dépendant d'un token à faible capitalisation. Afin d'améliorer le protocole, l'équipe de Synthetix travaille actuellement à la mise en place de garantie en éthers pour bénéficier de la stabilité plus grande de ces derniers, sans impacter pour autant le développement de SNX.

Enfin Synthetix souhaite également développer des synergies avec différents protocoles ouverts de la finance décentralisée en permettant a la communauté de prêter et de contracter des prêts de certains Synths comme le sUSD. Mais également dans le cadre de la mise en place des flux de prix des Synths qui aujourd'hui reposent principalement sur des services d'Oracles centralisés. Ils travaillent donc sur une intégration du système utilisant les services de Chainlink qui apportent notamment des fonctionnalités d'oracles décentralisés.

 

Voilà qui conclut cette présentation de Synthetix, ce protocole permettant de s'exposer à des biens externes au réseau Ethereum tout en profitant de l'écosystème de la DeFi et des fonctionnalités des smart-contracts. Si vous avez des questions ou des remarques, n'hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux !

Quelle note attribuez-vous à Synthetix ?

[Total : 2   Moyenne : 4.5/5]

A propos de l'auteur : Guillaume Chanut

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Passionné par les crypto-monnaies, j’ai rapidement appris à développer des outils dans le domaine des technologies blockchain. J’aime partager mes connaissances sur le sujet et je participe activement au rayonnement des aspects techniques de la blockchain au sein de la communauté crypto. Je suis principalement intéressé par Ethereum et par son code Solidity.
Tous les articles de Guillaume Chanut.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments