Tezos (XTZ), la blockchain d'infrastructure à la gouvernance autonome

Imaginée par son fondateur avant même qu'Ethereum soit utilisable, Tezos (XTZ) est une blockchain d'infrastructure permettant le déploiement d'applications décentralisées. Grâce à sa méthode de consensus de la preuve d'enjeu liquide, le réseau Tezos allie une faible consommation énergétique à de faibles frais de transactions pour ses utilisateurs. Avec ses nombreux partenariats dans les domaines du sport et du jeu vidéo, Tezos tente d'accroître sa portée pour s'ouvrir à de nouveaux publics.

Tezos (XTZ), la blockchain d'infrastructure à la gouvernance autonome

Qu'est-ce que Tezos ?

Tezos est une blockchain d'infrastructure qui permet d'exécuter des smart contracts. Concurrente directe d'Ethereum, cette blockchain vise à accueillir des applications décentralisées (dApps) dans le cadre de la finance décentralisée. Tezos se distingue d'Ethereum par 3 différences majeures :

  • tout d'abord, son modèle de consensus fonctionne par preuve d'enjeu liquide, ce qui lui confère une plus grande scalabilité ;
  • ensuite, ses smart contracts se basent sur un langage de programmation sécurisé appelé Michelson ;
  • enfin, sa blockchain est dite « évolutive » et dispose d'un système de gouvernance interne lui permettant de s'auto amender.

Profitant du bull run de 2017 pour se financer, Tezos a levé plus de 230 millions de dollars. Ainsi, le projet est entré dans le top 10 des Initial Coin Offering (ICO) les plus importantes de l'histoire.

Malheureusement, à cause de plusieurs problèmes d'ordres juridiques et professionnels (actions collectives par des participants à l'ICO ; lutte de pouvoir au sein de la fondation), les tokens du réseau, les XTZ, ont été bloqués pendant près d'un an (ce qui représente une éternité dans le monde de la blockchain) et le développement du projet a pris du retard. Malgré tout, le projet a finalement été lancé le 30 juin 2018.

L'organisation derrière cette blockchain est la Fondation Tezos. Basée en Suisse, elle participe au développement du réseau en déployant des capitaux pour financer des projets, le tout avec une vision long terme des technologies et des investissements réalisés. Cette fondation est la première à avoir été auditée par l'un des 4 plus gros cabinets d'audit au monde : PwC.

Pour tout comprendre en vidéo :

Comment fonctionnent Tezos et son token (XTZ) ?

Tezos est une plateforme de smart contracts capable d'exécuter des applications décentralisées (DApps) grâce à sa blockchain d'infrastructure. Pour fonctionner, son réseau utilise une cryptomonnaie native, le tez, dont le symbole est et le ticker XTZ. Cette cryptomonnaie sert à payer les frais de transaction sur le réseau ainsi qu'à récompenser les validateurs qui le sécurisent.

Tezos Xtz logo

Logo du Tezos (XTZ), par Cryptoast

La preuve d'enjeu liquide

Le modèle de consensus de Tezos se base sur la preuve d'enjeu (PoS), et plus précisément sur une variante de la preuve d'enjeu déléguée appelée preuve d'enjeu liquide (LPoS). Pour rappel, la preuve d'enjeu (PoS) est un système de consensus permettant de valider les transactions d'une blockchain grâce à des noeuds validateurs. Dans le cas de Tezos, ces derniers doivent bloquer un certain nombre de tokens XTZ dans le réseau afin d'obtenir une récompense financière : c'est ce que l'on nomme le staking.

? Pour en savoir plus sur la notion de staking

Dans le cadre de la preuve d'enjeu liquide mise en place sur la blockchain Tezos, les validateurs sont surnommés bakers et doivent mettre sous séquestre un minimum de 6 000 ꜩ pour obtenir ce statut. Ces derniers sont récompensés selon le nombre de tokens XTZ qu'ils ont mis sous séquestre : plus ils ont bloqué de tokens, et plus ils ont de chances de valider un bloc et de toucher la récompense qui en découle.

Malgré tout, le système a été construit pour prendre en compte ceux ayant des moyens financiers limités. Ainsi, ceux voulant participer au réseau et ayant moins de 6 000 ꜩ  peuvent déléguer leurs tokens à un baker, leur permettant ainsi de toucher la récompense accordée par la blockchain. En échange de ce service, le baker prend une commission sur la récompense accordée à celui qui lui a délégué ses fonds.

Outre son aspect décentralisé et démocratique, cette fonctionnalité de délégation permet une protection contre l'inflation des détenteurs de tokens, dont leurs récompenses de staking sont en partie issues de la création monétaire. Alors que le taux de création monétaire de la blockchain Tezos est de 5,5% par an, les répercussions de l'inflation sur celui qui délègue ses XTZ ne sera impacté qu'à hauteur des frais qu'il paye à son baker.

En effet, puisque les bakers prélèvent en moyenne 10 % sur les récompenses des fonds délégués, cela représenterait une perte de pouvoir d'achat de seulement 0,5 % par an pour leurs holders (si et seulement si le cours du token XTZ reste stable sur le long terme, ce qui n'est pas observable depuis son lancement). Une liste des meilleurs bakers est disponible sur le site Baking Bad, affichant les fonds bloqués par les bakers et les frais occasionnés aux participants ayant délégués leurs XTZ.

Le langage de programmation Michelson

Comme toutes les blockchains, Tezos se base sur une machine virtuelle qui est exécutée sur tous les ordinateurs du réseau : chaque opération de chaque smart contracts est ainsi vérifiée par chaque nœud. Dans le cas de Tezos, le langage interprété par la machine virtuelle est le Michelson, décrit par Tezos comme étant Turing complet.

Michelson est un langage qui se prête à la vérification formelle et permet ainsi de garantir une meilleure sécurité des smart contracts que sur Ethereum ou d'autres plateformes du même type. Cette propriété a été conçue afin de remédier aux différents piratages et bugs dont Ethereum à fait les frais au cours de son histoire, comme le piratage de The DAO en juin 2016, le gel des fonds du contrat de Parity en novembre 2017, ou encore du vol des fonds du protocole DeFi dForce en 2020.

La vérification formelle des smart contracts peut se faire via le système Mi-Cho-Coq, une librairie développée par Nomadic Labs et diffusée au grand public en juillet 2021. Cette librairie permet de vérifier l'exactitude des contrats intelligents Michelson développés en Coq (un outil permettant la création d'algorithmes exécutables).

Bien entendu, il existe de nombreux langages de plus haut niveau qui peuvent être compilés en Michelson : nous pouvons citer Liquidity (une version de Solidity adaptée à Tezos), LIGO, Archetype, SmartPy, et d'autres.

La gouvernance interne de Tezos

Tezos est un protocole capable de s'auto amender. Il dispose pour cela d'un système de gouvernance interne qui permet la prise de décision sur les évolutions du protocole.

Dans ce modèle, ce sont les bakers (les validateurs) qui ont la charge de voter pour les amendements. Leur vote est pondéré par le nombre de tez qu'ils possèdent et qui leur ont été délégués : plus ils possèdent de tokens, plus ils ont d'influence sur le système. Puisque la somme de tokens XTZ bloqués est importante (au minimum 6 000 ꜩ) pour pouvoir voter, les bakers sont incités à prendre les bonnes décisions.

La gouvernance de Tezos se déroule en 5 étapes successives qui durent chacune 5 cycles (40 960 blocs, équivalent à 14 jours et 5 heures), soit une gouvernance s'étalant sur 2 mois et 10 jours :

  1. La période de proposition - Lors de cette première période, les bakers peuvent soumettre jusqu'à 20 propositions et voter pour ces dernières. À la fin de la période sont comptés les votes accordés aux propositions : seule celle ayant obtenu le plus de votes et ayant récolté plus de 5% des votes du quorum passera à l'étape suivante.
  2. La période d'exploration - Lorsqu'une proposition a franchi la première étape, les bakers doivent ensuite voter selon trois items de réponse possibles : la validation ("Yay") ; la réfutation ("Nay") ; l'abstinence ("Pass"). Si une super-majorité de 80% des validateurs approuve la proposition, la période suivante se déclenche. Dans le cas contraire, le processus de vote retombe à la période de proposition.
  3. La période de récupération - La communauté doit, lors de cette étape, lire la proposition et discuter des points à préciser, à développer ou à améliorer.
  4. La période de promotion - Cette période est celle où les bakers vont définitivement voter pour l'intégration ou non de la proposition. Comme lors de la période d'exploration, une super-majorité de 80% du quorum est nécessaire afin que la proposition soit validée.
  5. La période d'adoption - La dernière étape est dédiée à l'amélioration du code et des infrastructures mises à jour par les développeurs. À la fin de son délai, la proposition est intégrée, le processus de vote retourne ainsi à une période de proposition.

Tezos

Schéma du processus de vote, par Tezos Agora

 

Ce système de gouvernance rend possible la rémunération des développeurs : ces derniers peuvent inclure une facture dans la proposition pour se rémunérer avec des XTZ nouvellement créés. Cela permet d'éviter l'apparition du phénomène nommé « tragédie des biens communs », lié à la rémunération des développeurs des protocoles libres comme Tezos.

Équipes et partenaires

L'équipe de Tezos

Tezos découle de la vision d'Arthur Breitman, un Français, qui a co-fondé le projet avec sa femme, Kathleen Breitman. Arthur est un ancien ingénieur en informatique et mathématicien ayant travaillé dans le secteur financier (Morgan Stanley, Goldman Sachs). De son côté, Kathleen est aussi issue du secteur financier : elle a travaillé pour des sociétés renommées comme Bridgewater Associates et R3.

Arthur Kathleen Breitman 2013

Arthur et Kathleen Breitman

 

Arthur Breitman a suivi attentivement l'évolution de Bitcoin et il décida en 2014 de développer Tezos en publiant son whitepaper sous le pseudonyme de L.M. Goodman.

À cette époque, l'auteur du document juge que le réseau Bitcoin est inefficient vis-à-vis de son système de gouvernance. De plus, ce dernier ne faciliterait pas la création de nouveaux tokens. Notons qu'à cette époque, la blockchain Ethereum n'était pas encore présente dans l'écosystème.

Les deux compères fondent en 2015 la société Dynamic Ledger Solution (DLS) qui sera responsable du code initial de la blockchain Tezos. Par la suite, l'entreprise publie son code source publiquement en 2016, tandis que son alphanet est lancé en février 2017 (quelques mois avant son ICO).

Au-delà de ses deux co-fondateurs, l'écosystème Tezos se divise en deux entités principales. La première structure est la Fondation Tezos. Son rôle principal est d'être un gestionnaire financier et un distributeur de liquidités pour les projets du réseau. Basée en Suisse, c'est notamment elle qui s'occupe des fonds provenant de l'ICO. Celui qui occupe la plus haute position hiérarchique de la structure est Roman Schnider, un homme ayant 15 ans d'expérience chez PwC dans le secteur des services financiers.

La seconde organisation se nomme Nomadic Labs. Située dans le 13e arrondissement de Paris, cette entreprise est spécialisée dans la gestion informatique du réseau Tezos : elle s'occupe notamment de la maintenance du langage de programmation Michelson, de la vérification formelle des amendements issus du système de gouvernance, ainsi que d'autres composantes privées. En janvier 2023, son président était Hadrient Zerah, un ancien étudiant de l'École polytechnique ayant plus de 10 ans d'expérience en tant que gestionnaire d'entreprise.

Les partenaires de Tezos

Pour ses relations publiques, le réseau Tezos s'appuie sur sa fondation pour nouer de nombreux partenariats avec des entreprises françaises et internationales. Nous pouvons classer ses partenaires en trois catégories : le sport et l'e-sport ; la finance ; le secteur public.

S'il y a bien un endroit où Tezos multiplie ses contacts, c'est dans le milieu sportif et les jeux vidéo. En février 2022, l'organisation a signé un contrat de 120 millions de livres avec l'équipe de football Manchester United pour devenir leur sponsor officiel sur 8 années consécutives. Deux mois après, la fondation signait un nouveau contrat, cette fois-ci avec Decathlon, afin de créer des tokens non fongibles reliés à des paires de chaussures.

Côté Formule 1, l'organisation a noué en mai 2021 des relations avec l'écurie de Red Bull pour apparaître sur leurs monoplaces, ainsi que participer à la création d'une collection de tokens non fongibles (NFT). Le mois suivant, la fondation réitéra l'opération avec McLaren pour la création d’une plateforme de NFT.

Red bull

Sticker Tezos collé sur un véhicule de l'écurie F1 de Red Bull, par Red Bull Racing Ltd

 

Dans le gaming, des sociétés de renom ont aussi été approchées : alors qu'Ubisoft, le mastodonte français de la production de jeux vidéo, était devenu un validateur (baker) sur la blockchain, un contrat sur 3 ans avait été signé entre l'équipe française d'e-sport Vitality et Tezos en 2022 pour développer des applications au service des fans de jeux vidéo.

Concernant le domaine de la finance, la fondation a réalisé des partenariats avec plusieurs institutions bancaires telles que Banco BTG Pactual, Dalma Capital, ou encore Sygnum. En parallèle, Tezos a été choisi en 2020 par le groupe Société Générale pour réaliser des expériences sur une future monnaie numérique de banque centrale (MNBC).

Enfin, du côté des entreprises publiques, nous pouvons citer EDF qui, par sa filiale Exaion, est devenue validateur sur la blockchain Tezos en octobre 2020. Et quelques mois plus tôt, c'est la Gendarmerie nationale qui effectuait un test en réalisant des ordres de paiements sur le réseau.

L'évolution de Tezos

Tezos est un réseau et un registre capable de s'auto amender via son système de gouvernance. Au cours de son existence, il a ainsi subi un certain nombre de mises à niveau qui l'ont rendu plus performant. Voici la liste des différentes versions de son protocole :

Version du protocole Modifications principales Date d'application Hauteur de bloc
Alpha I (001) Protocole originel. 30/06/2018 1
Alpha II (002) Correction de bugs. 21/07/2018 28 083
Alpha III (003) Correction de bugs. 27/11/2018 204 762
Athens A (004) Augmentation des limites de gas et diminution de la taille de liasse 30/05/2019 458 753
Babylon 2.0.1 (005) Algortihme Emmy+, amélioration de Michelson, du système de comptes et de la formule de quorum 18/10/2019 655 361
Carthage 2.0 (006) Augmentation des limites de gas, ajustements divers 05/03/2020 851 969
Delphi (006) Amélioration des performances lié au traitement des données dans le réseau 12/11/2020 1 212 417
Edo (007) Intégration de deux nouvelles fonctionnalités : le « Sapling » et les « Tickets » 13/02/2021 1 343 489
Granada (008) Perfectionnement des frais de gas et déploiement d'un exchange decentralisé (DEX) permettant l'échange de XTZ avec des wrapped Bitcoins (via des tzBTC) 06/08/2021 1 589 248
Hangzhou 2 (009) Révisions réalisés sur le langage Michelson et le système de récompense 04/12/2021 1 916 929
Ithaca 2 (010) Changement dans le système de vote et de gouvernance, réduction du nombre de XTZ nécessaire pour devenir baker (passant de 8 000 à 6 000 ꜩ), et amélioration de la scalabilité avec le consensus Tenderbake 01/04/2022 2 244 609
Jakarta (011) Intégration des Optimistic Rollup 29/06/2022 2 490 369
Kathmandu (012) Améliorations diverses du réseau 23/09/2022 2 736 129
Lima (013) Préparation pour la réduction du temps de génération des blocs à 15 secondes lors de la future mise à jour nommée Mumbai 19/12/2022 2 981 889

Comment acheter des tokens XTZ ?

La cryptomonnaie XTZ est disponibles sur de nombreux exchanges. Avec ses nombreux volumes d'échange, eToro est l'une des plateformes les plus fiables. Vous y retrouverez plus de 70 cryptomonnaies différentes.

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Voici comment acheter des XTZ :

  1. Inscrivez-vous sur eToro ;
  2. Vous allez recevoir un e-mail et devrez cliquer sur un lien pour vérifier votre compte ;
  3. Déposez des euros sur la plateforme via une carte bancaire ou un virement bancaire ;
  4. Cliquez sur le bouton Recherche, puis recherchez le token XTZ dans le menu Cryptomonnaies
  5. Il ne vous reste plus qu'à en acheter pour le montant de votre choix
  6. Félicitations ? Vous êtes l'heureux détenteur de tokens XTZ

Pour plus d'explications, voice notre guide complet pour acheter du Tezos (XTZ)

Comment stocker vos XTZ ?

Afin de sécuriser vos token XTZ, vous pouvez vous diriger vers les solutions de portefeuilles froid. En plus d'échapper aux contraintes liées aux plateformes d'échanges, ces solutions sécurisent vos fonds et les protègent des hackers grâce à un stockage réalisé hors-ligne. Ainsi, votre wallet vous servira de coffre-fort numérique.

Aujourd'hui, le portefeuille froid le plus populaire à travers le globe pour stocker ses XTZ est le Nano S Plus. Produit par Ledger, une entreprise français reconnue à l'international, ce produit peut stocker plus de 5 000 cryptomonnaies différentes.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Ledger Nano S Plus : Avis et Guide pour Paramétrer le Wallet Crypto de Référence

Notre avis sur Tezos et son token XTZ

Tezos est une blockchain prometteuse qui essaie de résoudre les problèmes rencontrés par les blockchains de layer 1 comme Ethereum. Son langage de programmation Michelson permettant d'écrire des smart contracts sécurisés tout en réduisant le nombre de bugs.

L'un des principaux enjeux de Tezos est d'attirer les développeurs sur son réseau. Alors qu'Ethereum (ETH) jouit d'une popularité sans limite et d'un écosystème dépassant tout ce qui avait été précédemment réalisé dans le Web3, Tezos peine à s'imposer parmi les plus grandes blockchains d'infrastructure.

De plus, certaines critiques portent sur le système de la preuve d'enjeu liquide, qui peut mener à une concentration du pouvoir pour la sélection des transactions et les décisions de gouvernance de Tezos, notamment à cause des plateformes d'échange qui sont les plus gros bakers.

Malgré tout, c'est ce modèle de preuve d'enjeu liquide qui permet une scalabilité accrue du réseau où les opérations coûtent seulement quelques centimes de dollars en frais, au contraire du réseau Éthereum natif, dont les frais de transaction peuvent généralement atteindre plusieurs dollars.

En plus de permettre aux petits portefeuilles d'intervenir indirectement dans la validation des blocs et de recevoir en échange une partie de la création monétaire en XTZ, le modèle de consensus de Tezos est félicité pour son empreinte carbone extrêmement faible. En 2021, le réseau consommait annuellement l'équivalent énergétique de 17 ménages, une goutte d'eau dans l'océan des émissions de carbone mondiale.

👉 Découvrez plus de 100 fiches synthétiques sur les cryptomonnaies

Quel est votre avis sur Tezos (XTZ) ?

- 29 évaluation(s)

Réseaux sociaux & liens utiles du projet

Site internet White Paper Twitter Discord Logo Instagram LinkedIn YouTube Logo Reddit Github Medium

Sources : Tezos Agora, Nomadic Labs, Tezos Developer Portal

Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Naté Joël

Quel est le contrat de tezos(XTZ)?

hjhgs

The article was updated on January 14, 2020 and you still can’t find information about partnerships and the team?
then you are very weak in searching

Thomas Herbst

Hello,
Thank you for your nice comment.
Feel free to send us missing information: [email protected]
We have 100 pages about 100 different crypto and we our doing our best to update them 🙂

Pascal L

Je viens de découvrir Tezos, et ça semble bien plus qu'un "projet prometteur"... Sur le plan technique c'est assez impressionnant, et ils commencent tout juste sur le plan commercial avec des gros contrats signés. Le modèle de Staking est vraiment bien pensé avec une gouvernance on-chain. Une belle découverte... et française en plus !

Taz

Bonjour c’est vraiment un projet de merde se tezos, il n’a même pas pumper pendant que les autres crypto pump.
Je me demande pourquoi j’ai investi mon argent sur ce projet

Vince

Et 7,6$ aujourd’hui comparé à 2 y a quelques mois... ça pump pas assez pour toi ?
Débutant en crypto je valide cette crypto que je garde bien longtemps... j’y crois 😉

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Les ETF Ethereum spot pourraient-ils décevoir ?

Les ETF Ethereum spot pourraient-ils décevoir ?

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025