Les applications Ethereum classées par Santiment

Comme elle l’explique dans un communiqué, la firme d’analyses se base sur l’activité des développeurs pour les applications Ethereum, afin d’évaluer leurs dynamismes. Elle précise :

« L’activité de développement est un indicateur souvent sous-estimé en ce qui concerne le succès d’un projet, car il démontre l’engagement sur le long terme de l’équipe pour créer un produit fonctionnel […] et se conformer à la roadmap. »

Santiment note qu’elle ne prend en compte que les projets ERC-20 en cours de développement, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas encore officiellement achevés. Voici le classement des 3 dApps ERC-20 les plus activement développées en février :

1. Gnosis (GNO)

Gnosis est un marché prédictif dans le domaine de la finance décentralisée (DeFI). Il permet de rassembler des prédictions d’utilisateurs afin de rassembler des informations sur des événements futurs. Des tokens représentent des résultats possibles, et leurs prix varient en fonction de la probabilité que le scénario survienne.

Le mois dernier, Gnosis a rejoint l’Open DeFi Alliance, une organisation qui favorise la collaboration entre les projets de finance décentralisée. Son token natif, le GNO, a subi une chute depuis la fin du mois de février, comme l’ensemble des marchés des cryptomonnaies. Sur les douze derniers mois, il progresse cependant de +672%.

2. Status (SNT)

Status est surtout connu pour son application de messagerie décentralisée et anonyme basé sur le protocole Whisper. Le projet offre également un explorateur de dApps. Il s’était distingué par une ICO à succès lors de son lancement, car il propose un moyen de communiquer non censurable : un sujet brûlant actuellement.

Les équipes de développement ont récemment publié une mise à jour pour une meilleure intégration du hardware wallet Keycard, et intégré Giphy à la version 1.11 de Status. La cryptomonnaie du projet, le SNT, affiche une belle progression sur le mois, avec +73%. Sur l’année, elle prend même +448%.

👉 Plus d’infos sur le projet de messagerie décentralisée Status

3. Decentraland (MANA)

Decentraland est un monde virtuel basé sur la blockchain, où les utilisateurs peuvent acheter et vendre des terrains à construire. L’univers a ouvert ses portes il y a un an, et le succès a été au rendez-vous, confirmé par une intégration dans le Blockchain Wallet de Samsung. Plus récemment, les développeurs ont révélé de nouvelles avancées, avec la création de quêtes, une connexion plus aisée au jeu et des options de construction « in-world ».

Le MANA, une cryptomonnaie native de Decentraland, progresse cette semaine, puisqu’il a pris +29% sur les sept derniers jours. Sur le mois, le cours du token a progressé de +95%.

 

Le protocole d’actifs synthétiques UMA décroche la quatrième place du classement, et Chainlink (LINK) est situé à la 5e place par Santiment. On notera que Santiment se classe lui-même dans le top 10, ce top est donc à prendre avec quelques pincettes. Il montre cependant bien l’avancée de plusieurs « gros » projets, en particulier dans le domaine de la finance décentralisée.

👉 A lire : Les développeurs seraient-ils en train de délaisser les « Ethereum killers » ?

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments