NFT : nos explications pour tout comprendre en quelques minutes

Le potentiel de la blockchain dépasse maintenant largement le cadre des cryptomonnaies. Au-delà de régler des transactions, les blockchains permettent de stocker des documents, prouver son identité ou encore de donner de la valeur à des objets numériques. Pour tous ces usages, il est nécessaire d’utiliser des tokens non fongibles (NFT). Découvrez ce que sont les NFT et comment ils fonctionnent.

NFT : nos explications pour tout comprendre en quelques minutes

C'est quoi un NFT ?

Un NFT, ou token non fongible, est un token unique certifiant à son détenteur la propriété d'un bien numérique (objet de collection, item d'un jeu vidéo, oeuvre d'art numérique, etc.) ou physique (oeuvre d'art, immobilier et bien d'autres).

L'acronyme NFT signifie token non fongible ou non fungible token en anglais et se dissocie donc en deux termes : token et non fongible. D'abord, un NFT est un token, car il est émis sur une blockchain, majoritairement Ethereum (ETH). Toutefois, il se différencie des autres cryptomonnaies par sa non-fongibilité.

Pour comprendre correctement cette notion, il convient de définir la fongibilité. Un actif est dit fongible si :

  • Il n'est pas unique ;
  • Il est interchangeable contre un actif du même type.

Les monnaies que l'on utilise au quotidien sont l'exemple le plus parlant : les euros sont des actifs fongibles. Une pièce d’un euro n’est pas unique et vous n'aurez donc aucun problème à l'échanger contre une autre pièce d’un euro, qui a la même valeur.

De la même manière, la majorité des cryptomonnaies telles que Bitcoin (BTC) ou Ether (ETH) sont fongibles et interchangeables. Par ailleurs, elles sont divisibles : 1 bitcoin peut être divisé en jusqu’à 100 millions de satoshis (la plus petite unité de compte en bitcoin).

À l'inverse, les tokens non fongibles (pour Non-Fungible Tokensont spécifiques dans l'univers des cryptomonnaies, car ils sont uniques, indivisibles et identifiables. Ainsi, deux NFTs créés ne seront pas exactement identiques et interchangeables, chacun aura des caractéristiques spécifiques pour le définir, ainsi qu’un identifiant qui lui est propre.

Autrement dit, un NFT est unique par grâce à la caractéristique qu'on y associe. À titre de comparaison, les cartes Pokémon peuvent être assimilées à des NFTs, car la carte la plus rare de la collection n'a pas la même valeur qu'une carte très basique.

Acheter des NFT sur Binance

Découvrez la place de marché NFT de Binance 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

L'origine des NFTs

Historiquement, les tokens non fongibles ont été créés sur la blockchain Ethereum. Ils ont été introduits en 2018 à travers la proposition de la norme ERC-721 qui fait office de standard pour ce type de tokens. Un NFT est donc dans la majorité des cas un token ERC-721, alors qu'un token classique suit la norme ERC-20. Il existe d’autres normes de tokens pour les NFT, mais celles-ci sont réservées à des usages très spécifiques.

Toutefois, avant d'être clairement définis, les NFT ont connu une période de balbutiement. En 2012, les colored coins émergeaient déjà sur la blockchain Bitcoin, permettant de reconnaître certains tokens grâce à l'ajout d'une surcouche de métadonnées pour y associer un bien matériel.

Ayant vu le jour en 2016, le projet Rare Pepe basé sur Bitcoin est une série d'images à collectionner, adaptée du personnage Pepe the frog et ayant connu un important succès. Il est considéré par certains comme l'ancêtre des collections de NFTs telles qu'on les connaît aujourd'hui.

NFT Rarepepe

L'année 2021 a été marquée par la croissance du marché des NFTs. De nombreuses collections ont vu leurs prix exploser, à l'image des CryptoPunks ou des Bored Ape. Aujourd'hui, les NFT ne sont plus limités à Ethereum et ont été popularisés également sur d'autres blockchains comme Solana, Polygon, Tezos ou Avalanche par exemple.

Quels sont les cas d’utilisation des NFTs ?

Nous l’avons brièvement évoqué, les tokens non fongibles ou NFT peuvent soutenir une multitude d’usages. Ils ont réellement explosé en 2021 en tant qu’objets de collection, mais ils ne se limitent bien sûr pas à cela. Voici quelques grands domaines où ils sont utilisés :

  • Les « collectibles » ;
  • Les jeux vidéo ;
  • L'art ;
  • L'immobilier ;
  • La finance décentralisée ;
  • Et bien d'autres.

Les « collectibles »

Les « collectibles » correspondent aux séries de NFT à collectionner. Pour faire simple, ce sont des collections contenant un nombre limité de designs sur un thème précis, avec des attributs et des raretés variés. Généralement, les collectionneurs achètent un tel NFT afin de l'utiliser en photo de profil sur les réseaux sociaux, bien que d’autres cas d'usages se soient petit à petit développés.

Les CryptoPunks ont propulsé le marché des NFTs et initié la tendance des collectibles. Cette collection de 10 000 personnages pixelisés a été générée aléatoirement par un algorithme et a généré un volume de plus d'un million d'Ether (ETH) au total.

La seconde collection la plus connue est celle du Bored Ape Yacht Club (BAYC). Également composés de 10 000 exemplaires, ces singes virtuels aux attributs variés s'échangent pour plusieurs dizaines d’ETH et ont attiré des personnalités bien connues, telles que Jimmy Fallon, Justin Bieber, ou encore Stephen Curry.

Chart Volume USD NFT

Distribution des volumes (en dollars) sur le marché des NFTs

 

En 2022, les collectibles représentent environ 60% des volumes d'échanges liés aux NFT. Toutefois, ce secteur du marché est souvent décrié, car l'intérêt est pour le moment très réduit et peut facilement s'apparenter à de la spéculation.

NFT et jeux vidéo

Les NFT ont tout d’abord attiré l’attention dans le domaine des jeux vidéo, en particulier les jeux de collection. Le jeu « historique » reste bien sûr CryptoKitties. Lancée en 2017, l’application décentralisée basée sur Ethereum permet de collectionner des chats virtuels, un peu comme l’on collectionnerait des cartes Pokémon.

D’autres jeux de cartes à collectionner ont ensuite suivi, avec en particulier des jeux qui s’inspirent de Magic : The Gathering ou Hearthstone. Ils permettent de faire combattre ses cartes et de gagner des récompenses en cryptomonnaies. Un des plus connus actuellement est Gods Unchained.

jeu sorare equipe de france

Extrait du jeu Sorare et des cartes de l'équipe de France

 

Les NFT sont également utilisés dans des jeux plus variés. Ils sont parfois créés pour représenter des équipements, par exemple des armures ou armes, afin d’être stockés et échangés librement par les joueurs. L'un des principaux avantages du NFT dans ce cas est que l'objet appartient au joueur et l'éditeur du jeu vidéo n'a aucune emprise dessus, il ne peut pas vous le confisquer arbitrairement.

L'un des jeux blockchains les plus connus à ce jour est Sorare. La startup française utilise la technologie des NFT pour créer des cartes de football uniques. Celles-ci rapportent des points en fonction des performances des joueurs lors des matchs réels et permettent aux joueurs de composer des équipes et de s'affronter dans des compétitions.

Jouez et collectionnez des cartes au format NFT

1 carte offerte pour 5 achetées avec notre lien

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

👉 Retrouvez notre podcast sur le thème de la blockchain et des jeux vidéo

Les NFT et l'art numérique

Le premier domaine qui vient à l'esprit lorsque l'on parle de NFT est l'art. En effet, cette technologie permet de stocker n'importe quel objet numérique sur la blockchain : image, vidéo, GIF, etc. Toutefois, le NFT ajoute une dimension de certificat numérique de possession de ce bien, inscrit à jamais dans la blockchain.

Ainsi, de nombreux artistes ont pu profiter de la tendance pour vendre leurs oeuvres sous forme d'art numérique, et donc de NFT. En mars 2021, les Kings of Leon ont sorti le premier album musical NFT de l’histoire. D’autres musiciens ont proposé des moments forts de leur carrière sous forme de tokens non fongibles, tels qu'Eminem ou le rappeur français Booba.

Bien entendu, ce type de token est aussi particulièrement utilisé par les artistes du numérique. Le plus célèbre est probablement celui de Beeple, vendue 69 millions de dollars en mars 2021 :

NFT Beeple

«Everyday: the First 5000 days» - le NFT de Beeple vendu 69 millions de dollars

Par ailleurs, certains artistes spécialisés dans la production d'oeuvres numériques ont pu émerger grâce à l'explosion du secteur des NFTs. C'est notamment le cas de l'art génératif via des algorithmes utilisant notamment des technologies émergentes telles que l'intelligence artificielle. Les plus connus sont Art Blocks ou Fidenza.

Il est parfois difficile de comprendre l'engouement et le prix autour de certains NFT. Cependant, l'art est un monde énigmatique, singulier et complexe que chacun interprète à sa manière. Autrement dit, le prix d'une oeuvre est simplement déterminé par ce que chacun est prêt à dépenser pour l'acquérir.

Les NFT et l'immobilier

À mi-chemin entre des jeux vidéo et des parcs d’attractions, on trouve également le secteur de l’immobilier numérique. Des metaverses comme Decentraland ou The Sandbox proposent aux utilisateurs des univers en 3D, avec des parcelles. Chacun est libre d’acheter une parcelle puis d’y construire ce qu’il souhaite.

map The Sandbox

Extrait de la carte de The SandBox

 

Chaque parcelle est représentée par un token non fongible, qui est achetable avec une cryptomonnaie. Les parcelles varient en prix en fonction de leur attractivité et leur emplacement, tout comme pour l’immobilier « réel ». Des promoteurs immobiliers s'y sont même déjà intéressés.

The Sandbox

Plongez dans le Metaverse 🤖

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

👉 Découvrez le projet The SandBox

Les NFT et la finance décentralisée (DeFi)

La porosité entre le marché des NFTs et la finance décentralisée est de plus en plus importante. Dans le monde de la DeFi, les utilisateurs souhaitant réaliser des emprunts nécessitent de déposer un actif d'une certaine valeur en collatéral. Désormais, il est possible d'utiliser un NFT en tant que collatéral.

Toutefois, le marché des NFTs est encore très illiquide et les mécanismes de la DeFi (liquidation des emprunts, etc.) sont donc difficiles à mettre en oeuvre. En ce sens, des solutions se développent au fur et à mesure, telles que la fractionalisation des NFTs en plusieurs parties.

Cela est permis grâce à une nouvelle norme : le standard ERC-1155. Comme pour n'importe quel actif financier, les parts peuvent ensuite être échangées entre elles ou contre d'autres actifs numériques. En conséquence, cela apporte de la liquidité à un marché trop illiquide, notamment pour les NFTs très chers.

Les autres cas d'usages des NFTs en développement

De manière moins ludique, les tokens non fongibles peuvent également être utilisés dans le cadre de la traçabilité. Comme les NFT s'assimilent à des certificats d'authenticité et de détention d'un bien, ils pourraient révolutionner de nombreux domaines comme la billetterie ou la logistique.

Dès 2019, le groupe LVMH avait commencé à expérimenter avec les tokens non fongibles, afin de certifier les produits de luxe et lutter contre la contrefaçon. C'est également le cas de Balmain, dont les NFTs se sont vendus sur l'exchange centralisé Binance.

balmain nft

Exemple de NFT de la collection spéciale de Balmain

 

La blockchain permet également de « tokéniser » une variété d’actifs plus large. L'un des exemples les plus parlants est l’immobilier – réel cette fois. Les NFT peuvent être utilisés pour numériser des actifs particulièrement peu liquides comme une maison ou un terrain. En arrivant sur la blockchain, ces derniers deviennent bien plus liquides. C’est un usage qui est très limité pour l’instant, mais qui devrait arriver sur le devant de la scène dans les années à venir. L'un des pionniers dans ce secteur est RealT.

Voici un exemple d'autres cas d'usages qui pourront se démocratiser à l'avenir grâce aux NFTs :

  • La propriété intellectuelle : Lens Protocol permet de créer des réseaux sociaux décentralisés et de rendre la propriété des données personnelles aux utilisateurs grâce aux NFTs ;
  • L'identité numérique : il est possible d'imaginer des cartes d'identités numériques en NFT ;
  • Véhicules financiers : les NFTs peuvent renfermer des actifs, des dettes, des positions, etc. ;
  • La billetterie : un billet ou ticket d'entrée à un évènement peut être remplacé par un NFT pour limiter la fraude ;
  • Logistique : Carrefour a utilisé les NFTs pour mettre en place un système de traçabilité du producteur au commerçant ;
  • Le vote : pour éviter les fraudes électorales, un droit de vote pourrait être symbolisé par un NFT.

👉 À la découverte de RealT, la plateforme qui révolutionne l’immobilier grâce à la tokenisation

Investir dans l'immobilier avec la blockchain

🏠 À partir de 50 $ seulement

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Le fonctionnement des NFT

Les métadonnées

La particularité d'un token non fongible est les données qu'on lui attribue. Celles-ci s'appellent des métadonnées et peuvent être des vidéos, des images, du texte, etc. Les métadonnées sont stockées dans un smart contract, implémenté directement dans la blockchain.

Dans le cas d'une série de collectibles comme celle des Bored Ape, les métadonnées comprennent l'image ainsi que les différentes propriétés. Pour l'exemple, celles-ci sont la couleur du fond, le type de vêtement, les yeux, le pelage, le chapeau et la bouche et sont affichées sur la marketplace comme ceci :

propriétés bored ape

Exemples de métadonnées pour un Bored Ape

 

Où est stocké un NFT ?

Comme expliqué précédemment, un NFT est émis sur une blockchain et associé à une adresse ou portefeuille (wallet). Cela peut être la blockchain Ethereum, Bitcoin, Polygon, Solana ou Avalanche par exemple.

Quant aux métadonnées, elles peuvent être stockées de différentes manières : on-chain ou off-chain. C'est-à-dire qu'il est possible de stocker l'image d'un NFT directement dans un smart contract sur la blockchain. Cependant, cela coûte très cher en frais.

Ainsi la majorité des projets qui créent des NFT stockent ces métadonnées off-chain, c'est-à-dire sur des serveurs qui sont la plupart du temps centralisés. Ainsi, si celui-ci tombe en panne, le NFT n'aura plus d'image associée et ne sera qu'une suite de chiffres.

Cependant, il existe certaines alternatives de serveurs décentralisés comme IPFS ou encore Arweave, cette dernière étant d’ailleurs utilisée pour le stockage des NFT d’Instagram.

Comment créer un NFT ?

De nombreux services permettent désormais de créer des NFT de manière gratuite et sans nécessiter de connaissances trop poussées. De surcroît, les marketplaces telles qu'OpenSea ou MagicEden proposent de prendre en charge l'ensemble du processus, depuis la création du smart contract à la gestion du « mint ».

La création n'est pas forcément très complexe, nous vous expliquons dans notre article dédié comment créer un NFT.

Où acheter des NFTs ?

De nombreuses plateformes permettent l'achat de tokens non fongibles. Tout comme les exchanges de cryptomonnaies, elles peuvent être centralisées ou décentralisées. Voici une liste non exchaustives des principales marketplaces NFT :

  • OpenSea ;
  • Magic Eden ;
  • LooksRare
  • Rarible ;
  • Crypto.com NFT ;
  • Binance NFT.

Il est important de noter que chacune de ces marketplaces permet d'acheter des NFTs sur des blockchains particulières. Toutefois, celles-ci deviennent de plus en plus multi-chaîne, à l'image d'OpenSea et Magic Eden qui supportent à la fois les tokens non fongibles des blockchains Ethereum et Solana.

👉 Vous souhaitez en savoir plus : Comment acheter un NFT ?

Acheter des NFT sur Binance

Découvrez la place de marché NFT de Binance 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Les avantages des NFT

  • Un NFT appartient totalement à son détenteur, personne ne peut lui prendre ;
  • Facilite l'échange et l'envoi de nombreuses choses : oeuvres d'art, preuve de possession ;
  • Pourrait révolutionner de nombreux secteurs comme l'art ou l'immobilier ;
  • Marché en pleine expansion et structuration : il y a donc énormément d'opportunités.

Les risques des NFT

  • Le marché est jeune et prometteur, mais majoritairement représenté par des collections de NFT dont l'avenir n'est pas certain ;
  • Comme toute innovation, de nombreuses arnaques sont présentes et il faut y être vigilant ;
  • Le seul indicateur de prix, à savoir le prix plancher (celui du plus faible NFT de la collection), est souvent très volatil ;
  • Le marché des NFT est assez peu liquide, il est donc possible que vous ne revendiez jamais votre NFT si personne n'est prêt à vous l'acheter ;
  • Le problème des droits d'auteurs : des travaux d'artistes peuvent parfois être dérobés et réutilisés ;
  • Wash-trading : un certain nombre de personnes s'échangent entre-elles des NFT pour faire gonfler leurs prix.

Acheter des NFT sur Binance

Découvrez la place de marché NFT de Binance 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

FAQ sur les tokens non fongibles NFT

Que veut dire NFT ?

NFT signifie Non Fungible Token ou Token Non Fongible en français.

Comment créer un NFT ?

Un NFT peut être créé sur des plateformes spécialisées comme OpenSea ou Magic Eden. Il faudra fournir une image, une musique, un GIF ou une vidéo à associer à votre NFT et payer des frais pour le rendre disponible (mint) sur la blockchain.

Que veut dire « mint » un NFT ?

Au sens propre du terme, « mint » un NFT signifie « frapper » un NFT. Pour faire simple, cela revient à le créer et à l'inscrire dans la blockchain pour le rendre disponible à l'achat, l'échange et la revente.

Quel prix à un NFT ?

Des créateurs proposent de minter (obtenir) gratuitement leurs NFT, il faut simplement payer les frais du réseau pour pouvoir mint le NFT.

Comment avoir un NFT gratuit ?

Des créateurs proposent de minter (obtenir) gratuitement leurs NFT, il faut simplement payer les frais du réseau pour pouvoir mint le NFT.

Pourquoi les NFTs prennent-il de la valeur ?

La valeur d'un NFT dépend de l'offre et de la demande. Pour un NFT, sa rareté, ses caractéristiques uniques ou son utilité mais aussi la volonté des acheteurs de se le procurer feront varier son prix. Lorsqu'un NFT est listé sur une plateforme d'échange, le créateur recensera souvent l'ensemble des informations qu'il souhaite présenter à son audience comme le nombre d'exemplaires disponibles, les traits caractéristiques ou encore l'utilité d'un NFT.

Quel est le but d'acheter des NFTs ?

Tout dépend du NFT en question. De manière générale, l'émetteur d'un NFT offre des avantages à son détenteur, pouvant aller d'un accès à des groupes privés, des exclusivités, du contenu premium, etc. Il faut se renseigner sur l'utilité du NFT avant de l'acheter directement via le site Web du projet.

Est-ce que les NFTs sont des cryptos ?

Un NFT est un token non fongible, autrement dit il est émis sur une blockchain au même titre qu'une cryptomonnaie comme l'Ether ou le Bitcoin. Toutefois, il se différencie par les données (ou plutôt métadonnées) associées, le rendant unique.

guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
lhuillier

Au secours...On me propose d'acheter des tableaux en NFT, ok, mais que faire des NFT pour un quidam ordinaire? garderai-je les droits d'auteur? Quelle valeur?

Aka EBROTTIE MARCELIN

Je suis novice aide moi à mieux comprendre sur les cryptos

Edouard DE LOVINFOSSE

Je suis vraiment impressionné par ces explications. Le fait que des personnes se passionnent et acquièrent des Tokens NFT donne beaucoup de crédit à cette nouvelle classe d'actifs.

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Pourquoi la difficulté de minage de Bitcoin (BTC) vient-elle d'atteindre un nouveau record ?

Pourquoi la difficulté de minage de Bitcoin (BTC) vient-elle d'atteindre un nouveau record ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) consolident - Le calme avant de repartir plus haut ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) consolident - Le calme avant de repartir plus haut ?

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023