La NFL ne veut pas des NFTs ni des cryptomonnaies... pour l'instant

La National Football League (NFL), l'association gérant le football américain aux États-Unis, ne veut apparemment pas entrer dans la mode des jetons non fongibles (NFTs). En effet, la NFL a interdit aux franchises de football américain de vendre des NFTs et même de signer tout partenariat avec une entreprise de la sphère des cryptomonnaies.

Un média sportif américain rapporte que cette interdiction ne serait toutefois pas définitive. La NFL souhaite avant tout définir une stratégie pour entrer dans ce marché prospère de l'art et des cartes numériques. En d'autres termes, l'association veut comprendre ce nouveau marché avant d'autoriser les franchises à sauter le pas.

Au-delà des NFTs, la NFL interdit également aux équipes d'effectuer des partenariats avec des entreprises du secteur des actifs numériques, comme FTX ou une autre plateforme d'échange. En revanche, une collaboration avec une société d'investissement proposant des fonds répliquant la performance de certains crypto-actifs est autorisée.

Association plus traditionnelle que certaines de ses consœurs américaines, la NFL a toujours eu des difficultés à proposer de nouveaux produits ou à laisser les franchises faire un peu ce qu'elles veulent de leur image. C'est sans doute pourquoi la NFL hésite ici aussi à se lancer dans un nouveau domaine.

👉 À lire – Grayscale signe un partenariat avec la franchise NFL des Giants de New York

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

La NBA et les footballeurs apprécient les NFTs contrairement à la NFL

Alors que la NFL est frileuse sur le sujet des NFTs et des crypto-actifs, ce n'est pas le cas de la NBA, l'association de basketball aux États-Unis. En effet, plusieurs NFTs ont été créés et vendus, notamment à travers l'application NBA Top Shot, générant plus de 700 millions de dollars de recettes.

Atteindre le milliard ne semble être qu'une question de jours, surtout lorsque l'on sait que Dapper Labs, la société ayant créé NBA Top Shot, a annoncé en mars dernier avoir levé 300 millions de dollars.

Plus tôt cette année, la franchise des Miami Heat a signé un partenariat de 19 ans avec la plateforme d'échange FTX pour le naming (parrainage) de sa salle en Floride. Enfin, les Chicago Bulls ont lancé leur propre collection de NFTs en collaboration avec Shopify.

En Europe, les footballeurs ne sont pas en reste. Le succès phénoménal de la plateforme française Sorare, qui propose des cartes numériques de footballeurs sous forme de NFTs, en est la preuve. De nombreux joueurs en font la promotion, comme par exemple Antoine Griezmann ou Ronaldinho, qui a lancé sa propre collection de NFTs.

Au vu des chiffres vertigineux des tokens non fongibles, il y a en tout cas fort à parier que la NFL va vite se lancer dans le bain.

👉 À lire – Le marché des NFTs se prépare à une croissance sans précédent en 2021

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments