L'Autorité monétaire de Singapour place Binance sur liste d'alerte

L'Autorité monétaire de Singapour (AMS), régulateur bancaire et banque centrale du pays, vient de placer Binance sur une liste d'alerte aux investisseurs. Ce jeudi 2 septembre 2021, le régulateur financier a rappelé que Binance.com ne dispose d'aucune licence pour opérer à Singapour.

« La liste d'alerte aux investisseurs fournit une liste d'entités non réglementées qui, sur la base des informations reçues par l'AMS, peuvent avoir été perçues à tort comme étant titulaires d'une licence ou réglementées par l'AMS, » déclare l'Autorité monétaire de Singapour sur son site web.

La mise en garde ne concerne que Binance.com. La plateforme de Binance à Singapour, Binance.sg, n'est apparemment pas visée par cet avertissement. Contacté par nos confrères de The Block, un porte-parole de Binance rappelle que Binance.com et Binance.sg sont des exchanges bien distincts :

« Binance.sg opère à Singapour avec sa propre équipe locale de direction. Binance Singapour est soutenu par Vertex Venture Holdings et se concentre uniquement sur la croissance de l'écosystème des cryptomonnaies à Singapour et le service aux utilisateurs de Singapour, » détaille le porte-parole.

Pour rappel, Binance opère à Singapour par le biais de Binance Asia Services Pte. Ltd, une filiale dont le siège est basé au sein de la cité-État. À la tête de la branche, on trouve Richard Teng, l'ancien directeur de la réglementation de la Bourse de Singapour. Cette entité n'a pas encore obtenu de licence de la part de la banque centrale.

Par contre, elle a bien déposé une demande auprès de l'organisme de régulation. En attendant que l'AMS statue sur sa demande de licence, la branche singapourienne de Binance est libre de fournir ses services en vertu d'une loi intitulée Payment Services Act.

« Binance Singapour a demandé une licence à l'Autorité monétaire de Singapour. Nous opérons actuellement en vertu de l'exemption  accordée par l'AMS et nous nous engageons pleinement à travailler en étroite collaboration avec l'AMS pour nous conformer à toutes les normes requises pour l'approbation de la licence, » explique le porte-parole.

👉  Sur le même sujet – Le PDG de Binance US démissionne

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Binance est toujours dans le viseur des régulateurs

L'Autorité monétaire de Singapour n'est pas le premier régulateur à mettre la pression sur Binance. Au cours des derniers mois, la plateforme a été la cible d'une vague de mises en garde et de restrictions un peu partout dans le monde.

Par exemple, le régulateur financier de Malaisie a ordonné à Binance de mettre fin à ses activités. Quelques semaines plus tard, la banque centrale des Pays-Bas a estimé que l'exchange n'était pas autorisé à opérer sur son territoire. Des avertissements analogues ont été formulés au Royaume-Uni, en Italie, aux îles Caïmans et au Japon.

Face à ces mises en garde, Binance a été contraint de suspendre une partie de ses services dans certains pays. La plateforme a ainsi suspendu les contrats futures au Brésil et son offre de produits dérivés en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et à Hong Kong.

Bien décidé à calmer les autorités, Binance a aussi annoncé plusieurs mesures. Tout d'abord, la plateforme a limité les retraits à 0,06 BTC par jour pour les comptes basiques.  Enfin, Binance a imposé à tous ses utilisateurs de renseigner un document d'identité et une photo de leur visage.

👉 Pour aller plus loin – La branche américaine de Binance envisage une introduction en bourse

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Boux

Il faudrait déjà commencer par rétablir les virements SEPA en EU et trouver un (nouveau) partenaire financier pour avancer.

Je ne laisse plus rien dans cet exchange personnellement, sauf quelques BNB, histoire de dire.

Last edited 25 jours plus tôt by Boux