La répression envers Binance s'intensifie

Les autorités malaisiennes ont pris des mesures coercitives à l'encontre de la plateforme Binance pour mettre fin à ses activités dans le pays.

Dans un communiqué publié ce 30 juillet 2021, l'organisme de règlementation et de contrôle des marchés financiers, la Securities Commission of Malaysia (SC), explique que Binance opère toujours de manière illégale sur le territoire malgré son inscription sur une liste d'alerte depuis juillet 2020.

Par conséquent, et dans 14 jours ouvrables à compter du 26 juillet 2021, Binance doit désactiver son site Web et ses applications mobiles en Malaisie. Par ailleurs, l'entreprise doit immédiatement cesser ses activités de marketing dans le pays et interdire aux investisseurs malaisiens d'accéder au groupe Telegram de Binance.

Ces sanctions répressives visent spécifiquement les activités de Binance Holdings Limited, son PDG Changpeng Zhao, mais aussi 3 autres entités de la firme, à savoir Binance Digital Limited, Binance UAB et Binance Asia Services Pte Ltd.

« Les investisseurs sont invités à cesser de traiter et d'investir par le biais de plateformes d'échange illégales. Ceux qui ont actuellement des comptes avec Binance sont vivement invités à interrompre immédiatement leurs transactions sur ses plateformes et à retirer sans délai tous leurs investissements, » a ajouté le régulateur malaisien.

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Contacté par nos confrères de The Block, un porte-parole de Binance tempère pourtant la situation, et explique :

« Nous sommes bien conscients de l'avis de la SC et pouvons confirmer que Binance.com n'opère pas à partir de la Malaisie. » Il a ajouté que « la plateforme adopte une approche collaborative pour travailler avec les régulateurs, et [nous prenons les obligations de conformité] très au sérieux. »

Quoi qu'il en soit, la Malaisie vient compléter la liste des régulateurs internationaux à avoir récemment émis des avertissements ou pris des mesures à l'encontre de Binance, notamment ceux du Royaume-Uni, de l'Italie, de la Thaïlande, des iles Caïmans ou encore du Japon.

Souhaitant certainement prendre les devants, Binance a tout récemment mis fin à son offre de produits dérivés dans 3 pays européens, et compte étendre cette mesure à l'ensemble de l'Europe, dont la France.

👉 Sur le même thème – Binance limite maintenant les retraits quotidiens à 0,06 BTC pour les comptes basiques

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments