Les nouvelles limites de retraits de Binance

Comme l’a annoncé Binance cette semaine, les nouvelles limites de retraits ne concernent que les comptes « basiques ». Pour rappel, les utilisateurs de l’exchange peuvent procéder à une vérification « basique » de leur compte, en renseignant leur nom, nationalité, adresse et lieu de naissance. La vérification « intermédiaire » leur demande un document d’identité additionnel, et la vérification « avancée » demande un justificatif de domicile.

Les utilisateurs n’ayant vérifié leur compte que de manière basique ont déjà des limites de trading, et ce sont celles-ci qui ont été renforcées pour le retrait. À l’origine, ils pouvaient retirer jusqu’à 2 BTC (80 000 dollars au cours actuel) par jour. Ils ne peuvent désormais plus retirer que 0,06 BTC quotidiennement, soit environ 2 400 dollars.

👉 Lisez notre guide d’utilisation de l’exchange Binance

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Se conformer aux attentes des régulateurs

En plus de ces limites de retrait, Binance a dévoilé un nouvel outil qui permet à ses utilisateurs de communiquer plus aisément avec leurs services d’impôts. L’outil donne l’option de transférer son historique de transactions directement à certains services de taxe tiers, afin qu’ils aient une vision directe des gains et pertes rapportés par les contribuables.

Ces deux initiatives s’inscrivent dans une évolution de la politique de Binance, qui a été évoquée en début de semaine par le PDG Changpeng Zhao. Binance se considère désormais comme une institution financière, et l’entreprise va se centraliser en ouvrant des branches dans plusieurs pays. Elle espère ainsi parer à la levée de boucliers déclenchée le mois dernier dans plusieurs pays, dont le Royaume-Uni en particulier.

Nous sommes donc arrivés à un moment crucial de l’évolution de l’écosystème des plateformes d’échange, qui devraient être forcées de montrer patte blanche afin de continuer à exister. Cela favorisera-t-il leur ouverture au grand public, ou cela renverra-t-il les utilisateurs vers des exchanges décentralisés (DEX) ? Cela reste à voir.

👉 À lire – Binance et le musée de l’Ermitage s’associent pour créer des NFT de Van Gogh et Monet

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments