Introduction en bourse pour Binance US

Le PDG de Binance, Changpeng Zhao alias CZ, a déclaré lors de la conférence en ligne « REDeFiNE Tomorrow » que Binance US étudie la possibilité d’une introduction en bourse.

Lancé en 2019, Binance US fonctionne comme une entité distincte de Binance.com. Brian Brooks, ancien haut responsable du Trésor américain, a été nommé PDG de Binance US plus tôt cette année pour aider l’exchange à se développer à travers les États-Unis.

Selon Zhao, l’écosystème est désormais de plus en plus réglementé. À cette fin, Binance doit basculer d’une startup technologique à une société de services financiers. Il a expliqué :

« Binance US étudie la voie de l’introduction en bourse. La plupart des régulateurs sont familiers avec un certain modèle, ou un siège social, une structure d’entreprise. Nous mettons en place cette organisation pour faciliter une introduction en bourse. »

Enfin, après l’introduction en bourse de la plateforme d’échange Coinbase au Nasdaq, les grandes entreprises cryptos disposent désormais d’un cadre favorable pour réaliser une introduction en bourse, selon CZ. En effet, plusieurs exchanges basés aux États-Unis tels que Gemini, Kraken et Circle envisagent une introduction en bourse.

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Adopter une structure plus classique

À travers cette introduction en Bourse, Binance US tente de rentrer dans les clous avec une structure plus classique. Les régulateurs s’inquiètent souvent de l’absence de siège social officiel.

Depuis la fin du mois de juin, Binance s’est retrouvé dans le collimateur de plusieurs régulateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Japon, en Italie, en Thaïlande, en Pologne et aux îles Caïmans. Les régulateurs ont tous émis des avertissements ou pris des mesures contre l’exchange.

En réponse, Binance a ne cesse de renforcer son équipe dédiée à la réglementation. En mars dernier, l’ancien sénateur américain Max Baucus a rejoint le géant chinois en tant que conseiller en réglementation, suivi peu après par deux anciens membres du Groupe d’action financière (GAFI). CZ a déclaré :

«Nous recrutons de nombreux spécialistes de la conformité, ainsi que d’anciens responsables d’agence, afin d’améliorer la communication de Binance avec les régulateurs. »

👉 À lire sur le même sujet : Binance « n'est pas autorisée » à fournir des services en Italie, avertit le régulateur financier

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florent David

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017. Je m’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et les tokens non fongibles (NFT).
Tous les articles de Florent David.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments