Les grands investisseurs adoptent les cryptomonnaies

Alors que la réputation sulfureuse du Bitcoin (BTC), du moins dans les milieux financiers, poliçait le discours de certains institutionnels, cela n’est désormais plus le cas aujourd’hui. L’année 2021 aura ainsi été celle du coming-out des fonds d’investissement déclarant leur amour pour les cryptomonnaies.

On savait déjà que, cette année, les institutionnels se sont rués vers les crypto-actifs selon une information de la plateforme d’échange Coinbase. En outre, en octobre dernier, JPMorgan nous apprenait que ces mêmes grands investisseurs ont délaissé l’or au profit du BTC comme réserve de valeur.

C’est aujourd’hui le grand cabinet d’audit EY, membre du célèbre Big Four dans le secteur, qui publie une étude (pour les curieux, page 47 du rapport à télécharger) sur l’intérêt des grands investisseurs pour les cryptomonnaies. Les résultats sont appel : 31 % des fonds d’investissement gestionnaires souhaitent investir dans le Bitcoin (BTC) et les altcoins, de même que 24 % des investisseurs dits alternatifs

👉 À lire – D’ici 5 ans, les fonds d’investissement pourraient détenir 7,2 % de leurs actifs en cryptomonnaies

Le fort intérêt des investisseurs alternatifs pour les cryptomonnaies

L’intérêt des investisseurs pour le BTC n’est pas nouveau. L’année 2021 aura toutefois vu la montée en puissance des altcoins du côté de ces grands investisseurs.

Ils semblent également avoir gagné confiance dans le secteur puisque, en juillet, ces mêmes fonds d’investissement n’avaient aucune intention de se détourner des cryptomonnaies, et ce malgré le mini-krach subi au mois de mai.

L’étude d’EY semble donc enfoncer des portes ouvertes et confirmer une tendance positive envers les crypto-actifs. Toujours, une subtilité s’est glissée dans cette étude que seules les personnes s’intéressant de près à la finance ont pu déceler. En effet, EY a interrogé les investisseurs dits alternatifs.

Un investisseur alternatif est un individu ou un fonds d’investissement plaçant son argent dans des produits dits alternatifs. Un produit conventionnel est une action, une obligation ou encore des livrets d’épargne. Au contraire, les métaux précieux, l’art, l’immobilier, le vin et même les cartes Pokemon sont des investissements alternatifs.

Or, les personnes investissant dans ces produits avaient plutôt fui les cryptomonnaies jusque-là. Selon EY, seuls 7 % des investisseurs alternatifs possèdent déjà des produits liés aux actifs numériques.

Par ailleurs, parmi ces détenteurs, la majorité des investissements ont été effectués via des produits dérivés comme des contrats à terme Bitcoin ou en finançant directement de jeunes entreprises du secteur de la blockchain.

👉 Pour aller plus loin – Les institutionnels se sont majoritairement intéressés aux altcoins en 2021, selon Okcoin

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

L’investisseur alternatif, la dernière grande catégorie à séduire pour les cryptomonnaies ?

Si l’information peut sembler anecdotique à certains, elle est au contraire très importante. En effet, un investissement alternatif est en général un individu très fortuné ou un fonds d’investissement fortement doté. On parle de sommes investies allant de 2 à 10 milliards de dollars.

En d’autres termes, les investisseurs alternatifs sont ceux qui possèdent le plus de liquidités, qui ont des connaissances et qui prennent des risques sur les marchés. En effet, investir sur les métaux précieux, les commodités comme les denrées alimentaires et l’art est loin d’être aisé.

Or, si ces investisseurs commencent à s’intéresser aux cryptomonnaies, leur démocratisation aura alors atteint l’ensemble des principaux grands investisseurs et fonds d’investissement. Toutefois, il va sans dire que cet intérêt croissant se trouve quasi exclusivement outre-Atlantique. Mais les choses sont également en train de bouger en Europe.

👉 À lire – Nouveau rapport : l’Europe serait devenue la première région crypto… Et la France est fan d’Ethereum

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments