Terra (LUNA), le protocole dédié aux stablecoins décentralisés

Terra (LUNA) est un projet sud-coréen né en 2018. La proposition de Terraform Labs, l'entreprise derrière ce projet, c'est la création de stablecoins décentralisés adossés aux monnaies fiat. Grâce à sa blockchain développée sur mesure, le but est de garantir la stabilité du prix ainsi que la croissance de son écosystème. Tour d'horizon d'un protocole exceptionnel.

Terra (LUNA), le protocole dédié aux stablecoins décentralisés

💡 Suite aux évènements survenus depuis le 9 mai 2022, le Terra USD (UST) a perdu sa parité avec le dollar, s’échangeant pour 0,08 dollar au 16 mai 2022. Dans le même temps, le LUNA s’est également effondré passant de 120 dollars à 0,0002 dollar. Les mécanismes de stabilisation détaillés dans cet article n’ont pas pu remplir leur rôle au vu de la situation. 👉 En savoir plus – Pourquoi le stablecoin UST s'est-il effondré ?

  1. Qu'est-ce que Terra (LUNA) ?
  2. L'écosystème de Terra
  3. Quels sont les rôles du token LUNA ?
  4. Les levées de fonds de Terra
  5. Équipe et partenaires de Terra
  6. Comment acheter des tokens LUNA ?
  7. Notes et avis sur Terra et son token LUNA

Qu'est-ce que Terra (LUNA) ?

Créée en 2018 par Terraform Labs à Séoul en Corée du Sud, la blockchain Terra est développée à l'aide de Tendermint, Cosmos SDK et l'Inter Blockchain Communication Protocol (IBC), les trois composantes qui forment l'ensemble du réseau Cosmos (ATOM).

Le projet est basé sur le consensus Delegated Proof of Stake (DPoS), qui à la différence du Proof of Stake (PoS), a un processus plus démocratique avec notamment des mécaniques de votes qui seront détaillées dans cet article.

L'entreprise a pour but de développer la finance décentralisée (DeFi) en proposant des stablecoins adossés aux monnaies fiat. Elle est partie du constat qu'il y a de la demande pour un protocole de monnaie décentralisée dont le prix est stable. C'est ainsi qu'à vu le jour le protocole Terra.

Prenons l'exemple de Bitcoin, qui comme de nombreuses autres cryptomonnaies, émet de nouveaux coins selon une politique monétaire prédéterminée. Cela, combiné à une forte demande, a pour conséquence d'entraîner une forte volatilité. L'équipe de Terra pense que cette forte volatilité est un frein à l'adoption, que ce soit en tant que moyen d'échange ou de réserve de valeur.

En effet, rappelons-le, une monnaie au sens traditionnel du terme conserve trois fonctions, celle de moyen d'échange, de réserve de valeur ainsi que d'unité de compte.

En d'autres termes, peu de personnes seraient prêtes à payer avec une monnaie qui peut potentiellement valoir le double le lendemain, ou inversement, être payées dans une monnaie qui a le potentiel de perdre de la valeur avant que la transaction ne soit effectuée. Le problème est aggravé avec des paiements différés (salaires, prêts) ce qui rend l'usage des cryptomonnaies peu attractif dans ce genre de cas.

Le protocole Terra veut résoudre ces problèmes avec l'idée que des cryptomonnaies ayant une politique monétaire élastique réussiraient à maintenir un prix stable tout en gardant les avantages inhérents aux cryptomonnaies.

Cependant, la stabilité du prix n'est pas suffisante pour l'adoption d'une monnaie. Il est nécessaire que de nombreuses personnes acceptent la cryptomonnaie en question sans quoi les consommateurs ne l'utiliseraient pas. Dans le même temps, les entreprises n'ont aucune raison d'adopter une nouvelle cryptomonnaie en tant que moyen de paiement si la demande des consommateurs n'est pas là.

C'est ainsi que Terra veut associer une politique monétaire élastique à une politique fiscale efficace pour accomplir ces deux objectifs cruciaux pour le succès du projet.

L'écosystème de Terra

Le but original de Terra est de proposer une famille de cryptomonnaies qui sont chacune adossées aux différentes monnaies fiat dans le monde. Le dollar américain (USD), l'euro (EUR), le yen japonais (JPY), le won coréen (KRW), le yuan chinois (CNY), la livre sterling (GPB) ou encore les droits de tirage spéciaux (DTS, ou SDR en anglais) du Fonds Monétaire International (FMI).

Les SDR sont importants, pour faire court, ils ne sont pas vraiment une monnaie, mais constituent plutôt un avoir de réserve internationale. C'est l'unité de compte du FMI et la valeur d'un SDR est adossé à un panier de cinq monnaies fiat : le dollar américain, l'euro, le yuan chinois, le yen japonais et la livre sterling. C'est pour cette raison que la valeur d'un SDR a la plus faible volatilité, étant adossé aux cinq monnaies fiat majeures du monde.

Cryptomonnaies Terra

Les stablecoins de Terra

 

Ainsi, chacun de ces stablecoins sont adossés aux monnaies fiat correspondantes et en portent le nom. À l'heure de l'écriture de ces lignes, seuls le TerraUSD (UST) et le TerraKRW (KRT) ont une liquidité suffisante. Les autres, bien que nombreuses, n'ont que peu de liquidité et d'utilité.

On retrouve ces autres monnaies comme le TerraEUR (EUT) ou le TerraJPY (JPT) sur Terra Station, le portefeuille officiel de Terra pour la gestion des actifs natifs du protocole.

TerraSDR (SDT) est au centre de cette famille de stablecoin, puisque comme vu précédemment, les SDR ont la volatilité la plus faible. C'est donc avec ce stablecoin que les récompenses des mineurs, via les frais de transactions, sont payées.

Toutes les monnaies Terra ont également une liquidité partagée grâce aux atomic swaps au taux de change du marché. Plus concrètement, un TerraKRW (KRT) peut être échangé instantanément pour un TerraUSD (UST) au taux de change KRW/USD.

Les atomic swaps sur le protocole Terra sont particulièrement intéressants puisqu'ils sont instantanés et sont une potentielle solution pour effectuer des paiements internationaux.

Les taux de changes

C'est à l'aide d'un oracle décentralisé que les taux de change entre les cryptomonnaies de Terra et les monnaies fiat sont déterminées, à l'aide de statistiques et de récompenses. C'est là l'une des forces d'une blockchain DPoS comme celle de Terra. Ici, les mineurs votent pour ce qu'ils considèrent être le vrai taux de change de l'actif tous les X blocs, et la médiane de ces votes est prise en compte par le protocole.

Les mineurs ayant voté avec une marge d'erreur d'un écart type de la médiane seront récompensés en Terra, tandis que ceux ayant votés en dehors seront pénalisés, typiquement en perdant des tokens LUNA stakés.

Afin de limiter la possibilité pour les mineurs de se coordonner pour falsifier les taux de changes, ces votes sont réservés aux mineurs ayant des intérêts importants, c’est-à-dire au-delà d'un certain montant de LUNA stakés.

La politique monétaire de Terra

Que se passe-t-il si le prix d'un stablecoin Terra dévie de la monnaie fiat sur laquelle il est adossé ? Le protocole Terra utilise une politique monétaire flexible de réduction et d'augmentation de l'offre en circulation en fonction de la situation. Une réduction de l'offre adéquate augmenterait le cours d'un stablecoin de Terra jusqu'au niveau normal et inversement avec une augmentation de l'offre.

Cela n'est pas sans coûts, et c'est là où les mineurs interviennent : ce sont eux qui absorbent la volatilité de l'offre en circulation sur le court terme.

Lorsqu'il y a réduction de l'offre, le protocole rachète et brûle du Terra ce qui a un effet négatif pour les mineurs en premier lieu en termes de mining power, mais il y a dans un deuxième temps une compensation sous la forme de récompenses de minage augmentés. Ce mécanisme sera détaillé un peu plus bas dans l'article.

Quels sont les rôles du token LUNA ?

Terra est une blockchain DPoS et le LUNA, l'une des cryptomonnaies natives du projet, est au centre du protocole. Elle y joue un rôle crucial.

Les mineurs ont besoin de staker des LUNA afin de pouvoir vérifier les transactions du réseau Terra. Les récompenses sont proportionnelles au nombre de LUNA stakés par le mineur, donc plus ce montant est élevé, plus la probabilité qu'il puisse miner un bloc sera élevée.

Cela veut dire que les LUNA représentent la puissance de minage sur le réseau.

Mais ce n'est pas tout, les LUNA servent également à renforcer la stabilité des stablecoins de Terra. Par exemple, si le prix du TerraUSD (UST) est inférieur à 1 dollar, il est possible de faire de l'arbitrage en envoyant des TerraUSD au protocole pour recevoir 1 dollar en équivalent LUNA. Ces arbitrages sans risque génèrent du profit.

Ce mécanisme supplémentaire renforce la stabilité des taux de change des stablecoins de Terra.

Concrètement, du côté du protocole, afin de réduire l'offre en circulation d'un stablecoin de Terra, le protocole frappe (mint) et vend 1 USD en équivalent LUNA afin d'acheter 1 UST qui sera brûlé (burn). C'est comme ça que sont brûlés les stablecoins de Terra et que du nouveau LUNA est créé.

Inversement, afin d'augmenter l'offre en circulation, le protocole frappe un UST pour le vendre et il gagne 1 USD en équivalent LUNA par les utilisateurs effectuant un arbitrage.

Ces mécanismes permettent de garantir une demande constante des mineurs pour les LUNA sur le long terme.

Offre en circulation LUNA

Évolution de l'offre en circulation de LUNA sur un mois

 

Comme vu sur le graphique ci-dessus, l'offre en circulation de LUNA diminue à mesure que la demande en stablecoins augmente, ce qui a été le cas du 18 décembre 2021 au 18 janvier 2021.

La volatilité des stablecoins de Terra est donc transférée sur l'offre en circulation de LUNA. Ainsi, logiquement, plus le prix du LUNA augmente, moins il est nécessaire d'en brûler.

Stabiliser la demande pour le minage sur Terra

Les mineurs ont un rôle fondamental pour le protocole Terra, ils en assurent la sécurité en participant au consensus,  sa stabilité économique en absorbant la volatilité à court terme de la demande en stablecoins Terra, et son bon fonctionnement en votant.

Il faut donc une demande stable pour le minage, quelles que soient les conditions économiques. Ainsi, il y a deux mécanismes sur le protocole Terra qui agissent sur les récompenses.

  • Les frais de transactions, le moyen le plus classique. Toutes les transactions en stablecoins de Terra incorporent des frais qui vont directement aux mineurs sous forme de TerraSDR (SDT). Par défaut, ces frais sont de 0,1% et peuvent aller jusqu'à 1% au maximum suivant les conditions économiques ;
  • Un système de seigneuriage, comme vu précédemment, c'est lorsque le protocole brûle une partie du LUNA pour frapper de nouveaux stablecoins Terra. Le LUNA non brûlé par ce mécanisme est destiné au Trésor du protocole pour financer la politique fiscale.

Ces deux mécanismes sont utilisés en tant que levier pour stabiliser les récompenses de minages et les rendre plus prévisibles sur le long terme. Ils fonctionnent de manière contraire à l'économie de Terra. Celle-ci étant représentée par le volume de transaction sur le réseau.

Il est à noter que le mainnet Columbus-5, déployé en septembre 2021, a changé quelque peu le mécanisme de seignieurage. Depuis, la totalité des LUNA y est brûlée. La politique fiscale y est depuis conduite autrement, par des levées de fonds.

Si les récompenses de minage augmentent, car le volume de transaction augmente, le protocole réduit automatiquement les frais de transactions et le montant de LUNA brûlé.
Inversement si les récompenses baissent (car le volume de transaction baisse), les frais de transaction sont augmentés et les LUNA seront davantage brûlés.

De cette manière, la demande pour le minage reste stable sur le long terme puisque les récompenses ont une croissance relativement stable et surtout prévisible.

La politique fiscale du protocole Terra

Jusqu'en septembre 2021, le protocole Terra subventionnait la croissance des meilleures applications décentralisées (DApps) développées sur le réseau via leur système de seigneuriage, qui comme vu précédemment, permettait de brûler une partie des LUNA, tandis que les LUNA non brûlés sont envoyés vers le Trésor du protocole Terra. Ces fonds étaient ensuite alloués aux meilleures DApps du réseau.

Cependant, depuis le mainnet Columbus-5, la décision a été prise suite à un vote de brûler la totalité des LUNA reçus par le protocole lors de la création de nouveaux stablecoins Terra. Depuis, le financement des DApps dépend uniquement des levées de fonds.

Ces DApps doivent s'enregistrer pour pouvoir bénéficier de ces financements en LUNA. Puis ceux-ci sont déterminés par un vote des mineurs à chaque période de financement.

L'allocation du montant du financement est ensuite déterminée de façon automatique par le protocole en analysant quelques paramètres comme l'adoption des DApps, plus concrètement leurs volumes de transactions moyens, ainsi que leur croissance, donc la trajectoire montante du volume de transaction dans le temps.

C'est un processus très transparent et plus prévisible que si l'allocation était soumise au vote des mineurs.

Enfin, si une DApp se comporte de façon malhonnête, par exemple si elle n'utilise pas correctement les fonds accordés par le réseau, les mineurs peuvent en votant, demander à ce que celle-ci perde son financement.

La politique fiscale de Terra a donc pour but de stimuler l'économie de l'écosystème et son adoption.

Les levées de fonds de Terra

L'Initial Coin Offering (ICO) de Terra Luna a eu lieu début 2019 à un prix de 0,8 $ par token LUNA. 62 millions de dollars ont été levés de cette manière.

En juillet 2021, Terraform Labs a levé 150 millions de dollars auprès d'investisseurs très connus du milieu comme Arrington XRP Capital, Pantera Capital, Galaxy Digital ou encore BlockTower Capital. Ce financement est destiné à soutenir la croissance de l'écosystème Terra en finançant les projets qui y sont développés.

En décembre 2021, une entreprise hongkongaise, Chiron, a investi 50 millions de dollars dans l'écosystème Terra dans le même but. La confiance envers le projet Terra semble plus forte que jamais auprès des investisseurs.

Équipe et partenaires de Terra

L'équipe de Terraform Labs est composée d'une cinquantaine d'employés selon le LinkedIn officiel de l'entreprise.

  • Do Kwon, co-fondateur et PDG de Terra Labs, il est diplômé de Stanford University en 2015 en informatique et a auparavant travaillé pour Microsoft.
  • Jeffrey Kuan, chef du développement commercial ;
  • Matthew Cantiera, directeur général ;
  • Nicholas Platias, responsable de la recherche ;
  • Alex Kim, vice-président de l'ingénierie ;
  • Jeeuk Lim, chef de produit technique.

Les partenaires de Terra sont nombreux, de partenariats avec d'autres protocoles comme Near Protocol ou Solana jusqu'à des entreprises coréennes populaires comme TMON et Baedal Minjok.

Les partenaires de Terra ne cessent de s'étendre et le protocole est rattaché à l'heure de l'écriture de ces lignes à plus de 100 projets de finance décentralisée (DeFi), du Web 3.0 et de tokens non fongibles (NFT).

DApps Terra

Certaines des DApps les plus utilisées sur Terra

 

Terra Bridge par exemple est une application permettant de faire des transferts cross-chain entre les cryptomonnaies du protocole Terra, de la Binance Smart Chain (BSC), d'Ethereum, d'Harmony et d'Osmosis.

Ce dernier partenariat avec Osmosis, qui est le premier exchange décentralisé (DEX) à se servir de l'Inter-Blockchain Communication Protocol (IBC) est particulièrement intéressant. En effet, il permet à des blockchains indépendantes de communiquer directement et d'échanger des actifs cross-chain.

Un autre nommé CHAI, dont le fondateur est le co-fondateur de Terra, est une application de paiement décentralisée en Corée du Sud en pleine croissance permettant de payer en utilisant du TerraKRW (KRT), le stablecoin de Terra adossée au won coréen.

Comment acheter des tokens LUNA ?

Le LUNA est disponible sur presque toutes les plateformes d'échanges sur plusieurs paires. Il est possible de s'en procurer sur Binance, Kucoin, Bitfinex, Huobi Global, Gate.io, Kraken et tant d'autres.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Explications pour l'achat de LUNA sur Binance

  1. Inscrivez-vous sur Binance ;
  2. Vous allez recevoir un e-mail et devrez cliquer sur un lien pour vérifier votre compte ;
  3. Déposez des fonds sur la plateforme ;
  4. Cliquez sur le menu Marché et recherchez la paire LUNA/USDT ;
  5. Il ne vous reste plus qu'à acheter du LUNA pour le montant de votre choix ;
  6. Félicitations 🎉 Vous êtes maintenant en possession de tokens LUNA !

👉 Pour des explications plus détaillées, consultez notre tutoriel de l'exchange Binance

Voici un aperçu de la position actuelle du LUNA sur le marché des cryptomonnaies :


Notes et avis sur Terra et son token LUNA

La révolution numérique en cours est en train d'entraîner des changements fondamentaux dans le modèle traditionnel d'échange monétaire. Des cryptomonnaies aux monnaies numériques des banques centrales (MNBC), ces changements affectent la nature de la concurrence monétaire.

Dans ce contexte, le projet Terra a une place unique puisque ses stablecoins, des versions décentralisées et numériques de monnaies fiat, associent le meilleur des deux. La stabilité du prix des monnaies fiat combiné aux propriétés programmables et résistantes à la censure des cryptomonnaies.

Les stablecoins ont une place cruciale au sein de l'industrie des cryptomonnaies et les chiffres le prouvent. Ils représentent 80% de l'ensemble du volume de transaction effectuée en trading spot.

Les deux plus gros concurrents au projet Terra sont l'USDT de Tether et l'USDC du consortium Circle / Coinbase.
Ces deux stablecoins sont cependant centralisés, avec des entreprises derrière qui garantissent garder 1 dollar en banque pour chaque token USDT et USDC émis.

Cette approche est risquée et peut ébranler la confiance des investisseurs puisque le plus gros risque pour des stablecoins, que ce soit pour une monnaie Terra ou les autres, c'est évidemment qu'ils n'arrivent pas à garder leur valeur en monnaie fiat. Autrement dit, que le prix cesse d'être stable, perdant de cette manière tout ce qui fait de lui un stablecoin.

Le risque pour cette industrie est également double, si elle repose sur des stablecoins centralisés, qui sont eux-mêmes sujets à la censure par leur nature centralisée, l'objectif, la philosophie originelle de cet écosystème qui cherche à se débarrasser de la centralisation et de la censure, est rendu caduc.

C'est ainsi que Terra permet d'apporter la confiance avec une blockchain conçue sur mesure pour apporter décentralisation et stabilité du prix aux cryptomonnaies, car après tout, une économie décentralisée a besoin d'un stablecoin décentralisé.

Enfin, à l'image de la Lune stabilisant la rotation de la Terre, le token LUNA a été créé afin d'assurer la stabilité des stablecoins de Terra.

Ces mécanismes garantissent l'appréciation du LUNA si la demande envers les stablecoins de Terra augmente, puisque des LUNA sont brûlés dans ce cas.

Le succès du LUNA est donc directement lié à l'adoption des stablecoins de Terra, qui eux-mêmes bénéficient d'une grande confiance des investisseurs de l'industrie et d'une adoption grandissante notamment en Corée du Sud, berceau du projet Terra.

👉 Découvrez plus de 100 fiches synthétiques sur les cryptomonnaies

Quel est votre avis sur Terra (LUNA) ?

Cliquez pour noter
[Total: 23 Moyenne: 4.1]

Réseaux sociaux & liens utiles

Twitter LinkedIn YouTube Site internet Discord Logo Telegram Logo

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

L’EUR et le GBP en chute de plus de 20 % face à l’USD : les stablecoins dollar sont-ils la solution ?

L’EUR et le GBP en chute de plus de 20 % face à l’USD : les stablecoins dollar sont-ils la solution ?

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Carte Binance Avis (2022) : la meilleure CB crypto du marché ?

Carte Binance Avis (2022) : la meilleure CB crypto du marché ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast