Terraform Labs déclare faillite près de 2 ans après le scandale de l’UST et du LUNA

Malgré une tentative de sauver les meubles après l’effondrement de l’UST et du LUNA, Terraform Labs, l’entreprise derrière l’écosystème Terra, s’est placée ce week-end sous la protection du Chapitre 11 de la loi sur les faillites des États-Unis. Cela intervient dans un contexte particulier, tandis que le jugement de Do Kwon semble approcher à grands pas.

Terraform Labs déclare faillite près de 2 ans après le scandale de l’UST et du LUNA

Terraform Labs se place sous la protection du Chapitre 11 de la loi sur les faillites des États-Unis

En mai 2022, l’écosystème Terra de Terraform Labs et Do Kwon explosait en plein vol, causant l’effondrement de l’UST et du LUNA pour un effacement pur et simple de 40 milliards de dollars.

Dimanche, près de 2 ans après ce scandale, la société a déposé un dossier au tribunal des faillites des États-Unis pour le district du Delaware, afin de se placer sous la protection du célèbre « Chapitre 11 ».

D’après les détails du document déposé, Terraform Labs doit de l’argent à une quantité de créanciers estimée entre 100 et 199, le principal semblant être le cabinet d’avocats K&L Gates LLP pour près de 3,5 millions de dollars.

Avec une quantité d’actifs comprise dans la tranche de 100 à 500 millions de dollars, l’entreprise indique ainsi qu’elle sera en mesure de rembourser ses créanciers à la clôture de l’affaire.

Dans son communiqué, la société a également précisé que cette procédure lui permettra de régler ses affaires en cours avec la justice :

« Le dépôt permettra à TFL (Terraform Labs, NDLR) d’exécuter son plan d’affaires tout en faisant face aux procédures judiciaires en cours, y compris le litige représentatif en cours à Singapour et le litige américain impliquant la Securities and Exchange Commission (SEC). »

Au sujet de la SEC, cette dernière apparaît justement dans la liste des créanciers pour un montant dû encore indéterminé.

👉 Sur le même sujet — Terra : un juge classe le LUNA comme une valeur mobilière, et un témoin affirme que l’UST était maintenu artificiellement

Ainsi, cela sembler signer l’échec d’une vaine tentative de garder le navire à flot après la chute de l’écosystème Terra. Malgré tout, le LUNC est toujours capitalisé à plus de 608 millions de dollars, pour un prix unitaire s’exprimant en poussières de centimes, tandis que le LUNA s’échange à 0,62 dollar avec une capitalisation de 398 millions de dollars.

De son côté, Do Kwon, qui détenait 92 % des parts de Terraform Labs, pourrait être jugé aux États-Unis au mois de mars prochain et il devrait témoigner en personne à la suite d’une extradition.

Alyra, des formations pour intégrer l'écosystème blockchain

Source : Dossier de faillite

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La Banque centrale européenne (BCE) s'attaque encore à Bitcoin – Quels sont ses arguments ?

La Banque centrale européenne (BCE) s'attaque encore à Bitcoin – Quels sont ses arguments ?

Airdrop de Optimism (OP) : 40 millions de dollars distribués, êtes-vous éligible ?

Airdrop de Optimism (OP) : 40 millions de dollars distribués, êtes-vous éligible ?

Stellar (XLM) lance ses smart contracts - Qu'est-ce que cela change ?

Stellar (XLM) lance ses smart contracts - Qu'est-ce que cela change ?

Le volume de l'ETF Bitcoin spot de VanEck progresse de 4 400 % en une journée – Que s'est-il passé ?

Le volume de l'ETF Bitcoin spot de VanEck progresse de 4 400 % en une journée – Que s'est-il passé ?