1. Qu'est-ce que le protocole Solana?
  2. L'écosystème du protocole Solana
  3. À quoi sert le token SOL ?
  4. Les levées de fonds de Solana et son token SOL
  5. Équipes et partenaires
  6. Comment acheter du SOL ?
  7. Comment stocker ses tokens SOL ?
  8. Notes et avis sur le protocole Solana (SOL)

Qu'est-ce que le protocole Solana (SOL) ?

Lancée en mars 2020, Solana est une blockchain open source ayant pour objectif de faciliter l’accès à la finance décentralisée.

Sa capacité d'exécution de 60 000 transactions par seconde en fait un projet capable de soutenir de nombreuses applications. Ses fondateurs la définissent comme étant dotée d’une architecture originale permettant d’optimiser la performance de la chaîne. Les frais moyens pour une transaction sur Solana sont de l'ordre de 0,00025 dollar.

Annoncée comme concurrente à la blockchain Ethereum, l'écosystème de la blockchain Solana grandit de jour en jour : le lancement récent de Solstarter en est la preuve. Désormais ancré dans le top 10 des capitalisations les plus importantes, l'ouvrage d'Anatoly Yavovenko et de son équipe a su trouver son public.

Cette blockchain est portée par Solana Labs, une entreprise installée en Californie à San Francisco, et dispose également de bureaux à Genève, en Suisse.

Solana se distingue grâce à une architecture et un système de validation des transactions atypiques. Les développeurs ont conçu un modèle de consensus appelé Proof of History (PoH). Les transactions sont validées une fois qu’elles ont rempli un prérequis temporel. Le PoH permet de garantir une vitesse de transaction rapide et d'assurer la sécurité de la blockchain et sa décentralisation.

Solana SOL Logo

Logo du SOL, par Cryptoast

La technologie derrière la blockchain Solana

Le Proof of History en détail

Un nœud est défini comme pourvoyeur d'une séquence qui servira de certification au Proof of History. Ce processus utilise la cryptographie pour déterminer un intervalle de temps écoulé entre deux fonctions données. Ce système est sécurisé par la vérification des heures d'entrée et de sortie de la transaction qui sont découpées en plusieurs évènements regroupant des données.

 

Anatoly Yakovenko parle de fonction de délai vérifiable. Ce système permet d'obtenir une issue unique enregistrée et consultable par tous.

Le protocole Solana propose un hachage séquentiel en continu où les sorties successives débouchent sur les entrées des étapes suivantes. Durant ces transitions, les données de hachage se diffusent d'une étape à l'autre. Cela concerne l'état, les données insérées et le décompte.

Tant que les fonctions sont pré-images et résistent aux collisions, il est impossible de créer un historique avec un hash identique ou de mettre en place un hash désiré à l'aide d'une entrée existante. Solana est en mesure de prouver que les données incluses dans une transaction existaient avant celle-ci.

 

Les références du Proof of History peuvent servir à des entrées utilisant elles-mêmes ce mode de validation des transactions. Dans ces situations, la clé privée de l'utilisateur est absolument nécessaire dans la signature du message. Cette sécurité permet d'assurer que le hash a été généré après le début du décompte de la transaction.

 

Le processus de vérification du Proof of History est assez spécifique : il est possible de procéder à la vérification en parallèle alors que le hash originel n'est généré qu' au coeur d'un seul CPU. Chaque échantillon peut être vérifié individuellement, ce qui permet d'aboutir à l'importante vitesse de calcul qui caractérise le POH. On calcule alors le temps de validation en utilisant la formule : (1/nombre de coeurs)

Les autres technologies sous-jacentes à la blockchain Solana

Le Proof of History n'est pas la seule innovation qui accompagne la blockchain Solana dans sa conquête de l'écosystème. Les développeurs ont innové sur de nombreux points pour que le réseau puisse suivre une cadence élevée de transactions, sans pour autant lésiner sur la sécurité de l'infrastructure.

Tower BFT

Le Tower Byzantine Fault Tolerance, ou Tower BFT, est un algorithme qui utilise le Proof of History pour l'aider à atteindre un consensus sans pour autant être obligé d'envoyer un flux de données entre les nœuds.

En réduisant la sollicitation des nœuds et des données qu'ils doivent traiter, Tower BFT renforcer considérablement la vitesse d'exécution des transactions.

Turbine

Protocole de propagation de blocs, Turbine s'inspire fortement du fonctionnement de BitTorrent. Ce protocole est en mesure d'optimiser la façon dont les blocs sont transmis, indépendamment du consensus. Ainsi, avant qu'un nouveau bloc soit transmis sur le réseau, il est dans les faits subdivisé en petits paquets.

Turbine améliore grandement la scalabilité de la blockchain Solana, en optimisant le traitement des transactions.

Gulf Stream

Protocole de transfert de transactions sans mempool, Gulf Stream pousse encore plus les capacités de la blockchain Solana. Ce protocole est au cœur de l'aspect scalabilité de Solana, et c'est grâce à lui que cette blockchain est capable de traiter autant de transactions.

Gulf Stream est responsable du traitement des transactions par les validateurs et achemine toutes les informations nécessaires à l'exécution de ces dernières au réseau. Avec Gulf Stream, les validateurs peuvent même exécuter les transactions en avance.

Cette technologie permet à Solana de se passer d'une mempool, laquelle s'apparente à une zone d'attente des transactions, que l'on retrouve sur de nombreuses blockchains comme Bitcoin ou Ethereum notamment.

L'écosystème du protocole Solana

Tout comme Ethereum, Solana dispose de tout un écosystème associé à sa blockchain. Exchanges, application décentralisée (dApps), outils ou encore portefeuilles, on dénombre déjà plus de 420 projets au sein l'écosystème Solana sur l'onglet Ecosystem de leur site Web.

Applications décentralisées

Depuis son lancement en mars 2020, de nombreuses applications sont venues se construire sur la blockchain Solana. Tout d'abord, les frais de transactions minimes et le temps de confirmation réduit attirent les utilisateurs fuyant Ethereum sur ses applications décentralisées.

Et du côté développeur, la possibilité de développer en C, C++ et Rust ainsi que la garantie de ne pas avoir à passer sur layer 2 dans le futur grâce aux promesses de scalabilité de Solana sont caractéristiques très attrayantes.

Solana se révèle notamment être une bonne plateforme pour la finance décentralisée (DeFi), notamment avec l'arrivée des stablecoins USDT de Tether en septembre 2020 et USDC de Circle et Coinbase le mois d'après.

La plus célèbre des applications de DeFi de cette blockchain est Serum. Cet exchange décentralisé (DEX), développé par la plateforme FTX et Solana eux-mêmes, utilise un carnet d'ordres on-chain, dont l'existence est rendue possible par la rapidité et les faibles coûts de cette blockchain.

Mais Serum est allé beaucoup plus loin en implémentant par exemple une fonctionnalité de swaps inter-chaînes avec Ethereum et Bitcoin par exemple. Il traite aujourd'hui des volumes dépassant parfois les 50 millions de dollars journaliers.

D'autres projets novateurs ont aussi vu le jour sur Solana, comme Solanart, une plateforme de tokens non fongibles (NFTs), ou encore Civic et son écosystème d'identités décentralisées. Et de nombreux projets sont déployés chaque semaine sur cette blockchain, notamment par le biais de Solstarter, la première plateforme dédiée aux Initial DEX Offerings (IDO) sur Solana.

Portefeuilles et outils

Pour stocker leurs clés publiques et privées de la blockchain Solana, les utilisateurs ont le choix entre plusieurs portefeuilles numériques : Phantom, Solflare et Sollet pour des wallets en ligne, et Trustwallet et Exodus pour les wallets mobiles.

La blockchain dispose aussi d'un explorateur complet, Solanascan, comme la plupart des autres blockchains concurrentes, ainsi que de l'indexeur aux 500 millions de requêtes par jour The Graph.

Voici un aperçu de l'écosystème de la blockchain Solana en octobre 2021 :

Ecosysteme Solana SOL

À quoi sert le token SOL?

Le token SOL est le jeton natif de la plateforme Solana, et celui-ci joue de nombreux rôles au sein de l'écosystème.

Les jetons SOL peuvent être stakés directement sur la plateforme. Solana utilise à la fois le Proof of Stake et le Proof of History, ce qui permet aux détenteurs de jetons SOL d’obtenir du rendement facilement tout en faisant fonctionner la blockchain.

Les validateurs sont choisis en fonction de la quantité de SOL dont ils disposent. Ceux qui en possèdent le plus seront prioritairement sélectionnés pour certifier les transactions. Les délégateurs utilisent les tokens déposés par les validateurs pour obtenir une baisse des frais. En échange, ils fournissent une commission à ces derniers. Les SOL servent également à payer les frais de transactions du réseau, qui sont d'ailleurs très faibles.

Pour staker leurs jetons, les utilisateurs peuvent passer par Solflare.com, la plateforme dédiée de Solana ou encore Phantom, l'un des wallets les plus utilisés et les plus appréciés auprès des utilisateurs.

Les levées de fonds de Solana et son token SOL

L'ICO de Solana a eu lieu du 16 au 24 mars 2020, quelques jours après le krach du Covid-19 sur les marchés cryptomonnaies. 25 660 000 dollars ont été levés durant cette phase.

Par la suite Solana a connu d'autres autres levées de fonds notamment en mai 2021 pour récolter 100 millions de dollars auprès de Huobi, Gate Labs, NGC Ventures, HashKey Group et MATH Global Foundation pour se développer en Asie. À cette même époque afin de continuer sa stratégie de développement internationale, Solana lève 60 millions pour s'étendre au Brésil, en Inde, en Russie et en Ukraine.

Outre le désir d'ascension à l'internationale, Solana ne néglige pas le progrès technologique et utilise sa plus récente levée de fonds de 314 millions de dollars pour la création d'un incubateur. Celui-ci aura un rôle d'accompagnateur des projets les plus ambitieux reposant sur la blockchain Solana et souhaitant une aide financière.

Avec les récentes activités liées aux tokens non fongibles, Solana n'a pas manqué d'utiliser les fonds récoltés auprès de deux solides exchanges, OKEx et MXC, pour développer les NFTs.

Équipe

Le projet Solana a été co-fondé par des personnes expérimentées en télécommunications et data science. Voici les membres fondateurs de la blockchain Solana :

PDG et fondateur : Anatoly Yakovenko est un spécialiste du secteur des télécommunications. Il a travaillé sur les réseaux distribués à Qualcomm, Dropbox et Mesosphere. Il publie le whitepaper de Solana en novembre 2017.

Cofondateur : Stephen Akridge, recruté par Anatoly dans la création de Loom. Il a également travaillé chez Qualcomm.

Cofondateur et directeur technique : Greg Fiztgerald a rejoint Anatoly, avec qui il avait déjà travaillé pour Qualcomm. Il dirigeait à l'époque une partie des équipes de recherche. Il a publié de nombreux projets open source au cours de sa carrière. C'est notamment lui qui a suggéré de coder le projet Solana en Rust.

Cofondateur et directeur scientifique, Éric Williams : docteur en physique diplômé de l'université de Colombia, il a travaillé pour la société Omada Health et est aujourd'hui expert en Data Science.

Cofondateur and directeur des opérations : Raj Gokal. Après avoir passé dix ans à travailler dans la finance et en tant que product manager, Raj Gokal est aujourd'hui en charge des questions relatives au produit et aux échanges économiques pour Solana Labs.

Sur la page LinkedIn de Solana Labs, on dénombre près de 100 employés rattachés au protocole.

Partenariats

Solana a tissé de nombreux partenariats. On peut notamment citer les stablecoins USDT et USDC. Le volume de transactions exécutées par seconde a attiré Tether Ltd et Centre, qui collaborent avec le projet californien depuis l'automne 2020.

Solana travaille également avec des exchanges tels que Binance et Crypto.com. Les équipes d'Anatoly Yakovenko misent également sur les spécialistes des wallets comme Phantom et Ledger. La fondation met en avant sur sa page Medium la plateforme de streaming Audius ou encore Whormole, un pont entre les blockchains Solana et Ethereum.

En parallèle de cela, Solana est montée en flèche via le soutien incontesté de la plateforme d'échange FTX que possède Sam Bankman-Fried, aka SBF. Très connu sur les réseaux sociaux, Sam a su promouvoir la blockchain via ses différents tweets. En mettant en place son exchange décentralisé Serum, sur Solana, il a prouvé l'efficacité de cette dernière.

Comment acheter du SOL ?

Le jeton SOL associé à la blockchain Solana est disponible sur Binance, FTX, Huobi et Bitfinex notamment.

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Vous avez également la possibilité d'utiliser un portefeuille online comme Phantom, conçu spécialement pour y déposer vos jetons SOL. Celui-ci permet d'avoir accès au staking et on peut y placer toutes sortes de tokens de la blockchain Solana. Dans la même optique, le wallet Sollet développé par les équipes de Serum dispose des mêmes fonctionnalités et s'actionne comme une extension chrome.

Les wallets mobiles TrustWallet et Exodus permettent eux aussi d'envoyer et de recevoir des SOL.

Enfin, le portefeuille MetaMask donne la possibilité de conserver des SOL de manière simple et rapide.

Notes et avis sur le protocole Solana (SOL)

L'avenir est multi-chaines et Solana semble être devenue l'un des blockchains les plus utilisés. Grâce à un nouveau type de consensus, le Proof of History, Solana fait partie de cette nouvelle génération qui tente le pari fou de concurrencer Ethereum.

Avec une congestion des frais sur la blockchain mère des smart contracts, l'invention de Anatoly Yakovenko et de son équipe a su prendre des parts de marché importantes sur l'ensemble des secteurs, notamment dans le monde de la finance décentralisée ou plus récemment avec les tokens non fongibles.

Bien entendu, Solana n'est pas exempte de défauts à commencer par la décentralisation de son protocole (seulement 1 080 validateurs en octobre 2021). Mais cela n'est rien comparé à l'arrêt total de cette dernière pendant une journée à la suite d'un problème de transaction obligeant un redémarrage complet.

👉 Découvrez plus de 100 fiches synthétiques sur les cryptomonnaies

Quel est votre avis sur le protocole Solana (SOL) ?

Réseaux sociaux & liens utiles

Twitter YouTube Logo Discord Logo Site internet White Paper

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : KryptoSphere

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

KryptoSphere est la première association étudiante basée sur les cryptomonnaies et la blockchain. Elle est également spécialiste de l'intelligence artificielle et plus récemment de la réalité virtuelle, leur but étant de vulgariser ces concepts.
Tous les articles de KryptoSphere.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pencoat

L'écosystème de la blockchain Solana c'est plutôt ça, 21 octobre 2021 :

https://twitter.com/solanians_/status/1451032926141837317/photo/1