Comment le minage de Bitcoin (BTC) influence-t-il le secteur de l'énergie ?

Bien que Bitcoin (BTC) soit connu pour sa consommation énergétique élevée, il pourrait bien devenir un acteur clé dans l'évolution de l'industrie de l'énergie. Sa capacité à monétiser les excédents d'énergie générés par les centrales pourrait bien être l'élément catalyseur nécessaire pour propulser cette industrie vers un avenir plus durable. Dans cet article, nous explorons comment le minage de Bitcoin (BTC) peut transformer l'industrie de l'énergie, contribuant ainsi à une économie plus efficace et respectueuse de l'environnement.

Comment le minage de Bitcoin (BTC) influence-t-il le secteur de l'énergie ?

Bitcoin pollue-t-il autant qu'on pourrait le croire ?

L’un des principaux arguments des détracteurs de Bitcoin est celui de sa consommation énergétique et en particulier la pollution que celle-ci génèrerait. Vous avez sans doute vous-même entendu dire que le réseau Bitcoin consommait plus que certains pays et qu’il pourrait même tuer notre planète.

Seulement, ces accusations reposent sur de mauvaises analyses de ce qu’est Bitcoin, de son fonctionnement et de quelle énergie il utilise.

Selon des calculs de l’Université de Cambridge, le minage de Bitcoin consomme environ 116,61 TWh par an, soit 0,07 % de la consommation énergétique mondiale et presque autant que la consommation énergétique de l’Argentine. Mais est-ce seulement comparable ?

Bitcoin n’est pas un pays, mais un réseau d’échange monétaire. Il serait plus juste de le comparer au système bancaire mondial qui lui consomme environ 5 000 TWh, soit 42 fois plus que le réseau Bitcoin.

Le principal objectif des mineurs de Bitcoin consiste à trouver une source d'énergie abondante et peu chère. Il se trouve que cette source d'énergie provient principalement de ressources renouvelables, n'émettant aucun gaz à effet de serre.

Actuellement, environ 50 % de l'énergie consommée par le réseau Bitcoin proviendrait de sources d'énergies renouvelables.

👉 Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin facilement

Trade Republic : touchez 4 % d'intérêts par an sur les liquidités non investies
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

La capacité unique de Bitcoin à exploiter les surplus

En plus de développer l’industrie des énergies renouvelables, le minage de Bitcoin permet aussi de rendre le réseau électrique plus efficient.

En effet, il est quasiment impossible pour une centrale électrique de produire exactement la quantité d’énergie demandée à un instant T, et ce encore plus pour les énergies vertes. Il n’est pas possible de demander au Soleil de retenir sa lumière, au vent de se mettre en pause, ou aux volcans d’arrêter de chauffer.

Installer une ferme de minage de Bitcoin au pied d’une centrale électrique permet donc d’exploiter cette énergie en surplus, de générer des revenus à partir de pertes et éteindre les ordinateurs de minage quand la demande électrique augmente.

Une grande partie d’énergie produite dans le monde est gaspillée chaque année :

Par exemple, le Texas est l’État des États-Unis qui a le plus grand potentiel de production d’énergie verte. Situé au carrefour entre la route du Soleil et celle du vent, il dispose non seulement de vastes réserves d'énergies fossiles, mais aussi d'un accès privilégié aux ressources solaires et éoliennes.

Ressources Solaire Éolienne États-Unis

Carte des ressources solaire et éolienne aux États-Unis

 

La mise en place d'infrastructures pour acheminer l'énergie depuis le Texas vers d'autres régions demande du temps et d’importants moyens financiers, et est même parfois impossible. Dans ce contexte, le minage de Bitcoin émerge comme la solution optimale pour exploiter les surplus énergétiques générés par les centrales déjà existantes.

L’entreprise ERCOT a d'ailleurs réservé 1,7 GW au minage de Bitcoin durant l’hiver 2022. Cela leur permettait de mieux s’adapter aux pics de demandes en électricité.

En outre, la plus grande entreprise d'énergie au Japon, TEPCO, utilise les surplus d’électricité pour miner du Bitcoin (BTC) et générer davantage de profits.

Les énergies renouvelables ne sont pas toujours en phase avec la demande en électricité de la société. Par exemple, l'énergie solaire atteint son pic de production en milieu de journée, lorsque la demande d'électricité est généralement moins élevée. Cela entraîne souvent des surplus d'énergie qui ne peuvent pas être immédiatement consommés.

Stocker ces surplus de production dans des batteries serait trop cher et surtout trop polluant. Cependant, le minage de Bitcoin peut jouer un rôle important dans la régulation de ces surplus.

Les mineurs de Bitcoin peuvent ainsi absorber ces surplus d'énergie lors des pics des productions, contribuant à équilibrer l'offre et la demande d'électricité tout au long de la journée.

Cette utilisation efficace des surplus d’énergies pourrait représenter une étape cruciale vers un avenir plus durable et économe en énergie.

Bitcoin Energie Verte

 

Pouvoir exploiter ces surplus électriques représente une opportunité considérable pour les gouvernements d'accroître leurs revenus. En 2021, l’Union européenne générait plus de 700 TWh de surplus, les États-Unis presque 200 TWh, l’Inde 250 TWh, la Chine 330 TWh, et le Mexique plus de 35 TWh.

Enfin, en 2021, plus de 2 100 TWh sous forme de gaz étaient brûlés ou simplement relâchés dans l’air, ces surplus pourraient alimenter 18 fois le réseau Bitcoin.

Dans un scénario hypothétique où Bitcoin serait exclusivement alimenté par ces surplus d’énergie, son empreinte carbone serait alors négative, car l'ensemble du réseau serait soutenu par une énergie qui serait quoiqu’il arrive produite même sans lui.

💡Pour aller plus loin – Le Bitcoin (BTC) peut-il devenir neutre en carbone grâce au gaz de torche ?

Comment la chaleur générée par le minage de BTC pourrait-elle être exploitée ?

Une partie de l’énergie consommée par une machine spécialisée dans le minage de Bitcoin est utilisée pour sécuriser la blockchain, mais la majeure partie de cette énergie est simplement transformée en une autre énergie : la chaleur.

L'énergie que nous utilisons pour chauffer nos bâtiments représente l'une des principales sources d'émissions de gaz à effet de serre et joue un rôle central dans les initiatives de décarbonisation.

D’autre part, la gestion de la ventilation est l'un des principaux défis pour les concepteurs d'ordinateurs, car une surchauffe de l'appareil peut entraîner sa détérioration sur le long terme.

D’un côté, l'humanité a besoin d'un accès à l'eau chaude et à des habitations confortables, même en hiver. De leur côté, les mineurs de Bitcoin doivent évacuer la chaleur produite par leurs ordinateurs pour assurer leur bon fonctionnement.

Pourquoi ne pas envisager une synergie entre ces deux besoins ?

En effet, un Antminer S9 (une ancienne génération de machine pour miner du Bitcoin avec une puissance de 16 Th/s) émet autant de chaleur qu’un radiateur lambda de 1 000 W, alors qu’un Antminer S19 (une génération plus récente avec une puissance de 140 Th/s) émet 3 fois plus de chaleur.

Bitcoin Minage Asics

 

En bref, remplacer un radiateur par un mineur de Bitcoin permettrait de chauffer un foyer tout en générant des revenus passifs, réduisant la facture d’électricité ou de gaz.

Dans le futur, si les bâtiments, maisons et bureaux étaient chauffés grâce au minage de Bitcoin, cela permettrait de doubler l'efficacité de l'énergie consommée.

Par conséquent, l'empreinte carbone de cette énergie, quelle que soit sa source, serait réduite de moitié, car elle serait utilisée à la fois pour sécuriser le réseau Bitcoin et pour chauffer les bâtiments simultanément.

Dans un scénario hypothétique où le minage de Bitcoin serait exclusivement utilisé en tant que créateur de chaleur, son empreinte carbone serait nulle, car l'ensemble du réseau serait alors soutenu par une énergie qui serait seulement utilisée pour la création de chaleur.

Par ailleurs, l'utilisation des machines de minage de Bitcoin en tant que radiateurs aurait pour avantage de prolonger leur durée de vie, réduisant ainsi la production de déchets informatiques.

Les économies réalisées grâce à l'utilisation des ASICs pourraient être conséquentes, même si la rentabilité de ces derniers chutait en négatif, car cela demeurerait rentable par rapport aux coûts habituels de nos systèmes de chauffage classiques.

Par exemple, la société DCX utilise la chaleur générée par le minage de Bitcoin pour chauffer un hôtel de 40 chambres, couvrant ainsi non seulement les besoins de chauffage des locaux, mais également de l'eau.

💡 Approfondissez votre maîtrise de la blockchain en suivant les cours de la Blockchain Business School

Se former au Web3 avec la Blockchain Business School

Bitcoin pourrait devenir la batterie dont l’industrie de l’énergie a besoin

Le minage de Bitcoin pourrait avoir un rôle très important dans l'industrie de l'énergie. Les chiffres montrent que Bitcoin consomme relativement peu d'énergie par rapport au système financier.

De plus, les mineurs de Bitcoin tirent parti des énergies renouvelables et peuvent contribuer à réguler les surplus d'énergie, ce qui peut apporter beaucoup dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Il est temps d’arrêter de combattre le minage de Bitcoin, de demander à changer son code, et de commencer à reconnaître qu’il peut être un acteur positif dans l'industrie de l'énergie, offrant des avantages environnementaux et économiques significatifs.

Pour résumer, Bitcoin a le potentiel de devenir bien plus qu'une simple monnaie numérique. Il pourrait évoluer pour devenir la batterie permettant de stocker et de valoriser l'énergie gaspillée sans lui.

Après avoir révolutionné nos moyens d’échanger de la valeur, Bitcoin pourrait bien révolutionner notre manière de consommer l’énergie.

👉 Retrouvez notre avis sur Trade Republic, une plateforme pour acheter du Bitcoin simplement

Trade Republic : touchez 4 % d'intérêts par an sur les liquidités non investies
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Source : Orange is the new green ; National Renewable Energy Laboratory ; Université de Cambridge

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Adrien

Mouais ...

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Et si le Bitcoin chutait à 42 000 $ après le halving ? Des analystes de JP Morgan en sont convaincus

Et si le Bitcoin chutait à 42 000 $ après le halving ? Des analystes de JP Morgan en sont convaincus

Mars sera-t-il le mois de la correction ou d'un nouvel ATH pour le Bitcoin ? Analyse du BTC du 1er mars 2024

Mars sera-t-il le mois de la correction ou d'un nouvel ATH pour le Bitcoin ? Analyse du BTC du 1er mars 2024

Le gouvernement américain a transféré presque 1 milliard de dollars de Bitcoin – Pourquoi ce curieux timing ?

Le gouvernement américain a transféré presque 1 milliard de dollars de Bitcoin – Pourquoi ce curieux timing ?

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?