Le Paraguay envisage une interdiction temporaire des activités liées aux cryptomonnaies, faute d'électricité

Une proposition de loi a été publiée au Paraguay. Elle pourrait conduire à l’interdiction temporaire d’une grande partie des activités liées aux cryptomonnaies, en particulier le minage. Le réseau électrique du pays peine en effet face à l’afflux de nouveaux mineurs illégaux.

Le Paraguay envisage une interdiction temporaire des activités liées aux cryptomonnaies, faute d'électricité

Le Paraguay et les fermes illégales de mining de cryptomonnaies

Les mineurs vont là où l’électricité est peu onéreuse. En Amérique latine, le Paraguay a vu un afflux de nouveaux acteurs ces dernières années, grâce à un prix du kilowatt comparativement peu élevé, et un nombre important de centrales électriques « vertes », basées notamment sur les technologies hydroélectriques.

Mais le gouvernement du pays a commencé à montrer les dents, face aux fermes illégales de mining qui ont semble-t-il pullulé. Un projet de loi a donc été élaboré, et il souligne l’aspect problématique des fermes illégales :

« Le minage de cryptomonnaies continue d’être une activité de plus en plus nombreuse au Paraguay, même si les opérations minières se déroulent en dehors de la loi, y compris par le vol d’énergie électrique. »

👉 Pour aller plus loin – Qu’est-ce que le mining (minage) du Bitcoin et des cryptomonnaies ?

Le gestionnaire national d’électricité, l’ANDE, avait déjà appliqué un tarif spécifique pour les mineurs de cryptomonnaies. Mais comme le souligne le projet de loi, cela ne concerne que les coûts de l’énergie, et pas l’activité en soi.

« Cette activité illicite génère des pertes importantes pour l’ANDE, provoquant des dégâts matériels croissants dus à une énergie non facturée. [Il y a un] fort impact sur la vie des familles, des entreprises et des industries qui sont victimes de constantes coupures de courant. »

Zengo : le wallet mobile ultra-sécurisé pour vos cryptos
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Une interdiction large pour pallier les limitations du réseau

Au total, il est estimé que le vol d’énergie et le cryptomining représentent à eux seuls 28 % de la consommation électrique du pays. Le projet de loi propose donc une restriction temporaire :

« Ce projet est proposé […] pour restreindre temporairement l’activité jusqu’à ce qu’il y ait une loi qui la réglemente et que l’ANDE soit dans des conditions opérationnelles et techniques d’offrir un service qui répond aux besoins réels de la demande des consommateurs des “fermes de crypto-monnaie” sans affecter les autres utilisateurs. »

Le champ d’application est sévère : il est envisagé d’interdire une grande partie des activités liées aux cryptomonnaies pour une période de 180 jours, si celles si utilisent une quantité d’électricité « intensive » :

« La création, la conservation, le stockage et la commercialisation d’actifs virtuels ou d’actifs cryptographiques, de crypto-monnaies et l’installation de fermes de minage de crypto sur le territoire paraguayen sont temporairement interdits. »

Un cas qui pourrait créer des précédents ?

La loi n’a pas encore été validée, mais elle montre bien la tension créée par l’afflux de mineurs – en particulier ceux qui s’installent de manière illégale.

👉 Dans l’actualité également – L’Éthiopie : le nouvel eldorado des mineurs de Bitcoin chinois ?

L’affaire rappelle aussi ce qui s’est joué au Kazakhstan : les mineurs avaient afflué pour profiter de l’énergie peu onéreuse du pays, conduisant à des problèmes d’approvisionnement. Le gouvernement avait là aussi sévi, et expulsé les mineurs illégaux en dehors du territoire. C’est donc semble-t-il au tour du Paraguay de s’attaquer à cet épineux sujet.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Congrès du Paraguay

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

JP Morgan voit le cours du Bitcoin rejoindre son coût d'extraction à 45 000 dollars

JP Morgan voit le cours du Bitcoin rejoindre son coût d'extraction à 45 000 dollars

Bybit, Kucoin, Bitget... L'Autorité des marchés financiers (AMF) est-elle en campagne contre les cryptomonnaies ?

Bybit, Kucoin, Bitget... L'Autorité des marchés financiers (AMF) est-elle en campagne contre les cryptomonnaies ?

FTX : Le remboursement de ses clients pourrait créer 16 milliards de dollars de volume acheteur

FTX : Le remboursement de ses clients pourrait créer 16 milliards de dollars de volume acheteur