La sentence est tombée pour Sam Bankman-Fried — Quelle peine de prison le fondateur de FTX a-t-il reçu ?

Après de nombreux mois de délibération, le couperet est tombé pour Sam Bankman-Fried. Le juge Kaplan, en s'appuyant sur de nombreux éléments, provenant notamment de témoignages d'anciens employés de FTX, a prononcé la peine définitive de SBF.

La sentence est tombée pour Sam Bankman-Fried — Quelle peine de prison le fondateur de FTX a-t-il reçu ?

Le sort de Sam Bankman-Fried, l'ancien PDG de FTX, a été scellé aujourd'hui

Aujourd'hui marque la fin du feuilleton Sam Bankman-Fried. Le fondateur de FTX, jadis l'un des plus importants exchanges de cryptomonnaies au monde et alors considéré comme le seul rival potentiel sérieux à Binance sur la scène internationale, a aujourd'hui été jugé pour les 7 accusations de fraude portées à son encontre.

Le juge Kaplan, qui a supervisé le procès de Sam Bankman-Fried au mois de novembre dernier - et celui de Donald Trump l'année dernière, ou encore celui du Prince Andrew les 2 années précédentes, a tranché.

Le fondateur de l'empire FTX a été définitivement condamné à 25 ans de prison, pour ce que les procureurs ont jugé être « la plus grosse escroquerie de la décennie », faisant perdre plus de 10 milliards de dollars à des millions de victimes.

« Il y a un risque que cet homme soit en mesure de faire quelque chose de très mauvais à l'avenir. Et ce n'est pas un risque anodin. Ce n’est pas du tout un risque anodin, » a déclaré le juge Kaplan lors de l'annonce de la peine, après avoir écouté Sam Bankman-Fried s'excuser pendant une vingtaine de minutes.

Plus tôt ce mois-ci, les procureurs des États-Unis, en étayant leur demande avec des déclarations des anciens lieutenants de SBF, notamment Caroline Ellison, avaient recommandé au juge Kaplan une peine allant de 40 à 50 ans de prison pour Sam Bankman-Fried. Une peine importante, mais moins élevée que ce que la peine maximale encourue de 110 ans.

👉 Découvrez les meilleurs sites pour acheter des cryptomonnaies en 2024

Caroline Ellison Sam Bankman-FriedIllustration de Caroline Ellison pointant Sam Bankman-Fried, lors de son procès au mois de novembre 2023

 

De son côté, la défense de Sam Bankman-Fried (la dernière en date, SBF ayant changé d'avocats à de multiples reprises) a plaidé pour un emprisonnement allant de 63 à 78 mois de prison, soit entre 5 et un peu plus de 6 ans. Pour justifier leur demande, les avocats affirmaient alors que le fondateur de FTX était « profondément désolé pour la douleur qu'il a causée », et qu'il avait déjà prouvé sa générosité à travers ses nombreux dons caritatifs.

Des dons caritatifs sans doute effectués à bon escient, mais effectués avec les fonds des clients, rappelons-le. « « Alameda a pris plusieurs milliards de dollars aux clients de FTX et les a utilisés à des fins d'investissement, » avait d'ailleurs avoué Caroline Ellison, l'ancienne responsable d'Alameda Research, lors du procès de SBF.

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Autrement dit, les avocats de SBF sous-entendaient que leur client était effectivement une bonne personne, bien loin du tableau dépeint par ses anciens collègues, mais aussi des diverses révélations faites depuis la faillite de l'exchange de cryptomonnaies au mois de novembre 2022, la plupart du temps appuyées par des pièces à conviction provenant de l'époque où FTX était en activité.

Michael Wenstein, un ancien procureur, avait déclaré auprès de Bloomberg que Sam Bankman-Fried était « le Madoff des milléniaux ». Les procureurs des États-Unis ont d'ailleurs mentionné le nom de Bernard Madoff à 25 reprises dans leur recommandation transmise au juge. Ceci étant, Madoff ayant été emprisonné âgé, il décéda 12 ans après avoir été placé derrière les barreaux.

Sam Bankman-Fried, lui, n'a encore que 32 ans à l'heure où nous écrivons ces lignes.

Portrait Madoff

Bernard Madoff, lors de son procès en 2009

 

Au mois de novembre dernier déjà, les 12 jurés chargés de délibérer suite au procès de Sam Bankman-Fried (tous étrangers au marché crypto, condition essentielle pour un jugement impartial selon le tribunal) avaient décidé que l'accusé était coupable de ce qui lui était reproché, après que Nicholas Roos, l'assistant du procureur, ait fini son plaidoyer sur une note saillante et sans détour :

blockquote icon

Il s'agit d'une pyramide de tromperies de la part de l'accusé, construite sur des mensonges et de fausses promesses. Maintenant que vous avez vu toutes les preuves et entendu tous les témoignages, vous connaissez la réponse : l'accusé est responsable.

Sam Bankman-Fried était pourtant formel, lorsqu'il faisait preuve d'un élan de lucidité au cours de ses différents interrogatoires : il pensait bien faire, et a simplement été victime de malchance. Dans son esprit, il ne volait pas ses clients, il ne faisait qu'emprunter. De cette manière, il pouvait activement pousser la croissance de FTX, ce qui profiterait aussi à ses millions de clients.

Une thèse qui n'avait, déjà à ce moment-là, pas du tout conquis le juge Lewis Kaplan :

blockquote icon

C'est comme dire que si je cambriole la Réserve fédérale, que je m'enfuis avec un million de dollars, que je les dépense tous en tickets de Powerball et que je gagne par hasard, c'était acceptable.

Lewis Kaplan, 11 octobre 2023

Sam Bankman-Fried FTX

Croquis représentant Sam Bankman-Fried à son procès au mois de novembre 2023

 

John Ray III, l'actuel PDG de FTX, avait d'ailleurs déclaré la semaine dernière que Sam Bankman-Fried « continue de vivre dans l'illusion en prétendant que la possibilité pour les clients de l'échange de cryptomonnaies FTX, aujourd'hui en faillite, de récupérer leurs fonds, signifie qu'il ne les a pas volés ».

Quoi qu'il en soit, l'affaire Sam Bankman-Fried, qui touche aujourd'hui à sa fin, aura eu le mérite d'assainir l'écosystème des cryptomonnaies. « Nous avons maintenant l'opportunité d'ouvrir un nouveau chapitre, » avait d'ailleurs affirmé Brian Armstrong, le PDG de Coinbase, le plus grand exchange de cryptomonnaies des États-Unis, à cet effet.

D'ailleurs, un mois plus tard, Changpeng Zhao, l'illustre PDG de Binance, quittait la direction de l'exchange - exchange qui s'est vu contraint de régler 4,3 milliards de dollars d'amende, après avoir plaidé coupable d'avoir enfreint les exigences en matière de lutte contre le blanchiment d'argent.

Des poursuites qui avaient été lancées par le département du Trésor américain ainsi que de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC).  Le nouveau PDG de Binance Richard Teng, au contraire, semble davantage partisan d'une régulation forte et adaptée.

Le cours du Bitcoin, lui aussi, s'est remis de ces secousses. Après avoir oscillé autour des 17 000 dollars dans la période entourant la chute de FTX, ce dernier a largement repris du poil de la bête, au point de gagner la confiance des institutionnels via les ETF Bitcoin spot, menés par le géant BlackRock. Cela l'a conduit à dépasser son ATH, et il s'échange aujourd'hui au-dessus du seuil des 70 000 dollars.

Bitpanda : la plateforme idéale pour diversifier ses investissements
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Sources : Thierry Ehrmann via Flickr, CC by 2-0, Bloomberg

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Baisse du Bitcoin (BTC) : presque 1 milliard de dollars liquidés sur le marché des cryptomonnaies

Baisse du Bitcoin (BTC) : presque 1 milliard de dollars liquidés sur le marché des cryptomonnaies

L'USDT pourrait être retiré des plateformes d'échange européennes avant juin 2024

L'USDT pourrait être retiré des plateformes d'échange européennes avant juin 2024

Le marché des cryptomonnaies dans le rouge vif alors que la tension monte entre Israël et l'Iran

Le marché des cryptomonnaies dans le rouge vif alors que la tension monte entre Israël et l'Iran

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024