Qui a le plus de Bitcoin ? Top 10 des entités les plus riches en BTC

Posséder le plus de bitcoins possible est un objectif pour beaucoup d’investisseurs qui espèrent un jour détenir ne serait-ce qu’un seul BTC, tandis que d'autres rêvent d'en amasser plusieurs. Cela n'est pas réservé uniquement aux individus, mais s'étend également aux entreprises et aux institutions, qui ont réussi, au fil des ans, à rassembler des sommes considérables de BTC. Voici la liste des 10 plus grands détenteurs de bitcoins au monde.

Qui a le plus de Bitcoin ? Top 10 des entités les plus riches en BTC

Pourquoi accumuler de grandes quantités de BTC ?

L'une des caractéristiques principales de Bitcoin est la quantité limitée de son unité de compte, les BTC. Contrairement aux monnaies fiduciaires, le BTC est un actif dont l’offre totale est limitée. En l'occurrence, il n’y aura jamais plus de 21 millions de bitcoins.

Pour être précis, il n’y aura jamais exactement 21 000 000 de BTC en raison des récompenses accordées aux mineurs qui ne pourront jamais atteindre ce chiffre rond.

En effet, la récompense des mineurs de Bitcoin est réduite de moitié tous les 210 000 blocs minés, soit environ tous les 4 ans, et devrait cesser en l'an 2140 lorsque la limite sera atteinte.

👉 Pour approfondir le sujet – Qu'est-ce que le halving du Bitcoin (BTC) et quels sont ses effets ?

Cependant, sur le plan mathématique, nous atteindrons un point où l'attribution d'une récompense supplémentaire dépassera cette limite fixée. Par conséquent, la blockchain Bitcoin cessera de créer de nouveaux tokens lorsque le total atteindra précisément 20 999 999,9769 BTC.

À cela on peut ajouter les 50 BTC minés avec le Genesis Block qui sont inutilisables, les 12,5 BTC du bloc numéro 501 726 dont la récompense n’a pas été prise par son mineur, ainsi que les 3 à 4 millions de bitcoins qui sont estimés perdus.

Le Bitcoin est un actif rare, une réalité bien comprise par de nombreuses entités qui se sont précipitées dans une course effrénée pour accumuler autant de BTC que possible.

block aim icon Ce qu’il faut savoir
Il est essentiel de noter que ce classement pourrait ne pas être entièrement exact, dû à l'opacité de certaines de ces entités sur leurs détentions de BTC. La nature décentralisée et le pseudonymat de Bitcoin fait qu'une évaluation précise des fortunes en BTC est impossible, ajoutant ainsi un voile de mystère sur la véritable étendue des richesses en bitcoins.

Cette dynamique a pour conséquence de pousser le prix du BTC à la hausse sur le long terme, mais aussi de centraliser les bitcoins dans les mains de quelques acteurs dominants.

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Voici une liste des 10 entités possédant le plus grand nombre de bitcoins.

10. Gavin Andresen – 100 000 BTC

Gavin Andresen est une figure importante de la communauté Bitcoin et de son développement. Il a découvert Bitcoin en 2010 et a rapidement compris son potentiel.

Il a été l'un des premiers contributeurs au projet Bitcoin et a développé un site appelé The Bitcoin Faucet, distribuant des bitcoins gratuitement aux visiteurs jusqu'en 2012. Satoshi Nakamoto, l'inventeur de Bitcoin, l'a ensuite désigné pour diriger le développement du logiciel client du réseau Bitcoin, aujourd'hui connu sous le nom de Bitcoin Core.

Andresen a également créé la Bitcoin Foundation en 2012 pour promouvoir et soutenir Bitcoin. Cependant, en 2016, il a suscité la controverse en affirmant que Craig Wright était le véritable Satoshi Nakamoto, une affirmation qui n’a pas été prise sérieusement pas la majorité de la communauté Bitcoin et jugée fausse par la justice britannique au mois de mars 2024.

De plus, lors de la Blocksize War en 2017, il a quitté la Bitcoin Foundation pour apporter son soutien à Bitcoin Cash. Ses opinions divergentes et ses tentatives de modifier le protocole de Bitcoin ont conduit à son éviction du GitHub de Bitcoin par ses pairs développeurs.

Grâce à ses investissements dans Bitcoin ainsi qu’à la rémunération de son travail au début du développement de Bitcoin, la fortune d’Andresen est estimée à plus de 100 000 BTC, soit près de 7 milliards de dollars à l’heure de l’écriture de ces lignes (mars 2024), faisant de lui l'un des premiers milliardaires en Bitcoin.

Gavin Andresen

9. Mt. Gox – 140 000 BTC

Avant sa chute, Mt. Gox était la 1ère plateforme d’échange de Bitcoin, gérant à elle seule 70 % du volume de transactions du marché global.

Malgré de multiples mises en garde de la part de la communauté sur la sécurité de la plateforme, elle a connu un piratage massif en 2013, entraînant la disparition de 80 000 bitcoins, équivalant à 5,28 milliards de dollars au taux actuel, ainsi que le gel de 140 000 BTC, soit 9,24 milliards de dollars à l’heure de l’écriture de ces lignes (mars 2024), en attente de redistribution aux créanciers.

👉 Pour en savoir plus sur l’affaire Mt. Gox et Mark Karpelès, son ancien dirigeant

À ce jour, les 80 000 bitcoins dérobés n'ont toujours pas quitté l'adresse du hacker. Depuis le mois de décembre 2023, soit plus de 10 ans après les faits, Mt. Gox a entamé le processus de remboursement de ses clients, sans toutefois fournir d'informations officielles sur la quantité de bitcoins redistribués. L'entreprise ambitionne de rembourser tous ses clients avant la fin de l'année 2024.

Mt. Gox

8. Fidelity – 150 120 BTC

Fidelity Investments est une société américaine de services financiers. Fondée en 1946 par Edward C. Johnson II, elle est devenue l'un des plus grands gestionnaires d'actifs au monde, supervisant 4 900 milliards de dollars en 2023.

Fidelity propose une large gamme de produits et de services financiers, notamment des fonds communs de placement, des rentes, et des ETF réunissant près de 50 millions d’investisseurs individuels.

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Depuis 2022, le gestionnaire d’actif propose notamment un service de garde et d’échange de cryptomonnaies ce qui lui a permis d’accumuler plusieurs centaines de milliers de Bitcoins.

Au mois de juin 2023, l’entreprise déposait une demande de création d’un ETF Bitcoin spot seulement quelques jours après la demande de BlackRock, le 1er gestionnaire d’actif au monde.

👉 Pour tout comprendre – Qu'est-ce qu'un ETF Bitcoin ?

Accepté le 11 janvier 2024 en même temps que 9 autres ETF Bitcoin spot, le FBTC se place aujourd’hui à la 3e place au classement des ETF avec le plus de bitcoins sous gestion et accumule 146 000 BTC, soit 8,8 milliards de dollars à l’heure de l’écriture de ces lignes (mars 2024).

Au mois de novembre 2023, Fidelity déposait notamment la demande ETF Ethereum spot. À l’image des ETF Bitcoin spot, celui-ci permettrait à l’Ether de s’institutionnaliser, et d’apparaître dans les portefeuilles des entreprises américaines.

Selon les informations fournies par Arkham Intelligence, Fidelity détiendrait 100 000 BTC pour le compte de MicroStrategy.

Fidelity Logo

7. Block.one – 164 000 BTC

Block.one est une entreprise spécialisée dans la technologie blockchain, dirigée par Brendan Blumer. Elle est principalement connue pour avoir mené l’ICO du token EOS qui a levé plus de 4 milliards de dollars en Ethers pour financer la blockchain EOS.

Au mois de novembre 2022, Block.one fit l’acquisition de 9,3 % de la banque américaine Silvergate qui a fait faillite seulement 1 an et demi plus tard pendant la crise bancaire du mois de mars 2023.

Block.one a notamment financé la plateforme d’échange de cryptomonnaie Bullish propriétaire de CoinDesk, l’un des plus grands médias spécialisés dans les cryptomonnaies au monde.

Malgré les défis rencontrés avec la blockchain EOS, Block.one a su diversifier ses investissements, notamment dans Bitcoin, cumulant aujourd'hui près de 164 000 BTC.

Cependant, aucune communication officielle n’a été faite sur leurs possessions en BTC, l’entreprise pourrait très bien en avoir acheté plus ou même vendu la totalité.

Block.one Logo

6. Le gouvernement chinois – 194 775 BTC

Le gouvernement chinois détiendrait actuellement 194 775 bitcoins, soit 13,8 milliards de dollars à l’heure de l’écriture de ces lignes (mars 2024), obtenus grâce à plusieurs saisies, notamment celle de la pyramide de Ponzi de PlusToken.

PlusToken était une société chinoise qui promettait des rendements élevés aux utilisateurs achetant ses tokens PLUS avec du Bitcoin ou de l'Ether. L'escroquerie a rapporté à l'entreprise plus de 3 milliards de dollars en cryptomonnaies à cette époque, faisant de PlusToken l'un des plus grands schémas Ponzi de l'histoire avec plus de 180 000 BTC et 6 400 000 ETH détournés.

En plus de près de 200 000 bitcoins, le gouvernement a également confisqué d'autres cryptomonnaies dont :

  • 833 083 ETH ;
  • 1,4 million LTC ;
  • 27,6 millions EOS ;
  • 487 millions XRP ;
  • 79 581 BCH.

Malheureusement, le gouvernement chinois n’a pas communiqué sur la liquidation ou la conservation de leurs saisies en cryptomonnaies, il est donc impossible de savoir leurs possessions exactes.

Drapeau de la Chine

5. MicroStrategy – 214 400 BTC

Fondée en 1989 par Michael J. Saylor, Sanju Bansal et Thomas Spahr, MicroStrategy est une société américaine spécialisée dans l'intelligence d'affaires, les logiciels mobiles et les services cloud.

L'intérêt que Michael Saylor porte à Bitcoin est devenu une caractéristique notable de l’entreprise depuis plusieurs années. Il détiendrait personnellement plus de 10 000 BTC.

Saylor intervient régulièrement dans les médias pour vanter les mérites de Bitcoin, soulignant sa valeur et son utilité. Parfois, son ton peut sembler prétentieux, ce qui a engendré une série de memes devenus viraux sur les réseaux sociaux.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Depuis ses premiers achats de BTC en 2017, MicroStrategy a accumulé 214 246 bitcoins, équivalant à 15 milliards de dollars à l’heure de l’écriture de ces lignes (mars 2024), représentant presque 1,1 % de l’offre totale de BTC en circulation.

Cette stratégie d'investissement a eu pour conséquence de corréler le cours du BTC à celui de l’action de l’entreprise (MSTR), au point que cette dernière devient un moyen pour de nombreux investisseurs de s'exposer à la volatilité du Bitcoin sans en posséder directement.

MicroStrategy Logo

4. Le gouvernement des États-Unis – 216 811 BTC

Les États-Unis sont devenus un important détenteur de bitcoins au fil du temps, amassant une quantité considérable de cette cryptomonnaie principalement grâce à des saisies judiciaires.

On estime qu’il possède 215 246 BTC, évalués à environ 15 milliards de dollars à l’heure de l’écriture de ces lignes (mars 2024). Cette quantité importante de bitcoins provient en grande partie des saisies liées au vol de 120 000 BTC à la plateforme d’échange Bitfinex ainsi que plus de 50 000 BTC provenant du démantèlement du marché noir Silk Road.

Au cours du 1er semestre de 2023, le gouvernement américain a effectué plusieurs ventes de bitcoins, réduisant son stock. Les adresses on-chain associées au gouvernement des États-Unis ont été rendues publiques par Arkham Intelligence.

Drapeau des États-Unis

3. BlackRock – 273 250 BTC

Fondée en 1988 à New York par Larry Fink et ses associés, BlackRock est aujourd'hui le plus grand gestionnaire d'actifs au monde, gérant un portefeuille dépassant les 10 000 milliards de dollars d'actifs.

Au mois de juin 2023, BlackRock a soumis sa première demande pour un ETF Bitcoin au comptant, ouvrant la voie à une série de candidatures similaires, dont celle de Fidelity.

Le 11 janvier 2024, l'IBIT, l'ETF Bitcoin spot de BlackRock, a été accepté en même temps que 9 autres candidatures. En quelques mois, l'IBIT a accumulé plus de 256 000 BTC, soit 17 milliards de dollars à l’heure de l’écriture de ces lignes (mars 2024), se plaçant ainsi en 2e position des ETF Bitcoin spot en termes de quantité de BTC sous gestion.

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Larry Fink, le PDG de BlackRock, a régulièrement exprimé son enthousiasme sur le potentiel de Bitcoin comme réserve de valeur, ainsi que sur d'autres blockchains, notamment Ethereum pour son infrastructure qui pourrait faciliter la tokenisation des actifs du monde réel (RWA).

Au mois de novembre 2023, BlackRock a introduit une nouvelle demande pour un ETF Ethereum spot et a récemment lancé un fonds d'investissement tokenisé sur la blockchain Ethereum.

BlackRock Logo

2. Grayscale – 291 760 BTC

Grayscale Investments, filiale de Digital Currency Group et établie aux États-Unis depuis 2013, se positionne comme une entreprise pionnière dans la gestion d'actifs numériques. Dès 2015, l'entreprise lance le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC), le premier fonds Bitcoin coté en bourse aux États-Unis.

En 2023, Grayscale a été la cible d'une action en justice par Alameda Research, une entité du groupe FTX fondée par Sam Bankman-Fried, en raison de la décorrélation de la valeur de GBTC à celle du Bitcoin.

La Securities and Exchange Commission (SEC) a initialement refusé en 2022 la conversion du GBTC en ETF Bitcoin spot, citant des préoccupations relatives aux capacités de surveillance du gestionnaire. Grayscale a ensuite réagi en poursuivant la SEC en justice, arguant que le rejet de sa demande de conversion était injustifié.

Au mois de janvier 2024, le Grayscale Bitcoin Trust fut finalement converti en ETF Bitcoin spot en même temps que 9 autres candidats dont BlackRock et Fidelity.

Suite à la conversion en ETF Bitcoin au comptant, le GBTC a vu la quantité de ses bitcoins sous gestion fortement diminuer, passant de 617 000 BTC à 329 000 BTC en moins de 3 mois, cédant ainsi une grande partie du marché à ses concurrents.

Malgré ces pertes, le GBTC demeure le 1er ETF Bitcoin spot, détenant plus de 40 % du marché avec 343 000 bitcoins, équivalant à 24 milliards de dollars à l’heure de l’écriture de ces lignes (mars 2024).

Grayscale Logo

1. Satoshi Nakamoto ou son double Patoshi – 1 125 150 BTC

Satoshi Nakamoto est le pseudonyme attribué au mystérieux créateur de Bitcoin, dont l'identité réelle demeure inconnue plus de 15 ans après le lancement de la blockchain.

Sous ce pseudonyme, il n'a pas seulement initié la blockchain, mais est aussi considéré comme le détenteur le plus important de bitcoins. On estime qu’il possède plus de 1,1 million de BTC.

Au cours des premiers mois de fonctionnement du réseau Bitcoin, Satoshi Nakamoto a été l’un des seuls à participer au minage de la blockchain, un processus indispensable à la sécurisation de celle-ci.

L'analyse de l'historique de la blockchain révèle que Satoshi aurait miné plus de 22 000 blocs, lui rapportant approximativement 1 125 150 BTC, soit plus de 78 milliards de dollars à l’heure de l’écriture de ces lignes (mars 2024), ce qui ferait de lui la 20e fortune mondiale.

👉 Pour en savoir plus – Qui est Satoshi Nakamoto, le créateur de Bitcoin (BTC) ?

Cependant, Satoshi n'a jamais utilisé ses bitcoins, qui sont restés inactifs depuis sa disparition il y a plus de 13 ans. Il est impossible d’en être sûr à 100 %, mais il y a de grandes chances que l’accès à ses portefeuilles ait été détruit pour empêcher quiconque de remonter à son identité.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Une nuance importante vient de la théorie de « Patoshi » avancée en 2013 par Sergio Demian Lerner, co-fondateur de Rootstock Labs. Selon cette théorie, une seule entité, qu’il baptise Patoshi, aurait miné une quantité importante de bitcoins entre janvier 2009 et janvier 2010.

Cette entité aurait suivi un schéma spécifique dans le minage des blocs, laissant penser que Patoshi pourrait être Satoshi Nakamoto lui-même. Cependant, cette théorie manque de preuves tangibles.

Des analyses plus approfondies ont révélé des faiblesses dans la corrélation entre les activités de Patoshi et celles de Satoshi. Des indices tels que l'absence d'utilisation du CPU par Satoshi pendant 6 jours après la création du réseau, ainsi que des transactions effectuées par Satoshi qui ne correspondent pas aux activités de Patoshi, remettent en question cette théorie.

Le pseudonymat inhérent à la blockchain Bitcoin empêche toute identification directe de ses utilisateurs. De ce fait, il est impossible de déterminer avec certitude qui était réellement Satoshi Nakamoto ou si les actions attribuées à Patoshi ne sont pas en fait celles du véritable Satoshi expérimentant différents schémas de minage.

Statue Satoshi Nakamoto

La Newsletter crypto n°1 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque jour par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
NErdy

Que deviennent (sont devenus) les 213k BTC détenus par la Bulgarie suite à une saisi auprès de criminels ?

kewanou hokance

Bonjour la famille crypto Free merci beaucoup

MIDOWOKPO

Bonjour les administrateurs de cette initiative. Bon courage à vous tous.

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Dédollarisation : l'Iran propose de relier tous les systèmes de paiements du BRICS+

Dédollarisation : l'Iran propose de relier tous les systèmes de paiements du BRICS+

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

OpenAI : Microsoft et Apple quittent le conseil d'administration, que s'est-il passé ?

OpenAI : Microsoft et Apple quittent le conseil d'administration, que s'est-il passé ?

Émirats Arabes Unis, Singapour, Turquie... Ces territoires où les cryptomonnaies s'arrachent

Émirats Arabes Unis, Singapour, Turquie... Ces territoires où les cryptomonnaies s'arrachent