Qu’est-ce que le Bitcoin Cash (BCH) et comment en acheter ?

 

Crypto Bitcoin Cash (BCH)

 

  1. Trader Bitcoin Cash sur eToro
  2. Prix et capitalisation du Bitcoin Cash
  3. Qu’est-ce que le Bitcoin Cash ?
  4. Pourquoi est apparu le Bitcoin Cash ?
  5. Comment s’est déroulé le fork entre Bitcoin et Bitcoin Cash ?
  6. Quelles sont les caractéristiques de la crypto-monnaie Bitcoin Cash ?
  7. Pourquoi le Bitcoin SV a-t-il émergé du Bitcoin Cash ?
  8. Comment acheter la crypto-monnaie Bitcoin Cash ?
  9. Comment stocker ses Bitcoin Cash ?
  10. Avantages et limites du Bitcoin Cash
  11. Notes et avis sur Bitcoin Cash

 

Trader Bitcoin Cash (BCH) sur eToro

Si vous voulez trader la crypto-monnaie Bitcoin Cash simplement et rapidement, nous vous conseillons d’aller sur la plateforme eToro. Ce site de trading existe depuis plus de 10 ans et satisfait aussi bien les investisseurs chevronnés que les novices.


eToro – Investir dans le Bitcoin Cash

Ce site très simple d’utilisation répondra parfaitement aux attentes des débutants. Inscrivez-vous et commencez à investir dans la crypto-monnaie Bitcoin Cash.

Voir le site

75% des particuliers perdent de l’argent avec le trading en CFD


Pour en savoir plus sur l’achat de Bitcoin Cash, rendez-vous directement sur notre rubrique : Comment acheter la crypto-monnaie Bitcoin Cash ?

 

Prix et capitalisation de Bitcoin Cash (BCH)

Vous trouverez ci-dessous les informations principales concernant le prix et la capitalisation de Bitcoin Cash avec notamment :

  • le prix : en dollars et en bitcoins, ainsi que la variation du prix sur les dernières 24 heures
  • le rang : classement mondial de Bitcoin Cash par rapport aux autres cryptomonnaies (le classement est réalisé en fonction du market cap de chaque crypto)
  • le market cap : qui représente la capitalisation de Bitcoin Cash en dollars, c’est-à-dire le montant total en circulation
  • le volume : qui correspond au montant total de BCH échangés sur les dernières 24 heures (en dollars)

 

 


Qu’est-ce que le Bitcoin Cash (BCH) ?

Le Bitcoin Cash (dont le sigle est BCH et plus rarement BCC, BCHABC ou BAB sur certaines plateformes d’échange) est une cryptomonnaie similaire au Bitcoin qui a vu le jour le 1er août 2017. Il s’agit d’un fork du Bitcoin, c’est-à-dire que les deux cryptomonnaies partagent certaines caractéristiques communes mais fonctionnent sur des chaînes de blocs différentes depuis leur séparation.

Bitcoin Cash est le résultat d’une scission de la communauté qui fait suite au débat sur la scalabilité de Bitcoin, c’est-à-dire sur la manière dont le réseau doit monter en charge pour s’adapter à la demande des utilisateurs. Deux parties de la communauté avaient chacune leur vision de la chose, ce qui a donné lieu à deux projets différents : une partie, largement dominante, souhaitant que la majorité de l’activité économique se déroule en dehors de la chaîne de blocs principale pour que le réseau reste la plus décentralisé possible (Bitcoin) ; une autre, plus petite, pensant que la chaîne de blocs peut accueillir une très grande partie des transactions tout en restant suffisamment décentralisée (Bitcoin Cash).

Tout comme le Bitcoin (BTC), le Bitcoin Cash (BCH) a pour ambition de devenir, comme indiqué dans le livre blanc, une monnaie électronique pair-à-pair et décentralisée, fonctionnant sans banque centrale ni tierce partie. Les partisans du Bitcoin Cash (BCH) défendent sa légitimité à se réclamer de Bitcoin dans le sens où il serait la continuité du projet originel. Bitcoin Cash suivrait effectivement la vision qu’avait Satoshi Nakamoto pour Bitcoin lorsqu’il était encore présent, c’est-à-dire un passage à l’échelle qui se ferait principalement sur la chaîne de blocs.

Bitcoin Cash est néanmoins un projet hautement controversé en raison de sa nature contentieuse s’opposant à l’opinion générale et des méthodes malhonnêtes utilisées par certains de ses défenseurs. En terme de prix, le Bitcoin Cash représente aujourd’hui une faible part de celui du Bitcoin : de 3 à 5 % environ.

 

Pourquoi est apparu le Bitcoin Cash ? (BCH)

Le nombre de transactions en bitcoins est en constante augmentation depuis sa création en 2009. Depuis 2017, le réseau Bitcoin a néanmoins des difficultés à traiter ces transactions et se retrouve régulièrement congestionné. Lors des pics de transaction, il faut en effet souvent compter plusieurs heures pour qu’une transaction soit confirmée ou bien payer des frais de transaction élevés pour accélérer le processus. En décembre 2017, au plus haut de la dernière bulle spéculative des cryptomonnaies, les frais médians s’élevaient à plus de 30 dollars par transaction.

Pourquoi ces lenteurs ? Par conception, les blocs de la blockchain de Bitcoin ont une taille limitée à 1 Mo. Un bloc est miné toutes les 10 minutes en moyenne : si on néglige l’impact de SegWit, cela représente une capacité transactionnelle de 7 transactions par seconde et cela ne suffit généralement pas à satisfaire la demande croissante d’utilisation.

L’une des solutions à ce problème est d’augmenter cette valeur limite, comme Satoshi Nakamoto le prévoyait en 2010. Cependant, au fil du temps, ce changement a perdu de son approbation au sein de la communauté, car il menait pour certains à une dangereuse centralisation du réseau. Un débat sur la scalabilité a fait rage pendant des années jusqu’à déboucher sur la séparation irréversible entre Bitcoin et Bitcoin Cash en 2017, qui a réellement été scellée par l’annulation de SegWit2X en novembre 2017.

La communauté de Bitcoin s’est divisée en 2 camps :

  • D’un côté, les partisans de Bitcoin (BTC) souhaitant maintenir une taille des blocs réduite, jugeant qu’une augmentation de cette limite centraliserait le réseau : pour eux, Bitcoin doit fonctionner sur un ordinateur trouvable dans le commerce avec une connexion Internet de base, de façon à ce que chacun puisse posséder un nœud complet s’il le souhaite. À l’augmentation de la taille limite des blocs, ils préfèrent des solutions d’optimisation du protocole comme SegWit qui permettrait d’augmenter d’environ 70% le nombre de transactions gérées par la blockchain, ou des solutions de seconde couche comme le réseau Lightning ou les chaînes latérales.
  • De l’autre côté, les partisans de Bitcoin Cash (BCH) souhaitant que l’activité sur la chaîne se développe naturellement, prônant une augmentation progressive de la taille limite des blocs et jugent que la capacité transactionnellle apportée par SegWit n’est pas suffisante et que les solutions de seconde couche posent plus de problèmes qu’elles n’en résolvent. Ils pensent que tous les utilisateurs ne devraient pas avoir à maintenir un nœud complet, cette tâche devant être assurée majoritairement par les mineurs et par les gros commerçants. Pour que le réseau reste suffisamment décentralisé malgré la montée en charge, ils comptent sur une optimisation de la propagation des blocs ainsi que sur la loi de Moore, qui stipule que la puissance informatique croît exponentiellement et que sont coût baisse dans la même proportion. Avant Bitcoin Cash, cette partie de la communauté avait tenté à plusieurs reprises d’augmenter la taille limite des blocs (par le biais des clients Bitcoin XT, Bitcoin Classic et Bitcoin Unlimited), mais sans succès.

 

Qui soutient Bitcoin Cash ? (BCH)

Il faut avant tout préciser que Bitcoin Cash c’est une vision de Bitcoin. Par conséquent, le projet est soutenu par des personnes diverses dont la conviction profonde est qu’il est possible de passer à l’échelle en augmentant progressivement la taille limite des blocs, et que l’équipe de Bitcoin Core a déçues en refusant tout compromis.

Bitcoin Cash est d’abord soutenu par une majorité des mineurs, ou plutôt par une majorité des coopératives de minage (mining pools). Dans le lot, on trouve la coopérative ViaBTC, qui a soutenu le projet en minant le 1er bloc, ainsi que l’entreprise chinoise Bitmain spécialisée dans la fabrication d’ASIC, qui contrôle 2 des plus grosses coopératives en terme de puissance de calcul : Antpool et BTC.com. Bitmain est souvent associée à la figure de son co-fondateur, Jihan Wu, qui est aussi le premier individu à avoir traduit le livre blanc de Bitcoin en chinois. L’entreprise est aussi suspectée d’encourager l’usage de Bitcoin Cash car la compagnie possède un brevet chinois sur l’AsicBoost, une technique pour créer des blocs 20 % plus rapidement que la normale que SegWit rend obsolète.

Du côté des développeurs, on retrouve les équipes de développement de Bitcoin XT et de Bitcoin Unlimited qui maintiennent chacune une implémentation indépendante de Bitcoin Cash. Par ailleurs, Bitcoin Cash dispose du soutien de Gavin Andresen, le développeur en chef de Bitcoin Core entre le départ de Satoshi en 2010 et 2014.

Mais la figure la plus emblématique derrière Bitcoin Cash est sans doute Roger Ver, le PDG de l’entreprise Bitcoin.com et l’un des premiers gros investisseurs dans le Bitcoin et dans les entreprises du milieu. Ce dernier est en effet une célébrité dans le milieu en raison de son activisme continuel pour Bitcoin entre 2011 et 2017. Bitcoin.com occupe aujourd’hui une place prépondérante dans la communauté de Bitcoin Cash : en effet, bien plus qu’un site d’information, il s’agit aussi un portefeuille Bitcoin supportant BTC et BCH, un explorateur de blocs et une coopérative de minage. Bitcoin.com fait la promotion du Bitcoin Cash tout au cours de l’année, notamment en sponsorisant des évènements et des projets divers.

 

Roger Ver

Roger Ver

 

 

Comment s’est déroulé le fork entre Bitcoin et Bitcoin Cash ?

Le fork entre Bitcoin et Bitcoin Cash a eu lieu le 1er août au bloc 478 559. En augmentant la limite de la taille des blocs à 8 Mo, l’implémentation de Bitcoin Cash a provoqué un hard fork de la chaîne de blocs de Bitcoin, c’est-à-dire une duplication de la chaîne en deux chaînes distinctes : celle suivant les anciennes règles (BTC) et celle adoptant les nouvelles règles (BCH).

Ce fork porte le nom un peu abscons de « User Activated Hard Fork » (UAHF) en référence au « User Activated Soft Fork » (UASF) qui voulait pousser le réseau Bitcoin à adopter SegWit dans la même période. Il a été programmé par l’implémentation logicielle Bitcoin ABC développée par Amaury Séchet, le ABC étant l’acronyme de Adjustable Blocksize Cap c’est-à-dire « taille limite des blocs ajustable ». Ce client est devenu l’implémentation de référence du protocole Bitcoin Cash, comme l’est Bitcoin Core pour Bitcoin.

Les deux chaînes résultantes, Bitcoin et Bitcoin Cash, partagent donc le même historique avant le 1er août : c’est pourquoi si vous aviez des BTC sur un portefeuille au moment du fork, vous devriez avoir le même nombre de BCH à la même adresse. Si une plateforme d’échange conservait vos bitcoins pour vous, cela dépend de sa politique. Si elle supportait le fork, alors elle vous a crédité vos BCH directement sur votre compte ou vous a permis de les retirer. Il est également possible qu’elle ne l’ait pas supporté et qu’elle ait conservé vos BCH contre votre gré.

Notez que Bitcoin Cash a implémenté une protection contre le rejeu (replay protection) qui rend les transactions incompatibles d’une chaîne à l’autre et empêche ainsi des acteurs malintentionnés de les rejouer pour s’emparer des fonds des autres.

Voici la liste des plateformes d’échange et des portefeuilles qui l’ont supporté :

 

Plateformes d’échangePortefeuilles
BitBayLedger
BitfinexTrezor
BithumbExodus
BittrexJaxx
CoinbaseBlockchain.info
Coinbase Pro (GDAX)Keepkey
CryptopiaCopay
HitBTCBTC.com
Huobi
Kraken
OKCoin
OKEx
Poloniex
ViaBTC
Yobit

 

En résumé, si vous aviez 0.5 BTC stockés sur Coinbase lors du fork, alors vous devez avoir reçu 0.5 BCH.

On peut trouver la liste des plateformes d’échange qui supportent le BCH sur le site officiel.

Ce fork reste néanmoins controversé pour plusieurs raisons :

  • L’augmentation de la taille des blocs augmente la taille de la blockchain. Ainsi, il faut des nœuds qui soient plus performants.
  • Le fork Bitcoin Cash s’est déroulé contre la majorité des acteurs du monde du Bitcoin. C’est un désavantage et beaucoup sont ceux qui n’acceptent pas cette monnaie et qui la considèrent comme illégitime.
  • Les partisans principaux de ce fork (Bitmain, Roger Ver…) sont vus par certains comme des manipulateurs ayant cherché à servir leurs intérêts personnels.

 

Quelles sont les caractéristiques de Bitcoin Cash (BCH) ?

Puisque Bitcoin Cash est un fork de Bitcoin, il partage avec lui un certain nombre de caractéristiques, en particulier :

  • Son émission monétaire est sensiblement la même, si bien que le nombre maximal de jetons en circulation est de 21 millions.
  • La méthode de consensus utilisée est la preuve de travail (Proof-of-Work) se fondant sur la fonction de hachage SHA-256.
  • Un bloc est miné toutes les 10 minutes en moyenne.

Il existe cependant de nombreuses différences entre les deux cryptomonnaies. Les principales fonctionnalités qui différencient Bitcoin Cash de Bitcoin sont :

 

➡ Une taille limite des blocs de 32 Mo

La taille limite des blocs est passée de 1 à 8 Mo en août 2017, puis a été augmentée à 32 Mo en mai 2018. Cette limite permet au réseau Bitcoin Cash de traiter entre 97 et 236 transactions par seconde sans que les frais n’augmentent. Puisque les blocs ne sont jamais pleins, il s’en suit deux conséquences majeures :

  • Les frais des transaction restent constamment en-dessous du centime.
  • Les temps de confirmation sont minimaux : 10 minutes en moyenne. De plus, pour recevoir un petit montant, on peut se contenter d’attendre la validation de la transaction par le réseau (2-3 secondes) plutôt que d’attendre sa confirmation car l’on sait qu’elle sera incluse dans le prochain bloc. La sécurité de ces paiements quasi-instantanés n’est pas parfaite, mais elle sera grandement améliorée dans l’avenir par des mécanismes de pré-consensus actuellement en développement.

 

➡ Segwit et RBF non supportés

Le hard fork du 1er août 2017 ayant eu lieu avant l’activation de SegWit, Bitcoin Cash n’inclut pas cette mise à jour. Les transactions dans Bitcoin sont donc toujours malléables, même si différentes mesures pourront être adoptées à l’avenir. Bitcoin Cash a aussi annulé le remplacement des frais (Replace-by-Fee ou RBF) qui a été instauré dans Bitcoin début 2017 et qui permettait d’augmenter les frais d’une transactions en attente de validation pour accélérer le processus.

 

➡ Davantage de possibilités de smart contracts

Pour améliorer ses capacités à traiter les smart contracts, Bitcoin Cash a enrichi son langage de script interne en lui ajoutant une quinzaine de codes opératoires. Pour la plupart, il s’agit d’anciens codes opératoires, désactivés par les développeurs car ils constituaient un potentiel vecteur d’attaque, qui ont été réactivés de manière sécurisée ou remplacés par de nouveaux codes à peu près équivalents. En outre, deux codes opératoires supplémentaires (OP_CHECKDATASIG, OP_CHECKDATASIGVERIFY) ont été implémentés pour faciliter l’utilisation des oracles sur la chaîne. Enfin, la capacité d’écrire des données brutes sur la chaîne de blocs a été augmentée à 220 octets par transaction.

 

➡ Un algorithme d’ajustement de la difficulté plus précis

Dans Bitcoin, la difficulté de minage s’ajuste à la puissance de calcul globale toutes les deux semaines, pour que le temps de bloc reste de 10 minutes en moyenne. Pour survivre en tant que chaîne minoritaire, Bitcoin Cash a dû mettre en place un nouvel algorithme d’ajustement qui modifie la difficulté à tous les blocs. À noter que l’algorithme déployé en urgence en août 2017 était imparfait et a provoqué une accélération du minage des bitcoins cash si bien qu’il existe actuellement 85 000 BCH de plus que de BTC. Cet épisode n’impacte en rien le nombre final de jetons en circulation et le défaut a été corrigé le 13 novembre 2017.

 

➡ Un nouveau format d’adresse

Même si les adresses traditionnelles fonctionnent toujours, un nouveau format a été mis en place pour éviter aux utilisateurs d’envoyer des BTC à une adresse BCH et inversement. Ce format adopte la base 32, plus adaptée aux codes QR, pour représenter l’adresse. Un exemple d’adresse est :

bitcoincash:qrykqlc3mfgtjsr8cl6y6y278k7l7rmtmc5wdv3e9q

Attention, les adresses de Bitcoin Cash sont sensiblement similaires aux adresses Bitcoin. N’envoyez jamais de Bitcoin Cash (BCH) vers votre adresse Bitcoin (BTC), vous risquez de perdre définitivement vos fonds.

 

➡ Un algorithme de signature amélioré

L’algorithme permettant de signer une transaction a été modifié selon le BIP-143 pour apporter deux améliorations à l’algorithme initial :

  • Il évite les hachages redondants lors de la vérification d’une signature.
  • Il sécurise la signature hors-ligne utilisée par les portefeuilles matériels comme le Ledger Nano S.

 

➡ Un protocole optimisé pour les gros blocs

Les développeurs de Bitcoin Cash ont pour projet d’optimiser le protocole en vue de l’adapter à un haut volume de transactions. Dans cette démarche rentrent des améliorations comme l’ordre canonique des transactions, qui impose que les transactions contenues dans un bloc soient rangées dans l’ordre lexicographique, ou les méthodes de propagation de bloc comme Graphene ou Xthinner. Le projet est de supporter à terme des blocs de 1 To pour permettre à chaque être humain sur Terre de faire une cinquantaine de transactions par jour.

 

➡ Des mises à niveau régulières

Le protocole est mis à niveau tous les 6 mois par le biais d’un hard fork. Les améliorations planifiées sont listées sur la feuille de route de Bitcoin Cash disponible sur le site officiel. Ces mises à niveau sont amenées à disparaître une fois que le protocole aura été finalisé.

 

Feuille de route de Bitcoin Cash

 

 

Pourquoi le Bitcoin SV (BSV) a-t-il émergé du Bitcoin Cash ? (BCH)

Le 15 novembre 2018, Bitcoin Cash devait subir comme à l’accoutumée une mise à niveau sous la forme d’un hard fork. Cependant, contrairement aux autres mises à niveau, les changements proposés ne faisaient pas l’unanimité. C’est dans ce contexte qu’est né le Bitcoin SV (BSV).

Les partisans du BSV, représentés par Craig Wright (nChain) et par Calvin Ayre (Coingeek), souhaitaient restaurer la vision de Satoshi (Satoshi’s Vision, SV), c’est-à-dire de s’en tenir au modèle originel de Bitcoin, supprimer la taille limite des blocs et verrouiller le protocole au plus vite pour permettre à l’écosystème de se développer sereinement. C’est pourquoi ils s’opposaient aux changements orchestrés par les équipes de développement de Bitcoin Cash, allant jusqu’à menacer d’attaquer la chaîne de Bitcoin Cash avec leur puissance de calcul.

Cet épisode a fait beaucoup de mal à Bitcoin Cash en divisant sa communauté et en affaiblissant sa crédibilité. Si vous voulez en savoir plus sur le fork et sur les retombées qu’il a eu vous pouvez consulter nos deux articles sur le sujet :

 

Comment acheter la crypto-monnaie Bitcoin Cash (BCH) ?

Pour trader la crypto-monnaie Bitcoin Cash, vous pouvez aller sur la plateforme eToro. Il s’agit d’une plateforme réputée et simple d’utilisation sur laquelle il est possible d’acheter des actifs classiques et des crypto-actifs. Avec eToro, vous pourrez commencer à trader Bitcoin Cash en quelques minutes. Vous pourrez spéculer sur la valeur du Bitcoin Cash, à la hausse ou à la baisse. Pour apprendre à utiliser la plateforme, découvrez notre tuto complet sur eToro.


eToro – Un site simple d’utilisation pour le trading de crypto-actifs

Cette plateforme est une très bonne solution pour les personnes qui souhaitent réaliser leurs premiers investissements spéculatif et découvrir le monde du trading.

Voir le site

75% des particuliers perdent de l’argent avec le trading en CFD


 

Vous pouvez également acheter des Bitcoin Cash sur la plateforme Coinbase. Découvrez notre tuto sur le sujet : Tutoriel Coinbase


Coinbase – 10€ offerts avec ce lien pour l’achat de vos premiers bitcoins cash !

Coinbase est un site très populaire auprès du grand public. Obtenez 10€ de Bitcoin Cash offerts dès 100€ d’achat avec notre lien partenaire.


 

Comment stocker ses tokens Bitcoin Cash (BCH) ?

Les 2 portefeuilles électroniques les plus sûrs pour stocker ses coins Bitcoin Cash sont le Ledger Nano S et le Trezor.


Ledger – Le stockage Made in France 🇫🇷

Ledger est une société française qui propose toute une panoplie de portefeuilles électroniques permettant de stocker et sécuriser des crypto-monnaies. Ledger supporte le stockage du Bitcoin Cash.


Trezor – Un coffre-fort numérique réputé et fiable

Le portefeuille Trezor se présente sous la forme d’une clé USB sur laquelle il est possible de stocker des crypto-actifs comme le Bitcoin Cash.


 

Avantages et limites de Bitcoin Cash (BCH)

Avantages

  • Hérite des propriétés monétaires et de la robustesse éprouvée de Bitcoin
  • Rapidité des transactions
  • Faible coût des transactions
  • Soutien des mineurs (ViaBTC, Bitmain, Bitcoin.com)

Limites

  • Une mauvaise presse auprès d’une partie de la communauté des cryptomonnaies
  • Risque accru d’attaque des 51 % en tant que chaîne minoritaire sur le SHA-256
  • Relative centralisation du minage
  • Un style agressif dans le développement (mises à niveau tous les 6 mois) et des prises de risque

 


Liens utiles

site-internet-bitcoin-cashreddit-bitcoin-cashwhite-paper-bitcoin-cashtwitter-bitcoin-cash


eToro est une plate-forme multi-actifs permettant à la fois d’investir dans des actions et dans des crypto-actifs, ainsi que des actifs de trading en CFD.

75% des particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Ce contenu est a titre indicatif uniquement et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Les crypto-actifs ne sont pas réglementés et leur prix peut fluctuer considérablement. Par conséquent, ils ne conviennent pas à tous les investisseurs. Le commerce des cryptoassets n’est surveillé par aucun cadre réglementaire de l’UE.


Notes et avis sur Bitcoin Cash (BCH)

Merci d’avoir lu cette fiche, j’espère qu’elle vous a plu 🙂 Vous pouvez maintenant attribuer une note sur 5 à cette crypto à partir du module ci-dessous. N’hésitez pas également à commenter cette fiche pour nous donner votre avis sur Bitcoin Cash, pour nous faire part de vos questions/remarques et pour nous dire quelles fiches vous aimeriez voir sur Cryptoast prochainement.




Poster un Commentaire

avatar

Remonter en haut de la page