Limitation des paiements en espèces, restriction des cryptomonnaies anonymes... Que prévoit la nouvelle réglementation européenne AML ?

Le Parlement européen vient d’adopter une nouvelle série de règles destinées à prévenir le blanchiment d’argent. Certaines règles sont désormais étendues aux fournisseurs de services sur crypto-actifs, et le recours aux espèces est désormais limité. Qu’est-ce qui change pour les Européens ?

Limitation des paiements en espèces, restriction des cryptomonnaies anonymes... Que prévoit la nouvelle réglementation européenne AML ?

De nouvelles règles européennes anti-blanchiment (AML)

Les nouvelles règles anti-blanchiment d’argent (anti money-laundering, ou AML) avaient fait couler beaucoup d’encre lorsqu’elles avaient commencé à être évoquées. Contrairement à ce que l’on a pu entendre ces derniers mois, il ne s’agit pas d’interdire les portefeuilles auto-hébergés (non custodial), mais d’étendre certaines règles aux fournisseurs de services sur crypto-actifs. Cela permet notamment de distinguer ce qui est exigé de certaines sociétés crypto.

👉 Pour en apprendre plus – Quelles sont les différences entre un Custodial / Non custodial wallet ?

Les lois, qui viennent d’être adoptées cette semaine par le Parlement européen, précisent en effet certaines règles en ce qui concerne les obligations déclaratives des entités faisant circuler de l’argent… Dont les plateformes d’échange centralisées de cryptomonnaies. Les fournisseurs de portefeuilles et de matériel sont exclus de ces nouvelles règles.

Chasse à l’anonymat sur les plateformes d’échange

Qu’est-ce qui change alors ? Tout d’abord, les fournisseurs de services sur crypto-actifs seront désormais tous obligés de procéder à des vérifications d’identité de leurs clients. Autrement dit, les comptes de trading anonymes sont désormais interdits et les vérifications KYC seront étendues à tous les acteurs.

En ce qui concerne les transferts depuis et vers des portefeuilles auto-hébergés, les plateformes d’échange seront désormais obligées de collecter des informations. Elles sont notamment invitées à « demander des infirmations additionnelles sur l’origine et la destination des actifs crypto ». La formulation de cette partie est relativement floue, mais le message est clair : collecter des informations sur des portefeuilles qui seraient autrement anonymes.

👉 Retrouvez notre article – Peut-on acheter du bitcoin de façon anonyme ?

L’autre changement d’ampleur, c’est l’interdiction des cryptomonnaies anonymes sur les plateformes d’échange centralisées (CEX). Celles-ci ne pourront ainsi plus fournir de Monero (XMR) ou de Zcash (ZEC) à leurs clients par exemple. C’est un pas d’ampleur pour l’Europe, qui souhaite ainsi interdire les moyens d’échange non traçables sur les entités régulées. Il reste bien sûr possible d’acheter des cryptomonnaies anonymes en dehors de ces plateformes.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Limitation des paiements en espèces et autres mesures de surveillance

Cette mesure fait écho à une autre, qui concerne les espèces. Les paiements de plus de 10 000 euros en espèces sont désormais interdits au sein de l’Union européenne. Pour les Français, cela ne change bien sûr pas grand-chose, les paiements en espèces de plus de 1 000 euros étant déjà interdits dans l’Hexagone.

Une nouvelle agence de surveillance est également créée au sein de l’Union européenne : l’Autorité anti-blanchiment d’argent et financement du terrorisme (AMLA). Basée à Francfort, elle sera chargée de « superviser directement les entités financières présentant le plus de risques ».

👉 Dans l’actu également – L’USDT pourrait être retiré des plateformes d’échange européennes avant juin 2024

Si les nouvelles règles de l’UE n’interdisent donc pas les portefeuilles auto-hébergés ou ne les limitent pas, il serait cependant erroné de dire qu’elles n’ont pas de conséquence sur l’écosystème crypto. Les exigences de surveillance ont en effet été rehaussées d’un cran pour les plateformes d’échange. Par ailleurs, l’interdiction des cryptomonnaies anonymes sur ces services confirme la volonté de l’Union européenne d’avoir des réseaux de paiement « traçables ».

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Parlement européen

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Dupuis H

Monero = XMR et pas XLM (Stellar)

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

ETF Ethereum spot : la SEC donne son feu vert

ETF Ethereum spot : la SEC donne son feu vert

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

ETF Ethereum (ETH) spot : dernière étape pour la validation des candidatures ?

ETF Ethereum (ETH) spot : dernière étape pour la validation des candidatures ?

Après les ETF Ethereum spot, bientôt les ETF Solana (SOL) ?

Après les ETF Ethereum spot, bientôt les ETF Solana (SOL) ?