Yuan numérique : une interdiction pour les athlètes américains aux JO d'hiver 2022 ?

Trois sénateurs des États-Unis souhaitent interdire aux athlètes américains qui concourent aux Jeux Olympiques d’hiver de 2022 d'utiliser le yuan numérique. Les sénateurs affirment craindre que Pékin utilise le crypto-yuan comme un outil de surveillance à grande échelle.

Yuan numérique : une interdiction pour les athlètes américains aux JO d'hiver 2022 ?

Des sénateurs souhaitent interdire le crypto-yuan aux athlètes américains

Dans une lettre adressée au Comité olympique et paralympique des États-Unis, trois sénateurs réclament que les athlètes américains qui participent aux Jeux Olympiques d’hiver de 2022 ne soient pas autorisés à « recevoir ou utiliser du yuan numérique ».

« Nous écrivons pour exprimer nos préoccupations concernant les plans du gouvernement chinois communiste de lancer officiellement le paiement électronique en monnaie numérique, communément appelé yuan numérique, avant les Jeux olympiques d'hiver de Pékin en 2022 », déclare la lettre signée par les trois sénateurs des États-Unis.

Lors des Jeux olympiques d'hiver à Pékin, la Chine va une nouvelle fois tester sa monnaie numérique de banque centrale. Le yuan numérique sera proposé à un large public composé de visiteurs et d'athlètes étrangers. Pour la première fois, le crypto-yuan ne sera pas réservé à une poignée de résidents chinois.

L'expérimentation du yuan numérique à grande échelle inquiète les sénateurs américains à l'origine de la lettre, à savoir Marsha Blackburn, Roger Wicker et Cynthia Lummis. Craignant que le dollar ne perde de la valeur, cette dernière s'est pourtant positionnée en faveur des cryptomonnaies. La sénatrice a notamment encouragé les Américains à épargner du Bitcoin (BTC) pour préparer leurs retraites.

 

👉 À lire à ce sujet : le yuan numérique de la Chine - l’atout majeur de la nouvelle grande puissance économique

cryptoast logo

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

toaster icon

Le yuan numérique, l'outil de surveillance du gouvernement chinois

Le trio de sénateurs met en garde les athlètes américains concernant le respect de la vie privée des individus utilisant le yuan numérique. La lettre présente le crypto-yuan comme un instrument visant à accroitre la surveillance de l'État sur les résidents chinois et les étrangers de passage en Chine. Pour faire taire les critiques, l'ancien directeur de la Banque populaire de Chine a pourtant affirmé que le yuan numérique ne sera pas un nouvel outil de surveillance.

« Le yuan numérique est entièrement contrôlé par la Banque populaire de Chine et peut être suivi et tracé par la banque centrale. […] Ce n'est que récemment que le gouvernement chinois a publié les caractéristiques clés de la monnaie numérique, y compris la possibilité de connaître les détails exacts de ce que quelqu'un a acheté et où », poursuit la lettre.

Récemment, la Chine a en effet publié le white paper du yuan numérique. Ce livre blanc a explicité les origines du projet et confirmé l'utilisation de smart-contracts, ou contrats intelligents. D'après la Banque populaire de Chine, ces contrats vont permettre d'automatiser les paiements.

« Les athlètes olympiques doivent être conscients que le yuan numérique peut être utilisé pour surveiller les citoyens chinois et ceux qui visitent la Chine à une échelle sans précédent », mettent en garde les sénateurs.

D'après la missive, les autorités chinoises souhaitent utiliser le crypto-yuan comme un cheval de Troie. Grâce au portefeuille numérique installé sur le smartphone des visiteurs étrangers, Pékin récolterait des données sur les habitudes de consommation et d'achat.

Les États-Unis surveillent l'essor du yuan numérique

Si les craintes des sénateurs sont légitimes, on imagine que le trio redoute aussi que le yuan numérique finisse par faire de l'ombre au dollar américain. Le crypto-yuan a d'ailleurs été conçu dans l'optique de mettre un terme à l'hégémonie du roi dollar à l'international. À terme, le Parti communiste chinois ambitionne en effet de proposer sa monnaie numérique d'État à l'étranger.

Dans ces conditions, l'administration de Joe Biden surveille de près l'évolution du yuan numérique. Washington craint aussi que le déploiement de la devise numérique ne permette à la Chine de contourner certaines sanctions économiques.

👉 Lire également : La Chine révèle son premier portefeuille physique pour le yuan numérique

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Bitcoin va tuer la finance ? Avec Raphaël Rossello, ancien banquier d'affaire

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Ethereum (ETH) : l’inflation a chuté de près de 95 % depuis The Merge

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast