Qu'est-ce que le rouble numérique de la Russie ?

Le rouble numérique est une initiative de la Banque centrale de Russie visant à déployer une monnaie numérique de banque centrale (MNBC). Elle offre une 3e forme au rouble aux côtés de la monnaie fiduciaire et de la monnaie scripturale. Quels sont les objectifs de la Russie avec l’introduction du rouble numérique et quelles sont les inquiétudes autour de celui-ci ?

Qu'est-ce que le rouble numérique de la Russie ?

C’est quoi le rouble numérique ?

Le rouble numérique est une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) émise par la Banque Centrale de Russie (BCR).

Il est conçu pour être utilisé parallèlement au rouble physique (pièces et billets) et au rouble électronique (sur les comptes bancaires) déjà existants, offrant ainsi une alternative aux autres formes du rouble.

Contrairement aux cryptomonnaies décentralisées comme le Bitcoin, le rouble numérique est complètement centralisé et opère sous la supervision directe de la BCR qui l’émet et le régule.

La création du rouble numérique s'inscrit dans un contexte d'innovation monétaire mondiale, où de nombreux pays explorent les potentiels des MNBC pour moderniser leurs systèmes financiers.

Rouble Numérique MNBC Russie

 

Le rouble numérique repose sur une combinaison de technologies de pointe. La technologie blockchain joue un rôle central en fournissant un registre distribué et immuable des transactions. Contrairement aux blockchains publiques utilisées par les cryptomonnaies, le rouble numérique utilise une blockchain « permissionnée », où seules les entités autorisées peuvent consulter et valider les transactions.

En parallèle de la blockchain, un registre centralisé est maintenu par la BCR pour surveiller et réguler l'émission et la circulation du rouble numérique, garantissant ainsi un contrôle total par l’institution.

Lorsque le rouble numérique sera déployé à l’échelle nationale, les citoyens russes pourront accéder au rouble numérique via des portefeuilles numériques fournis par les banques commerciales et autres institutions financières autorisées.

Ces portefeuilles qui seront disponibles sous la forme d’applications mobiles permettront d'effectuer des transactions rapides et sécurisées, aussi bien au niveau national qu'international.

20 € offerts lors de votre inscription sur Bitvavo
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Les origines et développements du rouble numérique

L’origine du rouble numérique remonte à 2017, lorsque la Banque Centrale de Russie a publié des mises en garde contre l'utilisation des cryptomonnaies, exprimant des préoccupations concernant leur volatilité, leur sécurité, et leur utilisation pour des activités illicites.

C'est à ce moment qu’elle a commencé à explorer l'idée d'une monnaie numérique émise par l'État.

Voici les différentes phases de développement par lesquelles est passé le rouble numérique :

  • 2018 : La BCR a commencé à explorer la faisabilité d'un rouble numérique, étudiant les technologies nécessaires et les impacts potentiels sur le système financier national ;
  • Octobre 2020 : La BCR a publié un rapport de consultation détaillant la proposition de rouble numérique, présentant les avantages potentiels, les risques, et les modèles possibles de mise en œuvre. Ce rapport marque le début officiel des travaux sur le rouble numérique ;
  • Fin 2020 – Début 2021 : La BCR a mené des consultations avec des institutions financières, des experts technologiques, et le public pour recueillir des avis sur le concept et les implications de l’introduction du rouble numérique ;
  • Avril 2021 : La BCR a lancé des projets pilotes avec 13 banques russes majeures pour tester le rouble numérique dans des environnements contrôlés. Cela fait de la Russie le 21ᵉ pays dans le monde à entrer en phase d’essai pour une monnaie numérique de banque centrale (MNBC). Les premiers tests ont été menés dans des villes comme Moscou et Saint-Pétersbourg ;
  • 2022-2023 : Après 3 années de développement et de plusieurs phases de tests, le rouble numérique est entré dans sa phase expérimentale avec une extension des tests à de nouvelles régions, incluant des zones urbaines et rurales, des entreprises et des utilisateurs individuels. Cette phase a également inclus des transactions transfrontalières avec certains partenaires économiques des BRICS, pour des tests à plus grande échelle ;
  • 24 juillet 2023 : La loi fédérale n°339 instituant une nouvelle forme de monnaie a finalement été promulguée par le président Vladimir Poutine et est entrée en vigueur début août, ouvrant la voie à la phase d’expérimentation ;
  • 15 août 2023 : La BCR a officiellement lancé une phase d’essai impliquant 13 banques du pays ainsi que plusieurs commerçants et 600 citoyens russes. Durant cette phase, les participants peuvent effectuer des paiements dans 30 points de vente situés dans 11 villes du pays. Les premiers essais se sont concentrés sur plusieurs aspects clés :
    • La création de portefeuilles numériques ;
    • Les transferts de roubles numériques entre particuliers ;
    • L’utilisation de codes QR pour l’achat de biens et de services ;
    • L’implémentation de paiements automatisés.
  • 2025 : Selon la vice-présidente de la Banque Centrale, le rouble numérique de la Russie devrait être introduit à grande échelle en 2025.
Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Quels sont les objectifs et motivations de la Russie à développer le rouble numérique ?

Les objectifs économiques

Réduire la dépendance au dollar américain

La Russie, en collaboration avec d'autres grandes puissances économiques, notamment les membres des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), s'efforce de réduire sa dépendance au dollar américain, un processus connu sous le nom de dédollarisation.

Ce phénomène vise à diminuer l'influence des États-Unis sur l'économie mondiale en réduisant l'utilisation du dollar dans les transactions internationales.

En développant le rouble numérique, la Russie cherche à faciliter les transactions internationales avec ses alliés économiques sans recourir au dollar américain, renforçant ainsi sa souveraineté économique.

Faciliter les transactions internationales avec les alliés économiques

Le rouble numérique a le potentiel de simplifier et d'accélérer les transactions internationales avec les partenaires économiques de la Russie.

En utilisant une monnaie numérique, les transactions peuvent être effectuées de manière plus transparente et sécurisée, réduisant les coûts et les délais associés aux conversions monétaires et aux systèmes de paiement traditionnels.

Cette MNBC permettrait aussi à terme de faciliter les paiements transfrontaliers, considérablement entravés depuis le 24 février 2022 malgré l’existence du Système de transferts de messages financiers (SPFS), équivalent russe de SWIFT créé en 2014.

Rouble Numérique MNBC Russie

Réduction des coûts

La mise en place du rouble numérique bénéficierait également aux ménages et aux entreprises.

Selon la Banque de Russie, les principaux avantages de la MNBC seraient liés à une réduction des coûts de transactions pour les agents économiques grâce à une tarification unique des opérations de paiement.

Cela bénéficierait particulièrement aux entreprises, qui verraient baisser le coût des commissions à 0,3 % (contre 0,5 % actuellement) pour les paiements sortants, et à un taux proche de zéro pour les paiements entrants (contre 1,2% à 2,2% en moyenne actuellement).

Les objectifs politiques

Renforcer le contrôle économique interne

La mise en place du rouble numérique permet à la Russie de renforcer son contrôle économique interne. 

En surveillant de près les transactions numériques, le gouvernement peut mieux réguler l'économie, lutter contre la fraude fiscale et garantir la conformité des paiements aux régulations financières nationales.

Stimuler l’adoption du rouble numérique au sein des BRICS

La Russie vise également à promouvoir l'adoption du rouble numérique parmi les pays membres des BRICS. 

En offrant une alternative numérique au dollar américain pour les transactions commerciales entre ces pays, la Russie espère renforcer les liens économiques et politiques au sein de ce bloc, tout en réduisant la dépendance collective à la monnaie des États-Unis.

Contournement des sanctions internationales

L'un des objectifs politiques clés de la Russie avec le rouble numérique est de contourner les sanctions internationales qui lui sont imposées. 

En créant une monnaie numérique indépendante des systèmes financiers dominés par l'Occident, la Russie cherche à garantir la continuité de ses transactions économiques et à maintenir ses relations commerciales malgré les restrictions imposées par les sanctions internationales.

À noter que le facteur le plus important qui a accéléré le développement de la MNBC est sans doute la nécessité de disposer d'un outil fiable pour le commerce extérieur et les règlements, après l'invasion de l'Ukraine par la Russie et les sanctions mises en œuvre par plusieurs pays dans le monde.

20 € offerts lors de votre inscription sur Bitvavo
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Les objectifs sociaux

Amélioration de l'inclusion financière

Le rouble numérique vise également à améliorer l'inclusion financière en facilitant les transactions pour les populations non bancarisées. 

En offrant un accès plus facile aux services financiers via une monnaie numérique, la Russie peut aider à intégrer une plus grande partie de sa population dans le système financier formel.

Compétition avec les autres MNBC

Le développement du rouble numérique place la Russie dans la compétition mondiale des monnaies numériques de banque centrale (MNBC). 

En rivalisant avec le dollar américain, le yuan numérique et d'autres MNBC, la Russie cherche à s'assurer une position de leader dans l'innovation financière et à accroître son influence économique sur la scène internationale.

Rouble Numérique MNBC Russie

Les inquiétudes et dangers face au rouble numérique

Contournement des sanctions internationales

L'introduction du rouble numérique soulève des préoccupations géopolitiques significatives, en particulier en ce qui concerne le contournement des sanctions internationales imposées à la Russie.

La capacité de la Russie à effectuer des transactions internationales en dehors des systèmes financiers dominés par l'Occident pourrait affaiblir l'efficacité des sanctions économiques imposées par les États-Unis et certains pays membres de l'Union européenne.

Cela pourrait potentiellement entraîner une escalade des tensions géopolitiques et économiques, exacerbant les conflits existants et en créant de nouveaux.

Protection de la vie privée

L'une des principales inquiétudes liées au rouble numérique est la question de la protection de la vie privée des citoyens russes. 

Contrairement aux transactions en espèces, les transactions numériques laissent une trace électronique, permettant une surveillance accrue par les autorités.

Le rouble numérique pourrait ainsi limiter l'anonymat des utilisateurs, posant des risques pour les libertés individuelles.

La capacité de la Banque Centrale de Russie (BCR) à suivre et à surveiller toutes les transactions effectuées avec le rouble numérique pourrait être perçue comme une intrusion dans la vie privée des citoyens, suscitant des préoccupations quant à l'utilisation potentielle de ces données à des fins de contrôle social et politique.

20 € offerts lors de votre inscription sur Bitvavo
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Risques de cyberattaques et de fraudes

La sécurité est une autre préoccupation majeure liée au rouble numérique. Les systèmes numériques sont vulnérables aux cyberattaques, et le rouble numérique ne fait pas exception.

Les hackers pourraient tenter de hacker le système pour voler des fonds ou perturber les transactions. De plus, la fraude numérique pourrait augmenter, les criminels cherchant à exploiter les failles du système.

Acceptation du rouble numérique par la population

Pour que le rouble numérique soit largement adopté, il est crucial que la population ait confiance en la BCR qui émet la monnaie.

La méfiance envers les institutions financières ou les préoccupations concernant la stabilité économique pourraient freiner l'adoption du rouble numérique.

Également, si les consommateurs trouvent le système compliqué à utiliser ou peu utile, l'adoption pourrait être plus difficile.

Tout comme les consommateurs, le rouble numérique devra également être accepté par les commerçants. Si les commerçants ne voient pas l'intérêt d'adopter cette nouvelle forme de paiement, le succès du rouble numérique pourrait être remis en cause.

À savoir que le projet de MNBC suscite pour l’heure un enthousiasme limité auprès des ménages. Un sondage mené par le Centre panrusse d’étude de l’opinion publique (VTsIOM), réputé proche du Kremlin, signalait qu’un Russe sur sept (15%) était dûment informé du lancement à grande échelle du rouble numérique en 2025. 

Une personne sondée sur deux (51 %) éprouvait des difficultés à indiquer l’utilité de cette nouvelle forme de monnaie, et 58 % des sondés se montraient réticents à l’idée de l’utiliser.

La MNBC de la Russie peine également à convaincre le secteur privé. Selon les résultats d’un sondage publié par Forbes, 9 entreprises sondées sur 10 considèrent le rouble numérique comme inutile.

Rouble Numérique MNBC Russie

Potentiel de désintermédiation des banques commerciales

L'introduction du rouble numérique pourrait également avoir des implications significatives pour le secteur bancaire russe.

En offrant aux consommateurs un accès direct à la monnaie numérique via la BCR, il y a un risque de désintermédiation des banques commerciales. Cela pourrait réduire leur rôle traditionnel dans le système financier, affectant leur rentabilité et leur stabilité.

Les banques commerciales pourraient voir une diminution des dépôts et des prêts, ce qui pourrait entraîner une réévaluation de leurs modèles d'affaires.

Quand sera disponible le rouble numérique ?

Olga Skorobogatova, la vice-présidente de la Banque centrale de Russie (CBR), a révélé que le lancement du rouble numérique pourrait se concrétiser en 2025.

Elle a également indiqué que chaque citoyen russe aurait la possibilité de créer un portefeuille dédié au rouble numérique entre 2025 et 2027.

Cette accélération du calendrier est motivée par le besoin urgent de la Russie de trouver des alternatives pour le commerce international, à l'abri des sévères sanctions financières qui lui ont été imposées récemment.

En effet, la Russie s'est vue contrainte de développer en urgence des alternatives au système de paiement mondial SWIFT, dont l'accès a été restreint pour ses banques suite à l'offensive lancée en Ukraine, tout en réduisant sa dépendance au dollar américain dans ses transactions.

L'objectif poursuivi est de renforcer l'indépendance économique de la Russie et de minimiser sa dépendance vis-à-vis des devises étrangères. À noter également, l'adoption croissante des cryptomonnaies par les entreprises russes pour les transactions internationales.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Et vous, que pensez-vous du rouble numérique ? Opportunités pour les pays des BRICS ou une source d'inquiétude pour les populations concernées ? N’hésitez pas à laisser un commentaire à ce sujet !

La Newsletter crypto n°1 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque jour par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Dédollarisation : l'Iran propose de relier tous les systèmes de paiements du BRICS+

Dédollarisation : l'Iran propose de relier tous les systèmes de paiements du BRICS+

Émirats Arabes Unis, Singapour, Turquie... Ces territoires où les cryptomonnaies s'arrachent

Émirats Arabes Unis, Singapour, Turquie... Ces territoires où les cryptomonnaies s'arrachent

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes