1. Qu'est-ce que OmiseGo ?
  2. L'écosystème de OmiseGo
  3. À quoi sert le token OMG ?
  4. Équipe et partenaires
  5. Forces
  6. Faiblesses
  7. Comment acheter de l'OMG ?
  8. Comment stocker ses tokens OMG ?
  9. Notes et avis sur le projet OmiseGo

 

Qu'est-ce que OmiseGo ?

OmiseGo est une filiale indépendante de la société Omise, un processeur de paiement fondé en 2013 et établi en Asie du Sud-Est, principalement en Thaïlande.

En 2015, la société commence à explorer la manière dont elle pourrait utiliser la technologie de la blockchain pour développer ses activités. Pour mener ses recherches et ses tests, elle crée le Omise Blockchain Lab (OBL).

En 2017, l'OBL termine le prototype d'OmiseGo, un réseau blockchain ayant pour mission de permettre à quiconque d'accéder aux services financiers tels que l'échange et la dépense d'actifs numérique en tout lieu et à tout moment.

Après ces quelques années de recherche, OmiseGo dispose de sa propre plateforme de paiement basée sur la blockchain qui comprend deux produits, OmiseGo Network et OmiseGO eWallet Suite.

Les clients de OmiseGo sont avant tout des entreprises, des startups et des organisations à but non lucratif souhaitant élaborer leur stratégie en matière de paiement et de portefeuille électronique.

En parallèle de la fourniture d'une infrastructure de paiement, OmiseGo collabore avec ces entités pour leur fournir un soutien technique sur la co-création d'autres produits spécifiques à leurs activités.

Pour résumer, l'entreprise thaïlandaise souhaite créer avec OmiseGo une infrastructure prête pour le futur des paiements et des services de transfert de valeur qui, elle l'espère, seront largement adoptés.

Voyons plus en détail comment fonctionne l'écosystème d'OmiseGo et ce à quoi sert le token OMG.

 

L'écosystème de OmiseGo

OmiseGo est un réseau utilisant la blockchain Ethereum (ETH) qui cherche à permettre l'inclusion financière pour tous en fournissant des services décentralisés basés sur une blockchain. Bien qu'il ait été développé par une entité privée, le réseau OmiseGo est entièrement décentralisé et open source.

Le réseau OmiseGo étant une application décentralisée (dApps) basée sur Ethereum, il utilise des smart contracts pour permettre des règlements rapides, sûrs et sans tierce partie de confiance.

Se basant sur Ethereum, l'OMG, le token natif d'OmiseGo, est un token ERC-20.

 

OmiseGo Network

Le OmiseGo Network est le produit phare du projet. Ce réseau blockchain permet d'effectuer des transactions peer-to-peer instantanées en temps réel, facilitant ainsi opérations financières à travers le monde pour tout type d'actif.

OmiseGo assure que ce réseau est capable d'encaisser plus de 4 000 transactions par seconde, ce qui en ferait l'un des réseaux les plus efficaces au monde.

Son atout résiderait cependant dans les frais s'appliquant à son utilisation. OmiseGo précise sur son site web que son réseau est environ 10 fois moins coûteux que celui d'Ethereum.

Les entreprises peuvent créer et connecter leurs applications (un portefeuille, un service ou un produit) sur la blockchain publique OmiseGO.

Une fois les applications connectées au réseau, les entreprises peuvent interagir et effectuer des transactions en temps réel en toute sécurité.

 

OmiseGO eWallet Suite

Le OmiseGO eWallet est un portefeuille électronique open-source et entièrement personnalisable pour numériser et stocker tous types de biens.

Cette solution est entièrement conçue pour que quiconque puisse créer son propre wallet. Il est par exemple possible de créer un wallet pour stocker les points de fidélité des clients d'entreprises, des cryptomonnaies, des monnaies fiat, et tout autre actif.

Bien qu'un wallet créé avec cette solution puisse être autonome, les développeurs ont la possibilité de le lier au réseau d'OmiseGO. Ainsi, une entreprise peut se baser sur l'infrastructure de la blockchain pour la réalisation de ses transactions.

Même si ce produit s'avère être intéressant, il semble qu'à l'heure de l'écriture de ces lignes, qu'il ne soit plus véritablement mis à jour par l'équipe. On remarque en effet que sur GitHub, la dernière mise à jour du code du projet remonte au 11 octobre 2019.

 

Plasma

Plasma est une solution de scalabilité de seconde couche pour Ethereum. Créé dans le but d'améliorer les performances de la blockchain Ethereum, Plasma est une collection de smart contract utilisés pour créer un arbre de chaînes latérales.

Le rôle d'OmiseGo dans l’élaboration de cette solution est considérable. L'équipe est en effet à l'origine du Minimal Viable Plasma (MVP), qui comme son nom l'indique, est une variante de Plasma ayant pour particularité de se limiter aux fonctionnalités de base du protocole.

Lors de tests, la solution de OmiseGo pour Plasma est parvenue à traiter plus de 1,2 million de transactions avec un débit de pointe mesuré de plus de 2 700 transactions par seconde.

👉 Consultez notre dossier explicatif de Plasma pour en apprendre davantage

 

À quoi sert le token OMG ?

Le token OMG est utilisé en tant que carburant pour les différents produits d'OmiseGo.

Chaque fois qu'un smart-contract d'OmiseGo est utilisé, un certain montant de tokens OMG est consommé. Ceux-ci sont ensuite redistribués aux noeuds du réseau qui lui permettent de fonctionner.

La blockchain d'OmiseGo est maintenue par ces noeuds, également appelés validateurs. En utilisant le consensus de Proof-of-Stake (PoS), ces noeuds peuvent staker leurs tokens OMG et les verrouillant dans un smart-contracts.

Ils reçoivent ainsi une partie des frais en guise de récompense pour leur participation à la maintenance du réseau.

Seuls 140 millions de jetons OMG seront à jamais mis à la disposition du réseau. Il n'y aura jamais de nouveaux tokens mis en circulation, ce qui contribue à en faire une ressource rare.

 

L'ICO du projet OmiseGo

L'Initial Coin Offering (ICO) de OmiseGo a eu lieu le 23 juin 2017 et a réussi à lever 25 millions de dollars en ETH en l'espace de quelques heures. Au total, 140,2 millions de tokens OMG ont été émis lors de cette levée de fonds. Le prix alloué à chaque token pour l'ICO était d’environ 0,325 dollar.

OmiseGo a distribué les tokens OMG de la manière suivante :

  • 65% des jetons ont été distribués à des investisseurs privés lors de la prévente
  • 5% des jetons ont été distribués par le biais d’un airdrop à des investisseurs d'Ethereum qui détenaient au moins 0,1 ETH le 7 juillet 2017
  • 20% des pièces ont été réservées pour valider les paiements de l'OMG
  • 10% ont été attribués à l'équipe d’OmiseGo

 

Équipe et partenaires

L'équipe de OmiseGo

Selon la page LinkedIn officielle de OmiseGo, l'équipe derrière le projet est composée de 46 personnes, dont la majorité réside à Bangkok, en Thaïlande.

Voici quelques-uns des dirigeants, fondateurs et membres les plus éminents du projet OmiseGo :

  • Vansa Chatikavanij : PDG de OmiseGo. En parallèle, elle est la cofondatrice et la directrice de SKYVIV, une entreprise spécialisée dans l'imagerie à l'aide de drones. Vansa a également travaillé durant 5 années pour la Banque mondiale.
  • Stephen McNamara : directeur des opérations. 6 années d'expérience dans les solutions blockchain pour les entreprises. Il a également occupé le poste de directeur de la technologie chez Visa.
  • Kasima Tharnpipitchai : directeur de la technologie. Anciennement ingénieur logiciel sénior chez Github.
  • Gerhard Wagner : ingénieur de la sécurité. Il a précédemment occupé le même poste chez ConsenSys, une société spécialisée dans le développement de solutions autour d'Ethereum
  • Ino Murko : développeur blockchain. 9 années d'expérience dans la programmation, il a lui aussi fait un passage chez ConsenSys.

Equipe OmiseGo

Une partie de l'équipe d'OmiseGo - Source : Page "About" de OmiseGo

 

Les partenaires

OmiseGo a conclu de nombreuses collaborations depuis le lancement de ses services, mais très peu d'informations sont disponibles sur la continuité de ces derniers depuis l'annonce initiale.

Voici la liste des partenariats connus à ce jour :

  • Shinhan Bank, la plus importante banque de Corée du Sud
  • Nomura, un géant japonais de la finance ayant investi dans OmiseGo
  • Mass Vehicle Ledger (MVL), une société développant un écosystème de mobilité pour les véhicules utilisant la blockchain
  • Ethereum Community Fund avec lequel OmiseGo investit dans d'autres startups blockchain
  • Krungsri Finnovate, capital-risque d'entreprise qui vise à aider les startups Fintech à se développer
  • Hydro Labs, une société qui élabore des solutions de paiement et de sécurité liées à l'identité en utilisant la norme ERC-148
  • Quantstamp, une startup proposant des audits de sécurité de solutions blockchain
  • AlgoZ, une société spécialisée dans l'élaboration de solutions de liquidité avancées pour les exchanges

 

Forces

  • Le token OMG est disponible sur les plus grands exchanges et son marché dispose d'une liquidité importante
  • Les produits d'OmiseGo sont déjà utilisés par des organismes à haute exigence technologique telles que les banques
  • L'équipe est bien organisée et a déjà fait ses preuves par passé avec d'autres entreprises
  • Des efforts sont faits pour conquérir l'est de l'Asie et plus particulièrement les marchés coréens et japonais
  • Le token OMG est parvenu à survivre au post-bull run de 2017. Bien que sa capitalisation ait drastiquement baissé, la cryptomonnaie garde sa place dans le top 50

 

Faiblesses

  • Bien que le projet soit porté par le processeur de paiement Omise, OmiseGo et l'OMG ne profitent pas des partenariats conclus par leur société mère
  • Les cas d'utilisation de l'OMG ne sont pas véritablement impactant par rapport à d'autres projets du même type
  • L'activité du projet semble ralentir depuis l'explosion du secteur des cryptomonnaies fin 2017
  • OmiseGo se concentrant dans un premier temps sur les entreprises et non les individus, son adoption à grande échelle est plus complexe

 

Comment acheter de l'OmiseGO (OMG) ?

Avec sa capitalisation élevée qui le place parmi le top 50 des cryptomonnaies, l'OMG est disponible sur la plupart des plateformes d'échanges de cryptomonnaies. Notamment Binance, Coinbase, Huobi, OKEx, Bitcoin.com, HitBTC, Bitfinex et Kraken.

Grâce à une liquidité élevée de ses marchés, les solutions pour se procurer des tokens OMG sont nombreuses, mais la meilleure option en raison de ses faibles frais est sans aucun doute Binance.

Explications pour l'achat d'OMGs sur Binance

  1. Inscrivez-vous sur Binance
  2. Vous allez recevoir un e-mail et devrez cliquer sur un lien pour vérifier votre compte
  3. Déposez de l'argent sur la plateforme (fiat ou crypto)
  4. Cliquez sur le menu Marché et recherchez la paire BTC/OMG
  5. Il ne vous reste plus qu'à en acheter pour le montant de votre choix
  6. Félicitations 🎉 Vous êtes maintenant de possession de tokens OMG

Pour des explications plus détaillées sur le fonctionnement de Binance, cliquez sur le lien ci-dessous :

👉 Tuto : Acheter des cryptomonnaies sur Binance

Voici un aperçu de la position actuelle de l'OMG sur le marché des cryptomonnaies :


 

Comment stocker ses tokens OMG ?

Bien que l'OMG soit disponible sur des exchanges majeurs, le moyen le plus sûr pour stocker des tokens OMG est d'utiliser un hardware wallet. Les portefeuilles de ce type les plus célèbres sont ceux de Ledger, une entreprise française mondialement connue et cofondée par Éric Larchevêque.

L'OMG étant un token ERC-20, il sera également possible de la stocker avec tous les wallets supportant la blockchain Ethereum. Ainsi, le stockage est possible sur les célèbres portefeuilles web MetaMask et MyEtherWallet.

Pour des raisons de sécurité et de praticité, je vous conseille cependant d'utiliser les solutions de Legder.

 

Notes et avis sur OmiseGO (OMG)

Le lien entre OmiseGo et sa société mère n'étant pas véritablement effectif, l'intérêt du réseau d'Omise Go semble pour le moment moindre. Bien que l'OMG soit aujourd'hui dans le top 50 des cryptos avec la capitalisation la plus élevée, ses cas d'utilisations restent très réduit.

Par rapport à d'autres blockchains proposant une service similaire, telles que Stellar et Cardano, OmiseGo est pour le moment en retrait au niveau technique. En ce qui concerne ses partenariats avec les entreprises, l'équipe d'Omise ne communique par vraiment si ceux-ci sont toujours d'actualité.

Toutefois, le secteur auquel s'attaque l'équipe d'OmiseGo est en expansion constante. De plus en plus de solutions utilisant les paiements numérique émergent à travers le monde et surtout en Asie du sud-est, terre d'accueil du projet.

Avec l'appui des fondateurs d'Ethereum et de nombreux investisseurs, OmiseGo pourrait nous surprendre. Le succès de ses produits repose cependant sur leur adoption par les entreprises, composante qui n'a pas encore réellement abouties.

👉 Découvrez plus de 100 fiches synthétiques sur les cryptomonnaies

Quelle est votre note sur OmiseGo (OMG) ?

[Total : 70   Moyenne : 3.9/5]

Liens utiles

site-internet-omisego-omg reddit-omisego-omg white-paper-omisego-omg

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Cet article a été mis à jour par Clément Wardzala le 28 mai 2020.

A propos de l'auteur : Robin Berné

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Co-fondateur de Cryptoast, je rédige régulièrement des articles sur le site depuis 2017. Je suis passionné par les crypto-monnaies et je peux passer plusieurs heures par jour à lire et à analyser des documents pour trouver les pépites de demain. J’aime également approfondir mes recherches sur les changements que peuvent apporter les cryptos et les technologies blockchains dans notre vie et nos sociétés, d’un point de vue social et économique.
Tous les articles de Robin Berné.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments