ICO, IEO, STO - Levées de fonds en crypto-monnaies

Une ICO signifie Initial Coin Offering signifiant "offre de pièce initiale"  en français.

Cela correspond à une levée de fonds en crypto-monnaies : généralement en ethers (la monnaie d’Ethereum) ou en bitcoins

L’intérêt des ICO est de pouvoir lever des millions d’euros d’une nouvelle manière. A l’inverse des IPO qui sont des entrées en bourse, n’importe qui peut participer. Pour participer il vous suffit de posséder des ethers ou bitcoins. Avant l’ICO, l’équipe vous indique le nombre de tokens que vous pourrez espérer pour 1 ether ou 1 bitcoin envoyé.
Après avoir envoyé vos bitcoins ou ethers, l’équipe qui a lancé l’ICO vous envoie le nombre de tokens correspondant. 

Évidemment de nombreuses dérives ont surgies et des arnaques se sont développées.

C’est pour cela qu’avant de participer à une ICO il faut toujours bien vérifier l’équipe derrière le projet et l’intérêt du projet. De nombreux pays ont restreint ou interdit l’accès aux ICO pour leurs résidents. On pensera notamment à la Chine et aux États-Unis.

En France, si l’on souhaite lancer une ICO il faudra obtenir une autorisation de l’AMF (Autorité des marchés financiers). A l’heure ou j’écris ces lignes (novembre 2019), aucune entreprise ne l’a encore obtenu mais beaucoup sont en pleines démarches.

Nous avons sélectionné quelques guides pour comprendre ce qu’est une ICO et comment investir.
Mais aussi comment se prémunir des arnaques et choisir une bonne ICO.