Les plus importantes levées de fonds en cryptomonnaies

Voici les ICO, levées de fonds en crypto, qui ont récolté le plus d'argent. L'article date de janvier 2022 et sera mis à jour si jamais de nouvelles ICO lèvent davantage de fonds.

Rang Projet Montant récolté ($) Date Statut
1 EOS 4 milliards 2018 Existant
2 Telegram (GRAM) 1,7 milliard 2018 Abandonné
3 Tatatu 575 millions 2018 Existant
4 DragonCoin (DRG) 407,5 millions 2018 Abandonné (scam)
5 HDAC 258 millions 2017 Existant
6 Filecoin (FIL) 257 millions 2017 Existant
7 Tezos (XTZ) 232 millions 2017 Existant
8 BitDAO (BIT) 230 millions 2021 Existant
9 Sirin Labs (SRN) 158 millions 2017 Existant
10 Bancor (BNT) 153 millions 2017 Existant

Qu'est-ce qu'une ICO ?

Une ICO ou Initial Coin Offering est une opération consistant à lever des fonds pour financer un projet blockchain. La société émet des tokens que les investisseurs achètent pour financer le développement du projet. Les tokens serviront notamment à faire fonctionner le protocole, l’infrastructure ou le programme dans lequel on investit. Ils se valorisent ou non en fonction de l’évolution du cours de la crypto-monnaie.

Ce procédé est assez semblable aux IPO ou Initial Public Offering, que l’on retrouve en Bourse, qui donne la possibilité aux entreprises de fonder leurs capitaux propres en vendant leurs parts aux investisseurs. Certains des plus gros noms de la crypto-sphère ont eu recours à ce processus pour se lancer et poursuivre leur développement. On pense notamment à Ethereum qui a lancé son ICO en 2014 avec le succès qu’on lui connait aujourd’hui. Pour le public, c’est donc un pari sur l’avenir et le moyen de rentrer tôt dans un projet que l’on juge prometteur.

Dans cet article, nous reviendrons sur les 10 ICO qui ont récolté le plus de fonds de toute l’histoire des cryptomonnaies.

L'article ne fait pas mention du montant considérable levé par LEO (1 milliard de dollars récoltés en 10 jours), le token du célèbre échange Bitfinex puisque ces fonds ont été récoltés dans le cadre d'une IEO (Initial Exchange Offering) et non d'une ICO.

👉 Retrouvez notre explication détaillée de ce qu'est une ICO

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

EOS : la plus grosse ICO réalisée à ce jour

EOS est une plateforme permettant aux développeurs de créer des applications décentralisées (Dapps). L’idée d’EOS est de simplifier au possible la programmation d'applications pour les développeurs. EOS met à la disposition des développeurs un package de ressources pour appréhender facilement la technologie blockchain.

Vendu comme un Ethereum killer, EOS a récolté la somme colossale de plus de 4,1 milliards de dollars. Il a cependant connu de multiples problèmes, allant de suspicions frauduleuses sur son ICO, à la démission de son cofondateur Dan Larimer en janvier 2022. Le cours du token s’est effondré dans la foulée de plus de 20 %.

C’est d’ailleurs l’une des cryptomonnaies perdantes de 2022, celle-ci étant passée du 15e rang en termes de capitalisation au 50e, son prix s’établit à l’heure de l’écriture de ces lignes autour des 3 dollars, loin des 21 dollars atteints en 2018.

👉 Voici notre fiche détaillant la blockchain EOS

EOS Logo

Telegram (GRAM): un géant de la messagerie à l’assaut des cryptomonnaies

Vous connaissez sûrement Telegram pour sa messagerie chiffrée concurrente de WhatsApp ou encore de Signal. L’entreprise a récolté plus de 1,7 milliard de dollars lors d’une levée de fonds en 2018. Le projet du Telegram Open Network (GRAM) visait à intégrer des paiements basés sur la blockchain directement sur la messagerie Telegram.

La suite est moins glorieuse puisque le gendarme de la régulation américaine, la SEC, a infligé une amende de 18,5 millions de dollars pour non-respect de la législation sur l’émission de titres. L’entreprise a dû restituer les sommes récoltées lors de l’ICO aux investisseurs.

L’idée a été par la suite reprise par la communauté sous le nom de The Open Network (TON), proposant des transactions rapides, peu coûteuses et user-friendly. Le token a connu une belle progression et s’échange autour des 3,50 dollars début 2022.

Telegram Logo

Tatatu : gagner de l’argent en regardant des films

Tatatu a fait grand bruit lors de son ICO en 2018 avec plus de 575 millions de dollars récoltés. Cette plateforme fondée par le producteur de films italiens Andrea Iervoino permet de recevoir des récompenses en visionnant des films. On retrouve aussi une plateforme de social media, de vente aux enchères et d'e-commerce.

Les utilisateurs visionnent des films et peuvent ainsi récolter des tokens TTU qui peuvent être utilisés sur l’ensemble de cet écosystème. Toutefois, à l’inverse de l’immense majorité des tokens, on ne peut ni vendre ni acheter de TTU sur un exchange, seulement les gagner depuis la plateforme. Tatatu existe toujours, même si son actualité reste très limitée à l’heure actuelle.

ico logo tatatu

DragonCoin : un projet de casino en ligne qui a tourné court

Le projet DragonCoin était une initiative de l’opérateur de casinos Dragon Corp, basé à Macao. L’entreprise a levé 320 millions lors d’une prévente privée auxquels s’ajoutent près de 87,5 millions lors d’une ICO.

Le token basé sur la blockchain Ethereum devait servir de monnaie d’échange pour jouer dans les casinos du groupe. Malheureusement pour les investisseurs, ce projet s’est avéré être une arnaque impliquant notamment la mafia hongkongaise, il est donc tombé aux oubliettes.

Dragoncoin Logo

HDAC : l'ICO de la filiale de Hyundai

Hyundai Digital Asset Company, une filiale du constructeur automobile sud-coréen, a lancé une ICO en décembre 2017 pour sa cryptomonnaie HDAC. Cette ICO a levé 258 millions de dollars, ce qui en fait la 5e plus grande ICO de tous les temps.

HDAC est un écosystème blockchain lié à l'IoT (l'Internet des Objets), mais n'a jusqu'à présent pas réussi à connaître le succès escompté. En effet, après avoir culminé à environ 0,16 dollar en septembre 2021, HDAC s'échange à 0,03 dollar en janvier 2022.

Le projet n'est cependant pas un échec total puisqu'en mars 2020, HDAC a lancé la première application sur son réseau principal et prévoit de lancer un nouvel écosystème pour rivaliser avec Klaytn, un consortium de plateformes blockchains soutenu par le propriétaire de la célèbre application de messagerie sud-coréenne Kakao.

Hdac logo

Filecoin : le projet de marché décentralisé pour le stockage de données

Filecoin a été créé par Protocol Labs et l'ICO relative à ce projet est parvenue à lever 257 millions de dollars en septembre 2017. Cette ICO avait pour but de financer la création d'un marché décentralisé pour le stockage de données.

Filecoin était un projet très attendu par le public, et malgré de nombreux retards, il a finalement vu le jour en octobre 2020.

Le token Filecoin (FIL) était vendu à 5 dollars durant l'ICO. Ce dernier a relativement bien performé puisque son cours a quasiment été multiplié par 6 depuis, s'échangeant à 28 dollars en janvier 2022.

👉 Retrouvez notre fiche dédiée à Filecoin pour tout connaître de ce protocole

Filecoin logo

Tezos : l'un des plus grands succès en matière d'ICO

La Fondation Tezos, domiciliée à Zug en Suisse, a levé 232 millions de dollars dans le cadre de son ICO réalisée en 2017.

Tezos est une blockchain programmable ayant la capacité d'intégrer des smart contracts. Aujourd'hui, Tezos représente l'une des plus grandes réussites en matière d'ICO. En effet, le retour sur investissement a été particulièrement attractif (les tokens XTZ ont été vendus à 0,47 dollar lors de l'ICO) et le protocole inhérent à Tezos a récemment été sélectionné pour réaliser des essais liés à l'euro numérique.

Par ailleurs, de nombreuses fonctionnalités ont été intégrées au protocole Tezos en vue d'attirer l'industrie de la DeFi, et son token XTZ a atteint un prix record de 12,19 dollars en décembre 2017 et s'échange en janvier 2022 à 4 dollars.

👉 Consultez notre fiche dédiée à Tezos pour en savoir plus

Tezos logo

BitDao : un concurrent du BNB ?

Le BIT est le token issu de la plateforme BitDAO proposé par l’exchange Bybit. Cette plateforme, spécialisée dans les contrats à termes sur cryptomonnaie, se classant 11e en termes de volume de transactions global, a connu une forte progression depuis sa création en 2018.

BitDAO a levé 230 millions de dollars dans le cadre de son ICO en 2021. Le token BIT offre la possibilité d’avoir un rôle à jouer sur l’évolution du protocole BitDAO. Pour rappel une DAO, pour Decentralized Autonomous Organization, est une organisation dont les règles de gouvernance sont inscrites sur un smart contract.

Ici, les détenteurs de tokens BIT ont un pouvoir de gouvernance sur le protocole et son évolution. Les possesseurs de BIT peuvent, par exemple, soumettre des idées de partenariats, voter sur la réduction des frais sur Bybit ou bloquer une partie de leurs tokens pour participer à des lancements sur le launchpad (plateforme de lancement de projets) de la plateforme.

Le but de cette DAO est de promouvoir la finance et l’économie décentralisée, mais aussi de montrer le potentiel des DAO en tant qu’organisation. Le cours du token BIT s’est aujourd’hui stabilisé autour des 2 dollars, proche de son cours d’entrée en 2018.

BitDAO Logo

Sirin Labs : l'ICO liée au premier crypto-smartphone au monde

Sirin Labs, une startup localisée en Suisse, a levé 158 millions de dollars en 2017 pour financer son projet de « téléphone blockchain », baptisé « Finney », qui comportait un portefeuille de crypto-monnaie intégré et un token dénommé SRC. Le SRC était principalement destiné à alimenter les achats à travers l'application décentralisée de l'écosystème Finney.

Sirin Labs a respecté ses promesses et le projet Finney a été lancé fin 2018. Malheureusement, le succès n'était pas au rendez-vous et en avril 2019, Sirin Labs a licencié 25% de ses effectifs. Son fondateur, Moshe Hogeg, a également été poursuivi en justice en raison d'une facture d'usine impayée de 6 millions de dollars pour la fabrication des fameux téléphones.

Sirin Labs Logo

Bancor : 153 millions de dollars récoltés en 3 heures

En juin 2017, Bancor, un projet créé en Suisse, est parvenu à récolter la somme de 153 millions de dollars en l'espace de 3 heures. Des investisseurs célèbres comme Tim Draper et Blockchain Capital ont participé de manière importante à cette ICO. La plateforme Bancor a été conçue pour permettre aux utilisateurs de lancer plus facilement leurs propres tokens.

Un an après cette ICO, son token BNT a lourdement chuté. En effet, la plateforme a subi un piratage et les malfaiteurs ont dérobé pour 13,5 millions de dollars de tokens à l'exchange décentralisé (DEX) de Bancor en 2018.

En 2019, cette même plateforme a été forcée d'interdire les utilisateurs basés aux États-Unis en raison de l'incertitude règlementaire.

Au cours des derniers mois, le DEX a bénéficié de la popularité de la finance décentralisée (DeFi), mais le token BNT n'a jamais retrouvé son niveau de prix historique de janvier 2018 (10,72 dollars). En effet, le token BNT s'échange 4 ans après (en janvier 2022) autour des 3 dollars.

Bancor Logo

Conclusion

Les ICO représentent des opportunités relativement intéressantes pour les investisseurs, mais elles comportent aussi une part de risques importante. L’étude des projets et des recherches poussées sont essentielles pour minimiser l’incertitude et investir dans les idées les plus solides, qui auront le maximum de chances de réussite dans le futur.

Rappelons que des projets d'envergure comme Ethereum, Cardano, Tezos ou encore Filecoin ont eu recours à des ICO. Elles ont offert à leurs investisseurs un retour sur investissement considérable en quelques années seulement.

En parallèle, entre les arnaques avérées et les projets qui peinent à suivre leur roadmap initiale, le choix de participer ou non à une ICO doit être mûrement réfléchi. Il n'est pas rare de perdre une partie de son investissement, voir même la totalité s'il s'agit d'un scam comme DragonCoin.

👉 Rendez-vous sur cette page pour en savoir plus sur les levées de fonds en cryptomonnaies

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clad S.

Passionné par la blockchain et les cryptomonnaies depuis 2017, j’aime rédiger du contenu pertinent et partager mes connaissances avec nos lecteurs dans le but de les aider à en savoir plus sur cet univers.
Tous les articles de Clad S..

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments