Cardano (ADA)

 


Prix et capitalisation du Cardano (ADA)

Vous trouverez ci-dessous les informations principales concernant le prix et la capitalisation du Cardano avec notamment :

  • le prix : en dollars et en bitcoins, ainsi que la variation du prix sur les dernières 24 heures
  • le rang : classement mondial du Cardano par rapport aux autres cryptomonnaies (le classement est réalisé en fonction du market cap de chaque crypto)
  • le market cap : qui représente la capitalisation du Cardano en dollars, c’est-à-dire le montant total des tokens en circulation
  • le volume : qui correspond au montant total de tokens ADA échangés sur les dernières 24 heures (en dollars)

 

 

Ces données proviennent du site coinmarketcap.com


 

Qu’est-ce que Cardano (ADA) ?

Lancée en 2015, cette crypto-monnaie se présente comme étant “le premier projet blockchain développé selon une approche scientifique.
En effet, cette crypto-monnaie a été crée par des ingénieurs ainsi que des scientifiques. Le lancement intervient après 
deux années de recherche ainsi qu’un an de développement.
Le projet démarre au travers d’une ICO à hauteur de 62 millions de dollars.

Cardano est un collectif composé de 3 entités :

  1.  Cardano Foundation : s’occupe de gérer le projet Cardano ainsi que les questions juridiques comme la régulation.
  2. Input Output Hong Kong (IOHK) : société à l’origine du projet Caradano. Leur mission est d’étudier de nouveaux outils et paradigmes pour les recherches en cryptographies et en architecture des cryptomonnaies.
    Son co-fondateur, Charles Hoskinson, a également participé à la création d’Ethereum,  avant de rejoindre les équipes d’Ethereum Classic. Il est aussi l’ancien CEO de Invictus Innovations (l’entité derrière Bitshares) et a également travaillé avec Daniel Larimer le co-fondateur d’EOS.
  3. Emurgo est un partenaire qui promouvra l’adoption de la blockchain Cardano de deux manières : en investissement dans des startups créant des dApps sur Cardano. En développant des partenariats avec des compagnies souhaitant utiliser la blockchain pour révolutionner leurs business

Au même titre qu’Ethereum ou NEO, le projet permet déployer des applications décentralisées et des smart-contracts.
Cardano vise  à améliorer Ethereum, notamment permettant de résoudre les problèmes de scalabilité rencontrés par le réseau.

Cardano est encore en cours de développement. Le projet ne sera que totalement déployé en 2019. Certaines parties sont encore en cours de développement avec des dizaines de chercheurs et ingénieurs à travers la planète.

 

Que propose Cardano (ADA) ?

Cardano est une blockchain open source, décentralisée ainsi qu’une plateforme permettant d’exécuter des smart-contracts. Ces caractéristiques permettent de créer, déployer et maintenir des dApps. Mais Cardano vise à fournir des fonctionnalités plus avancées que tout autre protocole précédemment développé.
C’est la première plateforme blockchain à évoluer à partir d’une approche axée sur la recherche. L’équipe de développement est composée d’un grand collectif mondial d‘ingénieurs, de chercheurs et de scientifiques.

Cardano justifie son existence pour plusieurs raisons. Tout a commencé avec les crypto-monnaies de première génération comme le Bitcoin. Deux personnes peuvent échanger de la valeur sans avoir recours à un tiers de confiance. Le “problème” est que l’échange de valeur provient d’un contrat, par exemple : “je te donne 1000€ en échange de ton ordinateur”… Le Bitcoin n’était pas adapté pour cela et des surcouches assez lourdes ont été construites au dessus de Bitcoin pour répondre à ce besoin.

En 2014, Vitalik Buterin, Charles Hoskinson et d’autres personnes se sont réunies pour proposer Ethereum. Cette crypto-monnaie permet d’ajouter un langage de programmation à la blockhain (Solidity). Cela permet de déclencher automatiquement un échange lorsque des conditions sont remplies. Ce sont des crypto-monnaies de deuxième génération

Mais Cardano voit des limites à Ethereum qui ne peut pas être très scalable. La scalabilité signifie qu’une blockchain est capable de supporter la montée en charge de son réseau (par exemple l’augmentation des transactions par seconde tout en conservant ses performances). Différents points de vue s’opposent sur la manière de tenter d’implémenter des solutions de scalabilité. En résulte des hard et soft fork comme le Bitcoin et le Bitcoin Cash par exemple.
Les crypto-monnaies de seconde génération sont font aussi face à 3 types de problèmes :

  • Scalabilité : Comment  supporter la charge des transactions par seconde lorsque le réseau grandi. Mais aussi le nombre de Mo par seconde associé. Les blockchains grandissent de plus en plus et des millions de données doivent être stocker dans des machines. Cardano propose que les utilisateurs n’aient pas accès à toutes les données pour tout vérifier mais seulement à ce qui est nécessaire pour vérifier leurs propres transactions par exemple.
  • Interopérabilité : Comment on arrive à avoir un standard commun pour que les blockchain puissent communiquer / interagir entre elles ?
  • Durabilité : Comment finance-t-on les évolutions, développements ? Comment on définit une vision

L’objectif du projet Cardano est de faire face à ces trois problèmes dans le but d’améliorer les générations de monnaies précédentes. 

Cardano se base sur 2 principes afin de résoudre les 3 problèmes énumérés précédemment :

  • Peer review (vérification par les pairs) :
    Cardano souhaite être une crypto-monnaie dont toutes les étapes, protocoles et concepts sont revus et critiqués par des pairs (chercheurs, développeurs) pour s’assurer de la solidité du projet. Ce processus est similaire à ce qui se fait en recherche scientifique aujourd’hui. L’équipe participe à des conférences, écrit des papiers (publications scientifiques revues par d’autres chercheurs).
  • Confiance élevée dans le code :
    Le même genre de méthodes d’ingénierie appliquées à de grands projets d’aérospatial par exemple, seront appliqués aux méthodes et protocoles de développements de Cardano.

 

 

Séparation du paiement et des fonctions des applications décentralisées (dApps)

Pour éviter d’avoir à connecter les fonds et les applications décentralisées, Cardano sépare en deux couches distinctes le paiement et les dApps, contrairement à Ethereum.
L’idée est qu’un smart-contract distribuant la paie à des employés d’une entreprise tous les mois, par exemple, n’aura jamais la possibilité de connaître le montant de la paye chacun de ces employés.

Cardano va utiliser un nouveau protocole développé en recherche impliquant des preuves de preuves de travail : sidechains KMZ. Cela permettra à la couche de paiement et la couche de développement de communiquer tout en limitant leurs champs d’actionCes sidechains pourraient en fait être utilisé pour communiquer avec n’importe quelle autre blockchain et fournir des preuves qui permettraient d’échanger de la valeur avec ces autres blockchains.

Ces sidechains augmentent la sécurité en surveillant comment les smart-contracts peuvent interagir avec la couche de paiement et permettre l’interopérabilité avec d’autres blockchains.

 

Preuve d’enjeu sécurisé

La technologie Ouroboros est présentée comme unique. En effet, Cardano prétend que leur algorithme de preuve d’enjeu (PoS) est le seul qui soit sécurisé (car peer reviewed, c’est à dire vérifié par des chercheurs, scientifiques…).

Actuellement, la preuve de travail (PoW) est fortement critiquée:

La preuve d’enjeu permet de réduire cette consommation d’énergie. Mais il y a des risques que la preuve d’enjeu soit moins sécurisée que la preuve de travail. L’une des raisons est qu’il serait plus facile pour un attaquant d’effectuer une attaque de double dépense sur la preuve d’enjeu.

 

Aspect Social

Decentralized Trust Fund sera mis en place, cet aspect est similaire à celui de la crypto-monnaie Dash.
Les membres du projet ont besoin d’argent afin de continuer le développement du protocole. Ainsi, les utilisateurs de Cardano devront payer des frais d’utilisation. 

Cardano ne voient pas les investisseurs ou sponsors comme des solutions car ces derniers pourraient tenter de tourner le projet dans leurs directions. De leur côté, les ICOs fournissent de l’argent de manière temporaire seulement…

Cardano va créer un compte bancaire décentralisé. Cela permettra de contrôler l’inflation de la monnaie mais également de mener des projets.
En effet, il y aura une manière de proposer et de voter pour des projets. Les projets gagnants se verront financés.

Deadalus est le nom du wallet où il faudra stocker ses tokens Cardano (ADA). Il sera compatible avec de nombreuses crypto-monnaies, il est possible de construire des applications décentralisées. Ce wallet est open-source.

 

Régulation

Cardano envisage d’utiliser les smart-contracts pour appliquer des régulations. Cela permettra à des commerces d’utiliser la technologie Cardano pour accéder plus facilement à la blockchain. Par exemple une dApp de Casino, le KYC (Know Your Customer) qui correspond à votre pièce d’identité pourrait être vérifié par smart-contract relié au fichier des personnes interdites de jeu.

Validation d’identité (via des objets électroniques : carte électronique, smartphone…) qui permettra, sur le même principe que Neo, d’associer une identité réelle à une propriété sur la blockchain.
Ainsi, si un mineur souhaite acheter de l’alcool au travers de la blockchain Cardano, cela lui serait refusé car il n’aurait pas l’âge requis.

 




 

Comment fonctionne Cardano (ADA) ?

La plate-forme est construite avec différentes couches, cela au système de la “souplesse”. Cela permet de plus facilement entretenir la blockchain et permettre de simples mises à jour (soft fork).

Cardano propose de séparer leur blockchain en deux couches :

  • Une couche pour les transactions
    • Cardano Settlement Layer est la partie se concentrant sur la blockchain (les transactions) et le transfert de valeur entre ses différents acteurs. 
    • Le registre de valeur (unité de compte) est propulsé par le token ADA est divisible en 6 décimales (0.000001 = 1 Lovelace)
  • Une couche pour les applications
    • Cardano Computation Layer permettra d’amener un langage de programmation à la blockchain. Il interagira avec Cardano Settlement Layer dans le but d’aboutir à un paiement, réalisation de smart-contract…
    • Les calculs et stockage des opérations qui seront effectuées sur le CSL seront faits sur des réseaux privés (serveurs privés). Chaque réseau peut avoir ses propres librairies et technologies. Le réseau de Cardano est seulement utilisé pour transmettre de l’information et des messages.
      Le CSL (paiement) est utilisé comme un moyen de communication par le CCL. Si une application est développée sur ce principe, tous les calculs nécessaires ne seront pas faits sur les machines de mineurs, mais le seront sur un réseau privé
    • Cardano travaille de plus à l’adaptation d’une machine virtuelle Ethereum pour leur réseau.

Ourboros

  • Algorithme de Proof-of-Stake (PoS) qui permet de déterminer comment les différents nœuds du réseau arrivent à un consensus.
  • L’algorithme serait le premier algorithme du genre à être sécurisé. Il serait mathématiquement vérifiable car revu par des scientifiques.
  • Désigné par une équipe de chercheurs qui proviennent de 5 universités et menés par Pr. Aggelos Kiayias (université Edinbrugh)
  • Solution de Cardano pour augmenter le nombre de transactions par seconde

Dans Cardano, le temps est divisé en “Époques” et en “Compartiments” (slots)

  • Époque : Dure 1 200 minutes (20 heures) et contient 600 slots
  • Slot : Dure 120 secondes
  • Chaque slot a un seul unique Slot leader.
  • Le slot leader est le seul noeud qui peut produire un bloc durant le slot.
  • Les slots leaders font, en fait, la même chose que les mineurs du Bitcoin.
  • Il y a donc au plus 600 slot leader par Époque.
  • Si un slot est hors ligne au moment de son slot, il rate sa chance de produire un bloc et doit attendre d’être sélectionné une autre fois.
  • Des slots peuvent donc être vides durant une époque. Il faut qu’au moins 51% des blocs soient créés.

Slot Leaders

  • ils sont élus parmi les participants à la preuve d’enjeu (PoS)
  • il faut avoir une certaine quantité d’ADA pour pouvoir faire parti des électeurs .
  • Durant une Époque, les électeurs votent pour les Slot leaders de la prochaine époque (600 slot leader) donc à la fin de chaque Époque, les slots leaders (ceux qui vont composer les blocs) de la prochaine Époque sont déjà connus et ne peuvent plus changer.

Il est important de noter aussi qu’une personne qui a beaucoup de mises en jeu peut-être choisie pour être Slot leader à plusieurs reprises durant l’Époque suivante. Le nombre de fois qu’une personne est sélectionnée est proportionnelle à sa mise en jeu (nombre de tokens ADA détenus).

 

Processus de vote

Le principal problème avec les preuves d’enjeu (Proof-of-Stake) est qu’il faut que les personnes élues soient choisis aléatoirement mais proportionnellement à leur mise en jeu. Si ce ne l’est pas, alors une même personne pourrait être sélectionnée plusieurs fois d’affilées et effectuer des double dépenses (réaliser plusieurs fois la même transaction).  Cardano propose une solution particulière afin de garantir l’aspect aléatoire.

Les électeurs vont utiliser leur clé privée pour signaler leur intention de vouloir devenir Slot Leader pour une certaine Époque. Cette intention est vue comme un engagement de la part de la personne qu’elle sera là et disponible lorsque son Slot va arriver. L’intention est un message secret aléatoire choisi par chaque électeur. Cela peut être n’importe quoi.

Ce processus est en deux phases :

  • Les candidats envoient d’abord une intention (message) chiffrée à tous les nœuds à l’aide d’une clé secrète
  • Ils révèlent tous en même temps leurs clé secrète

Cela permet à tous les participants de consulter l’intention de vote et son contenu. L’intégralité des intentions est en fait utilisée pour générer une seed (phrase)  complètement aléatoire. Cette seed est utilisée dans un algorithme qui permet de sélectionner un Lovelace (l’équivalent d’un satoshi en Cardano) aléatoirement parmi tous ceux mis en jeu. Et cela autant de fois qu’il y a de slots dans une Époque, soit 600 fois.
Plus une personne a de Lovelace mis en jeu plus elle a donc de chance d’être choisie.

Si plus de 51% des slots d’une époque ne génèrent pas de blocs alors l’époque n’est pas valide.

Les slots leaders peuvent participer à plusieurs blockchains Cardano en même temps. L’idée est d’avoir plusieurs Époques qui démarrent et terminent au même moment. Cela permettrait de faire grandir les blockchains en même temps. Mais également de gérer les transactions en parallèle (cross blockchain) car les époques seraient quand même synchronisées.

 

RINA Recursive Internetwork Architecture

Solution pour déplacer de larges paquets de données sans avoir à synchroniser l’intégralité du réseau. En effet, cela devient lourd et ralentit le réseau plus la blockchain devient lourde.
Cela permet d’avoir un réseau hétérogène, qui respecte tout de même les principes nécessaires pour garantir la sécurité. RINA sera normalement complètement implémenté en 2019.

 

Langage de programmation

Pour programmer des transactions, Cardano cherche un juste milieu entre Bitcoin dont le langage est extrêmement  “dur” et inflexible et Ethereum Solidity permet de faire énormément de choses. 
Cardano a développé son
propre langage appelé Simon. Il offre tous les outils nécessaires pour écrire des transactions financières.

Un second langage, Plutus (basé sur Haskell), est utilisé pour communiquer avec des entités financières externes.

  • Plus sécurisé, car les possibilités sont “limités” (ce qui n’est pas le cas pour l’ETH)
  • Des fonctionnalités peuvent être ajoutés par soft fork  sans avoir besoin de mettre à jour l’intégralité du code de Cardano (hard fork)

Pour les dApps, Cardano va pouvoir directement supporter Solidity. Quelques modifications seront apportées une fois qu’ils auront fini les travaux d’adaptation de la machine virtuelle Ethereum.

 

Quel avenir pour Cardano ?

3 principes qui guident le développement de la roadmap :

  • La croissance de la communauté et de ses besoins
  • Un réseau distribué et résiliant fidèle à la vision de Satoshi Nakamoto
  • Arriver à équilibrer le rythme de recherche et développement afin que la partie commerciale ne l’emporte pas sur l’application de la rigueur scientifique.

 

Byron

  • Lancement du Mainent Cardano Settlement Layer
  • Amélioration du design du wallet Daedalus

 

Shelley 

  • Chemin vers la décentralisation complète de Cardano
  • Les utilisateurs vont pouvoir déléguer leur stake ou agir en pool de staking
  • Transactions résistantes aux ordinateurs quantiques (avec les signatures BLISS-B)
  • Client léger
  • Des adresses plus “Human friendly”, un peu comme des adresses mails.
  • Les utilisateurs de Cardano seront capables de voter pour les prochaines mises à jour et changements du protocole en utilisant leur stake (tokens ADA)
  • Portefeuilles papier pour sécuriser ses fonds hors-ligne sur un medium physique.

 

Prochaines étapes : Goguen, Basho, Voltaire

  • Nouvelle génération de machine virtuelle appelée IELE
  • Amélioration de la performance, de la sécurité et de la scalabilité
  • Interopérabilité avec le BTC et d’autres crypto-monnaies “légales
  • Cardano dispose d’un plan  pour pouvoir déployer des ICOs sur Cardano

 

Il reste un gros travail de vulgarisation à faire pour expliquer les concepts derrières Cardano.

 

Comment acheter du Cardano (ADA) ?

Vous pouvez acheter du Cardano sur de nombreux exchanges, les plateformes avec le plus de volumes échangés sont : Binance, Bittrex et Upbit.

Pour acheter simplement des ADA, deux méthodes s’offrent à vous :

 

Pour en savoir plus sur Cardano

Je vous invite à regarder la vidéo de La Bulle Crypto très bien détaillée :

 

 


Liens utiles
 

site-internet-cardanoreddit-cardanolivre-blanc-cardanotwitter-cardano


Notes et avis sur le Cardano (ADA)

Merci d’avoir lu cette fiche, j’espère qu’elle vous a plu 🙂 Vous pouvez maintenant attribuer une note sur 5 à cette crypto à partir du module ci-dessous. N’hésitez pas également à commenter cette fiche pour nous donner votre avis sur le Cardano, nous faire part de vos questions/remarques et nous dire quelles fiches vous aimeriez voir sur Cryptoast prochainement.

 

Quel est votre avis sur le Cardano (ADA) ?

 

      [9 votes, la moyenne est de 4.1/5]


Robin

Robin est passionné par les cryptomonnaies et tout ce qui touche de près ou de loin aux nouvelles technologies. Il passe plusieurs heures par jour à lire et analyser des documents pour trouver les pépites de demain. Il aime le cinéma, le rock et le Bitcoin 🤘

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdata

 




Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar