Coinbase en plein recrutement ...

L'exchange a annoncé le 10 juin sur son blog être en train d'explorer la piste d'un éventuel recrutement pour 18 cryptoactifs.

Il s'agit de : Aave (LEND), Aragon (ANT) , Arweave (AR), Bancor (BNT), Compound Coin (COMP), DigiByte (DGB), Horizen (ZEN), Livepeer (LPT), NuCypher (NKMS), Numeraire (NMR), Keep Network (KEEP), Origin Protocol (OGN), Ren (REN), Render Network (RNDR), Siacoin (SC), Skale Network (SKALE), Synthetix (SNX), et VeChain (VET).

Il semblerait que les utilisateurs puissent déjà observer des changements pendant leur navigation, due à la réalisation de certaines activités d'ingénierie. Les APIs des cryptomonnaies évaluées sont actuellement déjà installées sur le site.

Cependant, pour être pleinement présentes sur la plateforme, ces cryptomonnaies doivent répondre à certaines exigences de l'exchange Coinbase :

"Nous continuerons à évaluer les actifs potentiels par rapport à notre cadre d'actifs numériques pour évaluer des facteurs tels que la sécurité, la conformité et l'alignement du projet avec notre mission de créer un système financier ouvert pour le monde."

Il existe également une contrainte en ce qui concerne la compatibilité avec la législation dans certaines instances juridiques américaines. Aucune date n'a été fixée pour le déploiement complet de ces cryptomonnaies, mais Coinbase affirme ceci:

"Conformément à notre processus d'inscription, nous ajouterons de nouveaux actifs au cas par cas, sous réserve de l'examen et des autorisations applicables."

👉 Découvrez notre tutoriel Coinbase

 

 ... par ces temps difficiles

Dans la quasi-totalité des cas, lorsque Coinbase intègre de nouvelles crypto-devises, une tendance haussière peut souvent suivre sur ces dernières.

Le mois dernier, c'est l'OMG de l'OMG Network qui a été ajouté au catalogue de Coinbase. Le prix de token a augmenté de près de 115% suite à l'annonce de l'exchange le 14 mai.

Malheureusement, les multiples controverses qui entourent la société ces temps-ci pourraient annuler la conjecture d'une hausse des prix pour les cryptomonnaies en étude.

Toutefois, toutes les cryptomonnaies concernées par l'étude de Coinbase ont déjà plus au moins réagi. Ces listings potentiels sur Coinbase ont fait grimper en quelques heures le cours d'entre 8 et 25% de la plupart de ces actifs.

Sur Twitter, le hashtag #DeleteCoinbase est de plus en plus populaire. Il est issu des accusations à l'encontre de Coinbase sur l’arrêt de ses services lors du récent pic de volatilité du Bitcoin (BTC). Il s'est amplifié avec la nouvelle selon laquelle l'entreprise vendrait les données de ses utilisateurs au gouvernement américain.

Coinbase Custody, la branche institutionnelle de la société, aurait accidentellement annoncé hier sur Twitter, une prise en charge du stablecoin Tether (USDT). Bien que le tweet ait été supprimé, cela peut connoter une certaine instabilité au sein de l'entreprise, qui a déjà perdu de milliers utilisateurs.

On peut dire que Coinbase enchaîne les faux pas, mais cela est-il suffisant pour songer à imminent déclin ?

👉 À lire à ce sujet : Coinbase drague le gouvernement américain

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Junie Maffock

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Avec un fort intérêt pour la blockchain et les cryptos, je souhaite contribuer à la vulgarisation de ces technologies. Je suis également très intriguée par les méthodes d'apprentissage ludiques et actives.
Tous les articles de Junie Maffock.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments