Le LINK explose tous les records

Après avoir été entraîné dans une chute de 8,3 $ à 6,86$, le cours du LINK a très rapidement rebondi, contrairement au reste du marché qui souffre encore en partie de cette chute générale survenue le 2 août dernier.

Suite à cela, le cours du LINK a continué de grimper, jusqu'à quasiment atteindre la barre symbolique des 10 $, s'arrêtant de justesse à 9,96 $. À l'heure de l'écriture de ces lignes, le LINK s'échange autour de 9,57 $ :

Cours LINK

Évolution du cours du LINK ces derniers jours - Source : Trading View - LINK/USDT

 

En outre, la capitalisation boursière du LINK est maintenant la 9e plus élevée parmi tous crypto-actifs, avec 3,4 milliards de dollars selon les données de Messari.

À titre de comparaison, le Bitcoin Cash (BCH) actuellement en 5e position a une capitalisation boursière de 5,3 milliards de dollars. Bien que l'écart soit non négligeable entre ces deux valeurs, le LINK pourrait rapidement atteindre cette capitalisation dans les mois à venir s'il continue de progresser à ce rythme.

Par ailleurs, le LINK est aujourd'hui le 2e plus important token du marché en termes de capitalisation totale, derrière le Tether (USDT) avec ses 10 milliards de dollars.

👉 Pour en savoir plus : Quelle est la différence entre un coin et un token ?

Découvrez le LINK sur Binance »

 

Comment expliquer cet engouement pour le LINK ?

Véritable incontournable du paysage de la finance décentralisée (DeFi), le réseau d'oracles décentralisés de Chainlink fournit à l'infrastructure de nombreuses applications et protocoles une robustesse supplémentaire.

Ces dernières semaines, Chainlink continue d'enchaîner les partenariats et les intégrations de premier plan à un rythme frénétique. De plus en plus de plateformes majeures de l'écosystème se tournent vers les solutions de Chainlink, notamment la plateforme de prêt crypto Nexo et l'exchange majeur Huobi.

Chainlink parvient même à toucher d'autres secteurs, notamment celui des télécoms. T-Systems Multimedia Solutions, une filiale de Deutsche Telekom, propriétaire de T-Mobile, est ainsi devenu l'opérateur d'un nœud du réseau Chainlink il y a deux semaines.

La dernière collaboration en date est celle avec Harmony (ONE), la plateforme intègre maintenant à son écosystème les oracles de Chainlink.

De plus, Harmony consacrera également une partie de son programme de subventions (7 millions de dollars) à des applications Harmony fonctionnant avec Chainlink et axées sur la DeFi.

En parallèle, Chainlink lui-même vient également de lancer un programme de subvention qui accordera des fonds à des initiatives qui contribueront à inaugurer « l'ère où les smart contracts deviendront la forme dominante d'accord numérique ».

👉 Lisez notre fiche explicative sur le projet Chainlink

 

Du côté de l'aspect fondamental, Chainlink semble donc toujours aussi solide et hors d'atteinte, malgré les tentatives de certains de nuire au projet en appelant à une vente massive.

Toutefois, le LINK étant actuellement en période de price discovery (une zone de prix encore jamais atteinte), cela entraîne une certaine euphorie de la part des adeptes du token. Ainsi, cette zone étant encore à explorer, une correction et un retour à d'anciens supports ne sont pas impossibles dans les jours à venir.

👉 Pour en savoir plus : Qu'est-ce qu'un oracle ?

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments