1. Les frais de transaction du réseau Ethereum ont dépassé ceux de Bitcoin

La firme d’analyses Glassnode a fait part de ce (bref) changement pour le réseau Ethereum dans un tweet :

Les frais de transaction du réseau Ethereum ont surpassé ceux du Bitcoin hier [le 6 juin].

Frais Ethereum : 498 000 dollars

Frais Bitcoin : 308 000 dollars

Là où c’est particulièrement notable, c’est que cela n’est arrivé que 141 jours au total pour le réseau Ethereum, soit 8%. Il faut cependant mitiger cet indicateur : il semblerait que le pic d’utilisation soit dû en partie à la volatilité des cours, mais aussi à des arnaques de type Ponzi, qui sont en recrudescence ces jours-ci. Il faut aussi noter que Tether (USDT) représente en ce moment une grande partie de activité sur Ethereum.

👉 Découvrez également : Tether (USDT) dépassera-t-il prochainement l’Ether (ETH) ?

 

2. Les nouvelles adresses montrent une activité en hausse en 2020

L’analyste Rafael Schultze-Kraft s’est penché sur les nouvelles adresses ayant enregistré au moins deux transferts d’ETH - c’est-à-dire les nouvelles adresses actives. On note une progression nette de ce type d’adresses depuis le début de l’année 2020 :

Progression adresses réseau Ethereum ETH

Source : @n3ocortex via Twitter

Les adresses ayant enregistré trois transactions ou plus progressent de +159%. Celles à 5 transactions ou plus de +137%, et celles affichant plus de 50 transactions sont également plus nombreuses (+98%).

Cela suggère donc qu’on assiste à un afflux d’utilisateurs qui font usage du réseau de manière répétée, et pas simplement pour stocker leurs ETH dans un but d’investissement.

 

3. L’ETH progresse de +15% sur le mois

Un rapport indiquait à la fin du mois de mai que l’ETH serait sous-évalué. On remarque en tout cas que le prix de l’actif natif d’Ethereum ne cesse de grimper ces dernières semaines. Sur le mois, il progresse de +15%, et s’échange au matin du 8 juin contre 243 dollars.

La progression est d’a utant plus marquée si on la compare au BTC, qui lui perd -1% sur le mois (9 728 dollars actuellement). On notera cependant que sur les douze derniers mois, c’est Bitcoin qui progresse le plus (+21%) face à l’Ether (-2.9%). Plusieurs analystes semblent tout de même s’attendre à un bull run pour l’ETH, qui pourrait le porter jusqu’à 750 dollars.

 

4. Les investisseurs institutionnels accumulent de l’ETH

Grayscale, qui était déjà en train d’accumuler une fortune en BTC pour ses investisseurs institutionnels, s’est aussi intéressé à l’ETH. On savait que la firme avait mis la main sur 1% de tous les ETH en avril dernier. Et le responsable des relations investisseurs, Ray Sharif-Aksary, a récemment révélé la somme totale qui a été accumulée : 110 millions de dollars depuis le début de l’année 2020. Cela prouve donc que les investisseurs institutionnels ne se contentent pas d’acheter du BTC, mais qu’ils diversifient leur portfolio avec l’ETH.

 

La période à venir sera donc cruciale pour le réseau Ethereum, d’autant plus qu’un changement d’ampleur va avoir lieu. L’Ethereum 2.0 fera passer le réseau en Proof-of-Stake, alors qu’il fonctionnait jusque là avec la Proof-of-Work.

👉 À lire sur ce sujet : Ethereum 2.0 - 10 choses à savoir avant de faire du staking

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments