Les projets de finance décentralisée (DeFi) au cœur de l'écosystème Solana

La semaine dernière, Solana a vécu un évènement qui ne lui a pas vraiment fait une bonne publicité. La blockchain a en effet vu son réseau congestionné et hors ligne. Les validateurs ont même dû le redémarrer afin qu'il puisse fonctionner à nouveau. De nombreux utilisateurs ont alors été inquiets de voir que leurs transactions restaient en attente.

En cause, les bots d'un protocole ont souhaité effectuer 300 000 transactions par seconde sur une blockchain ne pouvant en faire passer que 50 000. Le protocole fautif n'est autre que Grape, un projet de finance décentralisée (DeFi). Or, avec les NFTs, la DeFi semble l'une des applications les plus prometteuses sur la blockchain Solana.

Le cours du SOL, la cryptomonnaie de Solana, a explosé depuis juillet. Si un ralentissement s'est opéré depuis quelques jours, les fondamentaux de la blockchain ne sont pas remis en cause. Entre le nombre promis de transactions par seconde et des frais dérisoires, la DeFi a tout ce qu'il faut pour se frayer une place dans cet écosystème.

👉 À lire – Solana (SOL) hors-ligne pendant plusieurs heures – Quelles conséquences pour la blockchain ?

Des millions de dollars levés pour les projets DeFi sur Solana

Sur Solana, si les projets DeFi sont nombreux, certains ont fait plus parler d'eux. Malgré les déboires de la semaine dernière, le protocole Grape, porté par son token GRAPE, a pu lever 600 000 dollars sur Raydium.

Il permet de se connecter aux réseaux sociaux tels que Discord, Telegram et Twitter afin d'aider la communauté DeFi de Solana à se coordonner et à récompenser leurs membres avec des tokens.

Toutefois, en termes de levée de fonds, le protocole Grape est très loin de deux autres protocoles. Le premier est Parrot, qui a levé 69 millions de dollars lors d'une Initial Dex Offering (IDO), l'équivalent des ICO dans la DeFi. Parrot est une plateforme décentralisée de lending ayant attiré des investisseurs comme Sino Global Capital ou Alameda Research,

Parrot sera partiellement garanti par un stablecoin algorithmique, le PAI, un peu à l'image du DAI, le stablecoin de MakerDAO. Lors de l'IDO, Parrot a également vendu un token de gouvernance, le PRT, permettant aux investisseurs de participer à la gouvernance du protocole. Ce dernier est en ligne depuis la semaine dernière.

Le second protocole est Larix, celui ayant réalisé la plus importante levée de fonds des projets DeFi sur Solana. Il a en effet levé près de 120 millions de dollars la semaine dernière. Larix est une autre plateforme de lending et un potentiel concurrent de Parrot. Huobi Capital et Polygon ont notamment participé à l'IDO.

👉 À lire – Solana (SOL) lève 314 millions de dollars pour accélérer son développement

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Les projets se multiplient sur Solana - Pour quel avenir ?

Au-delà de la DeFi, les projets sur la blockchain Solana sont nombreux. On trouve notamment des initiatives relatives aux NFTs, ainsi que le lancement du stablecoin UXD et la création d'un portefeuille numérique. Encore une fois, ces projets se développent grâce à la promesse d'un réseau ultra-rapide et où la grande majorité des frais s'élève à quelques centimes.

Après les évènements de la semaine dernière, il s'agit maintenant de l'heure de vérité pour Solana. Bien qu'il reste sur une progression fulgurante depuis janvier, en étant multiplié par 50, le SOL a perdu près de 30 % depuis son plus haut à 210 dollars. Est-ce une simple correction dans le sillage des autres altcoins ?

Enfin, le redémarrage du réseau a clairement jeté un froid chez certains, et c'est peut-être cette problématique qui inquiète le plus. La blockchain Solana est-elle aussi robuste qu'on le pense et peut-elle encaisser le nombre de transactions qu'elle promet de manière permanente et non pas de temps à autre ? Seul l'avenir nous le dira.

👉 À lire – Le portefeuille Phantom lève 9 millions de dollars et prévoit un support multi-chaîne

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
guy loui

un daube centralisé qui compte uniquement sur la puissance et l'augmentation de matos elle est ou la prouesse techno c'est un eos bis binance a sa BC centralisé la bsc et ftx sa BC centralisé solana