Dans une récente vidéo, Roger Ver, ancien PDG de Bitcoin.com et fervent défenseur de Bitcoin Cash (BCH), a avancé des propos surprenants : il affirme avoir payé 1 000 dollars de frais pour une seule transaction de bitcoins (BTC), et cela à de multiples reprises.

 

Roger Ver continue à descendre Bitcoin

Surnommé le « Bitcoin Jesus » pour son ancien engagement en faveur de Bitcoin, Roger Ver est maintenant partisan de Bitcoin Cash. Ainsi, il poursuit sans relâche ses efforts pour que Bitcoin Cash se hisse au sommet de l'industrie des cryptomonnaies.

Voici le clip d'une vidéo de 6 minutes où Rover Ver tient ces propos :

Traduction : J'ai payé 1000 dollars de frais pour une seule transaction sur le réseau Bitcoin, plus de fois que je ne peux le compter.

Partagés massivement par la communauté, les propos de Roger Ver ont été remis en question à de nombreuses reprises. En effet, si l'on se base sur l'historique des frais de transaction moyens par transaction de BTC, voici ce que l'on obtient :

 

Frais de transactions Bitcoin

Frais de transaction moyens par transaction (en dollars) - Source : Blockchain.com

Bien que le pic ait des frais de transaction moyens aie été atteint le 26 décembre 2017 avec 45,72 dollars, certaines transactions ayant eus lieu à cette période ont été relativement coûteuses par rapport à aujourd'hui, mais nous sommes loin des 1000 dollars.

 

Roger Ver ne cédera pas

Le lendemain de la publication de la vidéo, Roger Ver a partagé un historique de la blockchain Bitcoin visible sur l'explorateur Blockchair pour appuyer ses propos. On peut notamment y voir des transactions allant jusqu'à 50 000 dollars de frais :

Traduction : Triste réalité : en raison des blocs complets, il y a eu plus de 28 000 transactions Bitcoin où l'expéditeur a payé plus de 1 000 $ de frais. Bitcoin Cash a résolu ce problème.

Toutefois, ces données montrent que la somme totale des frais de l'ensemble des transactions sur le bloc miné, et non les frais pour une seule et même transaction.

Précisons néanmoins que les exchanges peuvent être amenés à payer des frais de transactions élevés pour des transactions uniques, mais celle-ci seront constitués de beaucoup d'entrées et sorties.

Cependant, il est évidemment possible qu'une seule transaction ait pu coûter plus de 1000 dollars de frais, mais cela remonte à 2017, lorsque les frais ont explosé en raison de la saturation du réseau.

Aujourd'hui, Bitcoin impressionne plutôt par le peu de frais qui sont nécessaire pour le transfert de plusieurs milliers de BTC, soit plusieurs centaines de milliers de dollars.

Il convient également de préciser que le paiement de frais aussi important ait pu être la décision des expéditeurs. En effet, s'ils font le choix d'allouer eux-mêmes plus de frais à leur transaction, cette dernière sera exécutée plus rapidement.

C'est une particularité qui a très certainement été massivement utilisée lors du dernier bull run, pour pouvoir transférer et vendre ses BTC plus rapidement.

👉 Pour en savoir plus : Bitfinex transfère l'équivalent de $1,1 milliard en BTC pour 0,70$ de frais.

 

Bien que Bitcoin Cash puisse en effet avoir des frais de transactions plus faibles que Bitcoin, celui-ci n'est pas exempt de défauts. Le 8 avril, suite à son premier halving, le réseau du Bitcoin Cash a connu une chute considérable de son taux de hachage, fragilisant l'entièreté du réseau.

En effet, seuls 7 000 dollars auraient suffi à l'exécution d'une attaque des 51% envers Bitcoin Cash, une somme ridicule proportionnellement à l'importance de Bitcoin Cash sur le marché des cryptomonnaies en termes de market cap.

👉 À lire : une attaque des 51% envers Bitcoin Cash ne coûterait que $13k par heure.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments