Le premier NFT du créateur de Silk Road a été acheté par FreeRossDAO

Le premier jeton non fongible (NFT) de Ross Ulbricht, célèbre fondateur de Silk Road, vient d'être vendu aux enchères pour la somme de 1 446 Ether (ETH), soit approximativement 6,2 millions de dollars.

Proposée sur la plateforme SuperRare, l'une des principales plateformes de vente de NFTs, la collection intitulée « Collection Genesis » comprend des journaux et des œuvres d'Art réalisés par Ross Ulbricht tout au long de sa vie.

Le premier NFT vendu s'intitule « Perspective ». Il s'agit d'un dessin au crayon réalisé par Ross Ulbricht dans sa cellule. Il a été acheté par FreeRossDAO, une organisation autonome décentralisée qui oeuvre à la libération du créateur de Silk Road.

Arrêté en octobre 2013 par le FBI, le jeune texan a été condamné à la prison à vie après avoir été reconnu coupable de plusieurs chefs d'accusation. Sur son compte Twitter, l'organisation explique avoir « collecté plus de 2 800 ETH en une semaine » auprès de sa communauté pour mettre la main sur le token non fongible.

« Ce n'est que le début. L'achat de ce NFT n'a pas libéré Ross. Nous avons encore un long chemin à parcourir pour obtenir justice et rectifier sa peine disproportionnée de double réclusion à perpétuité », explique FreeRossDAO, dont le compte Twitter ouvert début décembre est suivi par plus de 4500 internautes.

👉 Lire aussi : Aurory (AURY), le jeu blockchain qui révolutionne le « Play to Earn » avec les NFTs

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Un NFT fractionné en tokens de gouvernance

Comme annoncé en amont des enchères, FreeRossDAO va fractionner le jeton non fongible en tokens de gouvernance, le $ROSS. Ces tokens ERC-20 seront distribués « au prorata, pondéré par la contribution » à tous les participants de la DAO. Les détenteurs d'un jeton obtiendront une bribe du NFT et le droit de participer à la gouvernance de l'organisation.

« Les détenteurs de $ROSS peuvent voter sur des propositions et contribuer à la direction de FreeRossDAO », explique l'organisation sur son site web officiel.

Dans son manifeste, la DAO assure que sa mission est de « libérer Ross, de faire progresser la réforme pénitentiaire, de partager le travail de Ross avec le monde entier et de donner à chacun une occasion unique d'en posséder un morceau ». L'organisme compte plusieurs proches de Ross Ulbricht dans ses rangs, dont deux amis de longue date.

Comme l'explique Trippy Labs, un internaute très impliqué dans la libération d'Ulbricht, à nos confrères de Decrypt, la DAO est conçue pour « agir en tant qu'intendant de Ross et de sa famille » afin que « le fardeau de réparer sa peine injuste n'incombe pas uniquement à ceux qui sont liés par le sang ».

« Le financement participatif typique manque de gouvernance décentralisée. Une DAO  permet une gestion et une exécution transparentes des fonds », avance Trippy Labs.

👉 Lire également –Ubisoft se lance dans le monde de la blockchain et des NFTs avec Quartz

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments