Dans le contexte d'une crise de liquidité croissante sur sa plateforme, le plus grand acteur de la finance décentralisée (DeFi), MakerDAO, a approuvé l'ajout du Wrapped Bitcoin (WBTC), en tant que nouvel actif collatéral du Maker Protocol.

 

Un actif collatéral supplémentaire

Selon le communiqué officiel, la décision a été prise par un vote parmi les détenteurs de tokens MKR. Les 61 participants ont voté à 96,6% en faveur de l'ajout du WBTC.

Par conséquent, le WBTC devient le quatrième actif collatéral à être ajouté à l'écosystème de MakerDAO, les trois autres étant l'ETH, le BAT et l'USDC. Ainsi, le WBTC peut maintenant être utilisé pour créer du Dai et exploiter des Maker Vaults.

À l'heure de l'écriture de cet article selon Daistats, sur environ 111 millions de Dai en circulation, 65 000 (0,06%) ont vu le jour avec du WBTC en tant que collatéral, ce qui représente un nombre de 21,7 WBTC en garantie.

Avec cette implémentation, les détenteurs de bitcoins peuvent dès à présent verrouiller leur BTC pour générer du Dai en passant par le WBTC. Le processus de création peut être effectué sur Oasis Borrow, une plateforme de la DeFi.

La conversion s'effectue en 5 étapes, un enregistrement sur CoinList, le remplissage des exigences de KYC, la création de WBTC avec du BTC, l'envoie de ce WBTC vers un wallet et enfin la création d'un « WBTC Vault » pour générer de nouveaux Dai.

👉 Pour en savoir plus : MakerDAO ajoute l'USDC en tant que collatéral pour la création de Dai

 

Une véritable solution au manque de liquidité ?

En ajoutant le WBTC à son ensemble restreint d'actifs jouant le rôle de garant, le protocole de Maker cherche à réaugmenter sa liquidité tout en améliorant la stabilité de son écosystème. Toutefois, cet ajout fait débat au sein de la communauté.

Brice Berdah, community builder de Monolith, un acteur de la finance décentralisée, nous a fait part de sa vision sur cet ajout :

Cette décision illustre et cristallise les tensions existantes autour de la gouvernance du protocole Maker. Tout comme l'ajout de l'USDC en collatéral, wBTC réduit la résilience du système, plus de confiance sera désormais nécessaire dans le mécanisme. Bien que la liquidité de DAI soit un enjeu critique, je suis sceptique sur cette décision. Je pense qu'il y avait des alternatives plus consensuelles envisageables avant d'ajouter wBTC comme colleteral à DAI.

Ajoutons que la Fondation Maker fait face à de nombreuses difficultés depuis un dysfonctionnement de son protocole ayant eu lieu durant « Jeudi noir ». En effet, entre les 12 et 13 mars dernier,la possibilité de remporter des enchères de liquidation avec des offres nulles a complètement déstabilisé le fonctionnement du protocole, cela a entraîné la perte de 5,67 millions de Dai.

En réponse à cet événement, une action collective de 3000 investisseurs envers MakerDAO a été déposée auprès du tribunal de district nord de Californie. Avec les accusations de fraude qui accompagnent ce recours collectif, cela pourrait dissuader de nombreux nouveaux investisseurs potentiels.

👉 Pour en savoir plus : MakerDAO fait face à une action collective des victimes du “Jeudi Noir”

 

Bien que l'ajout du WBTC présente un nouveau type de garantie pour Maker, les conséquences pourraient être négligeables. Notamment puisque la capitalisation du WBTC est relativement limitée par rapport à la somme totale bloquée dans le protocole de Maker.

Avec ses 10 millions de dollars de capitalisation totale, même si l'entièreté des WBTC est utilisée pour la création de Dai, l'impact serait minime. Actuellement, la valeur totale des fonds engagés dans le protocole de Maker étant de près de 460 millions de dollars.

👉 Pour en savoir plus : Qu'est-ce que MakerDAO, Dai et où en acheter ?

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments