Paxos propose un accord à 1,5 milliard de dollars à MakerDAO pour la collatéralisation du DAI

Dans le but de promouvoir l’utilisation de l’USDP, Paxos a proposé un accord à MakerDAO pour une plus grande utilisation de son stablecoin dans la collatéralisation du DAI. L’un des arguments avancés est une diminution de la dépendance à l’USDC.

Paxos propose un accord à 1,5 milliard de dollars à MakerDAO pour la collatéralisation du DAI

Paxos se rapproche de MakerDAO pour promouvoir l’USDP

Dans le but de promouvoir l’utilisation de son stablecoin, la société Paxos a ouvert une discussion sur le forum de gouvernance de MakerDAO, pour augmenter l’utilisation de l’USDP à hauteur de 1,5 milliard de dollars dans la collatéralisation du DAI.

Le DAI est le premier stablecoin décentralisé de l’écosystème, et son fonctionnement algorithmique a fait ses preuves ces dernières années. En effet, afin d’émettre de nouveaux tokens, il s’agit d’apporter du collatéral, à la manière d’un emprunt sur Aave par exemple. Lorsque ce collatéral n’est pas respecté, un système de liquidation se met en place de façon à assurer la bonne santé du DAI.

L’idée est donc de promouvoir une plus grande utilisation de l’USDP dans cette mécanique, en échange de laquelle Paxos proposera 45 % du taux fédéral américain en guise de frais marketing. Avec un taux actuel de 4,3 %, Paxos estime ainsi que cet accord rapporterait 29 millions de dollars par an à MakerDAO, payés en USDP.

Le choix d’une indexation des frais aux taux directeurs n’est pas anodin. Et pour cause, l’USDP fonctionne de manière centralisée, et une grande partie de sa capitalisation est garantie par des bons du Trésor américain dont le rendement dépend notamment de ces taux.

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez notre guide sur le DAI, le stablecoin de MakerDAO

La plateforme qui simplifie le trading

Acheter des cryptos en quelques minutes

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Une diversification par rapport à l’USDC

Si un tel accord devait advenir, Paxos avance que celui-ci permettrait au DAI de se diversifier de son exposition à l’USDC. Ce dernier est souvent un motif de « critique » du DAI, du fait de son importance dans la collatéralisation de ce stablecoin, à savoir environ 30 % selon Paxos.

S’il est effectivement intéressant pour MakerDAO de diversifier son risque en termes d’acteurs centralisés, nuançons toutefois ces propos. En effet, Paxos présente des similitudes avec Circle, la société émettrice de l’USDC, dans la manière d’émettre son USDP, et est également un acteur centralisé.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

À ce jour, 1,5 milliard de dollars représentent près de 30 % de la capitalisation du DAI, et ce plafond doit augmenter à 2 milliards en 2023. Néanmoins, la capitalisation du stablecoin devrait gonfler lorsque son utilisation augmentera, à mesure que le marché reprendra réellement des couleurs, ce qui aura pour effet de diluer la part de l’USDP dans la collatéralisation.

En cas d’accord, celui-ci sera signé avec la Fondation RWA (Real World Asset), qui représente MakerDAO pour les partenariats commerciaux avec des personnes morales.

Ces discussions n’en sont pour le moment qu’au stade de proposition, et il est encore trop tôt pour savoir si ces termes seront acceptés par la gouvernance de MakerDAO. Cependant, il est intéressant d’observer que de nombreuses manières de sécuriser le DAI gravitent autour du protocole, ce qui tend à le renforcer en cas de défaillance de l’un de ces éléments de collatéralisation.

👉 Sur le même sujet – La Société Générale fait sa toute première transaction de DeFi sur MakerDAO

Cryptoast lance sa 1ère collection de NFT

Des NFT associés à un journal papier collector 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Source : Forum de gouvernance

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Lancement de Cryptoast Research : le meilleur allié des investisseurs crypto

Lancement de Cryptoast Research : le meilleur allié des investisseurs crypto

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Pourquoi le Bitcoin (BTC) s’échange-t-il à 37 000 dollars au Nigeria ?

Cardano : lancement du stablecoin algorithmique DJED

Cardano : lancement du stablecoin algorithmique DJED