Partager cet article :

Le Wrapped Bitcoin (WBTC), que l'on peut traduire en français par « Bitcoin emballé » fait référence à la version compatible du Bitcoin (BTC) avec la norme de tokens ERC-20. Pour ce faire, le WBTC est donc un token ERC-20 qui suivra toujours le prix du Bitcoin.

 

Pourquoi le WBTC existe-t-il ?

Le Bitcoin en tant que tel n'est pas compatible avec la norme ERC-20 et ne peut pas être échangé directement contre d'autres tokens ERC-20 de manière décentralisée sans la médiation d'un tiers de confiance ou par le biais de dispositifs techniques complexes.

BitGo, Kyber Network, Ren (anciennement Republic Protocol), et d'autres partenaires communautaires ont alors conjointement lancé le Wrapped Bitcoin le 26 octobre 2018 pour répondre à ce problème.

Le WBTC a pour principales missions d'apporter la grande liquidité caractéristique du Bitcoin (BTC) à l'écosystème décentralisé et d'améliorer toutes les applications décentralisées (dApps).

Dans la majorité des cas limités aux tokens ERC-20, la plupart des exchanges décentralisés sont confrontés à un faible volume de transactions et à une faible liquidité. Avec le Wrapped BTC, les opérateurs peuvent bénéficier d'une liquidité et d'une participation accrues en permettant aux amateurs du Bitcoin d'être aussi intégrés à l'écosystème.

La blockchain Ethereum (ETH) traitant les transactions plus rapidement que la blockchain du Bitcoin, les détenteurs de Bitcoin peuvent utiliser cette solution pour limiter les temps d'attente. En utilisant le WBTC, le transfert de bitcoins entre les plateformes est en effet beaucoup plus rapide.

Les transferts de WBTC entre utilisateurs n'ont aucun coût direct, à l'exception des frais de réseau variables selon les solutions utilisées. Les différents intermédiaires du réseau peuvent en effet instaurer les frais qu'ils souhaitent :

  • Frais de garde : prélevés par le dépositaire au moment où un commerçant forge ou
    brûle les tokens emballés.
  • Frais pour les commerçants : prélevés par le marchand qui échange les WBTC emballés avec du Bitcoin.

Wrapped Bitcoin

          Le logo du Wrapped Bitcoin

 

Comment le WBTC fonctionne-t-il ?

Kyber Network et Ren ont fourni un montant initial de tokens WBTC à partir de leur propre stock de bitcoins afin de garantir une liquidité initiale et de rendre le WBTC immédiatement disponible pour des exchanges et les utilisateurs.

En résumé, un token WBTC correspondra toujours au prix d'un Bitcoin. Les utilisateurs peuvent échanger leur BTC contre un WBTC en passant par un commerçant agréé tel que Kyber Network, 0x ou MakerDAO. Pour ce faire, les utilisateurs doivent passer par le processus du KYC du fournisseur. Ce dernier fournira ensuite le Bitcoin à BitGo, l'unique dépositaire, qui forgera alors un montant égal de WBTC qui sera ensuite distribué au demandeur initial.

La plus importante considération de cette initiative est la transparence. La preuve de la provision des WBTC est enregistrée sur la blockchain, ce qui permet de contrôler le ratio de 1:1 existant entre les tokens WBTC forgés et les bitcoins stockés par le dépositaire.

Lorsque les détenteurs de tokens WBTC échangent leurs tokens contre des bitcoins, ceux-ci sont alors brûlés. Les marchands sont ainsi en mesure de récupérer les BTC initiaux en procédant de manière inverse, ce qui entraînera le burn des tokens WBTC.

Le forgeage et la dissolution des tokens sont à leur tour enregistrés et vérifiables sur la blockchain. L'historique des transactions et les détails techniques sur le Wrapped Bitcoin sont disponibles sur Etherscan.io.

Depuis sa création, le Wrapped Bitcoin attire cependant bien moins les foules que son jumeau, le Wrapped Ethereum (WETH). Ce dernier est bien plus utilisé par la communauté ainsi que par les exchanges et les applications décentralisées. Il fonctionne d'une façon légèrement différente et son intérêt est théoriquement plus élevé que celui du WBTC.

👉 À lire sur le même sujet : qu'est-ce que l' « ETH emballé » ou wrapped ETH (WETH) ?

 

Alors que le WBTC a vu le jour pour apporter une plus grande liquidité aux applications décentralisées, ce sont uniquement 596 WBTC qui sont à ce jour en circulation. Ce nombre est très faible par rapport aux volumes quotidiens qu'enregistrent les applications décentralisées.

Même si les WBTC en circulation représentent près de 5 millions de dollars à l'heure de l'écriture de cet article, les plateformes qui acceptent ce token enregistrent à elles toutes un volume quotidien moyen de WTBC qui équivaut à 25 000 dollars seulement.

Le nombre d'intermédiaires nécessaires pour s'en procurer et l'existence d'autres solutions bien plus user-friendly pourraient être les causes de cette faible adoption du WBTC par la communauté.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar