L'adoption du Bitcoin (BTC) au Salvador représente un défi pour la cryptomonnaie

JPMorgan estime que l'adoption du Bitcoin (BTC) comme monnaie légale au Salvador s'accompagnera d'une série de défis pour le pays et pour la reine des cryptomonnaies, rapporte Bloomberg ce 11 juillet 2021.

Dans un rapport signé par un groupe d'experts, dont l'économiste Steven Palacio, la banque d'affaires américaine craint que l'utilisation du Bitcoin comme moyen de paiement puisse finir par surcharger la blockchain.

« L'activité de paiement quotidien au Salvador représenterait environ 4 % du volume récent des transactions sur la blockchain et plus de 1 % de la valeur totale des jetons qui ont été transférés entre portefeuilles au cours de l'année écoulée », déclare JPMorgan.

Les analystes de JPMorgan estiment que le Bitcoin souffre d'un important problème de liquidité. Concrètement, l'essentiel des devises numériques déjà minées est inaccessible sur le marché. Il est très compliqué, voire impossible, de les acheter.

Le rapport précise que 90% des bitcoins en circulation sont actuellement stockés au sein d'entités illiquides. La plupart des bitcoins stockés sur ces entités ne sont pas transférés d'un wallet à un autre en l'espace d'un an. L'accumulation de cryptomonnaies a provoqué une réduction de l'approvisionnement de devises numériques.

Pour de nombreux investisseurs, la doyenne des cryptomonnaies s'est plutôt imposée comme une réserve de valeur, comme l'or, qu'un véritable moyen de paiement. La banque avance que l'absence de liquidité et les faibles volumes qui peuvent être transférés sur le réseau sont « une limitation significative de son potentiel en tant que moyen d'échange ». 

JPMorgan laisse entendre que la blockchain du Bitcoin n'est pas prête à prendre en charge les transactions qui découleront de son utilisation en tant que moyen de paiement au Salvador. La holding financière suggère que l'adoption légale de la devise pourrait conduire à la surcharge du réseau Bitcoin.

Pourtant, le Salvador a d'ores et déjà annoncé son intention d'utiliser le Lightning Network (LN). Cette surcouche du réseau Bitcoin résout le problème de scalabilité de la cryptomonnaie. La surcouche promet des transactions quasi instantanées et des frais de transactions réduits par rapport à la blockchain principale.

👉 À lire sur le même sujet : Les États-Unis demandent au Salvador de réguler le Bitcoin (BTC)

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

JPMorgan pointe du doigt la volatilité du Bitcoin (BTC)

Dans la suite son rapport, JPMorgan évoque aussi la volatilité de la monnaie numérique. L'instabilité du cours du Bitcoin représente « un défi particulièrement important dans un système bimonétaire aux côtés de la dollarisation officielle ». Le dollar américain est en effet la seconde monnaie nationale du Salvador.

L'adoption du Bitcoin au Salvador risque de « cannibaliser la liquidité du dollar terrestre » en créant un déséquilibre de la demande de conversion Bitcoin/dollar américain sur la plateforme mise en place par le gouvernement, poursuit le rapport.

Enfin, la banque d'affaires assure que l'annonce du Salvador a généré une vague de « scepticisme et une hésitation généralisée » concernant le Bitcoin comme moyen d'échange. D'après une étude récente, seuls 20% des habitants du Salvador approuvent l'utilisation du Bitcoin monnaie légale. Un parti d'opposition a même déposé une plainte afin de faire reconnaître la loi Bitcoin comme inconstitutionnelle.

👉 À lire également - L’opérateur Athena va installer 1500 ATMs Bitcoin (BTC) au Salvador

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments