Découvre Bitcoin : ces francophones qui développent l'adoption du BTC au Salvador

Depuis que le Bitcoin est devenu une monnaie légale au Salvador, l'équipe de Découvre Bitcoin s'est engagée activement dans le pays pour soutenir les efforts du gouvernement en faveur de l'adoption de la cryptomonnaie. Nous avons eu l'occasion de discuter avec Rogzy et Ajelex, membres de Découvre Bitcoin, qui nous ont fait part de leur expérience sur le terrain salvadorien.

Découvre Bitcoin : ces francophones qui développent l'adoption du BTC au Salvador

Objectif : « Orange pill » 1 milliard de personnes sur 10 ans

Découvre Bitcoin est l'une de ces initiatives majeures ayant largement contribué à favoriser l'adoption de Bitcoin au sein de la communauté francophone. Ce qui avait commencé comme une modeste chaîne YouTube, offrant des tutoriels et des conseils accessibles aux débutants, Découvre Bitcoin est rapidement devenu un incontournable rassemblant plus de 10 000 abonnés.

Découvre Bitcoin a évolué sous la direction de Rogzy, fervent passionné de BTC et réel ambitieux quant au développement de son entreprise.

Aujourd'hui, son engagement l'a conduit à élargir son équipe et à voyager autour du monde, jusqu'à collaborer avec le gouvernement salvadorien dans ses stratégies de démocratisation de Bitcoin.

Nous avons rencontré Rogzy et lui avons posé plusieurs questions à propos de l'avenir de son média et des activités qu'il mène au Salvador. En guise de présentation de Découvre Bitcoin, Rogzy nous a fait part de ses ambitions :

« Découvre Bitcoin a pour vocation de "orange pill" et donc d'accompagner plus de 1 milliard de personnes dans Bitcoin sur 10 ans. Forcément, c'est une tâche compliquée, donc on a tout de suite misé sur l'international avec des chaînes YouTube en anglais, français et espagnol dès le lancement. »

Rogzy nous explique qu'après l'adoption de Bitcoin en tant que monnaie légale au Salvador, il sentait qu'il y avait un besoin d'éducation sur le Bitcoin dans le pays à ce moment-là. Alors que Découvre Bitcoin se développait, Rogzy a fait la rencontre de Giaccomo Zucco, un Bitcoiner expérimenté, qui envisageait également de créer une académie Bitcoin internationale.

👉 Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin facilement

C'est à la suite de cette rencontre qu’a émergé Plan B Network, une évolution de Découvre Bitcoin à grande échelle.

blockquote icon

« Ensemble, on a décidé de créer Plan B Network, qui est l'internationalisation de Découvre Bitcoin. [...] Aujourd'hui Plan B c'est un projet collaboratif avec principalement 3 équipes : Découvre Bitcoin, Fulgur Ventures et Tether. Giaccomo prend le lead et développe Plan B, moi je suis le co-directeur et le product manager, et Fulgur et Tether apportent leur réseau et des ressources de tout genre. »

”Rogzy”

plan b network carte

 

L'objectif de Plan B Network est de créer un réseau mondial de pôles éducatifs inspiré de la structure du réseau de nœuds Bitcoin. Ce réseau vise à accompagner les utilisateurs de la blockchain, à encourager la création d'entreprises et de startups dans le secteur, à organiser des hackathons et à proposer des formations de différents niveaux.

Selon Rogzy, la principale difficulté que Plan B Network rencontre se situe dans la traduction des formations dans diverses langues et dans la création du réseau avec différentes communautés autour du monde.

De plus, Plan B se veut être un projet participatif et open source, c'est-à-dire que la majorité du contenu sur la plateforme est accessible gratuitement et peut être copié sans limites. Un contenu dense, qui comprend plus de 60 tutoriels et plus de 200 heures de cours.

À ce propos, Rogzy souhaitait passer un message à la communauté crypto intéressée par l'éducation autour de Bitcoin :

« On cherche des développeurs, des leaders en marketing, des designers, des professeurs et un peu tout le monde ! En fait, ce n'est pas compliqué, si vous voulez aider : venez aider ! Il y a tellement de choses à faire dans tous les domaines, donc si vous avez une passion pour l'éducation, pour Bitcoin et que vous êtes à la recherche d'un challenge dans cette industrie, n'hésitez pas à nous envoyer un message. »

En effet, Découvre Bitcoin et Plan B Network sont des initiatives humaines, bien loin du monde de la finance et du marché volatil des cryptomonnaies.

Si vous pensez pouvoir aider, n'hésitez pas à contacter l’une de ces initiatives aux adresses suivantes : [email protected] ou [email protected].

Mt Pelerin : achetez du Bitcoin sans frais jusqu'à 500 CHF par an
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

1 nœud Bitcoin dans 5 000 écoles salvadoriennes grâce à Node Nation

Découvre Bitcoin avait pour vocation d'installer 1 nœud Bitcoin dans chaque école du Salvador pour permettre aux citoyens de demain de pleinement appréhender cette technologie. Ainsi, Découvre Bitcoin, et maintenant Plan B Network, ont signé un partenariat avec le gouvernement salvadorien pour un projet pilote dans 6 écoles du pays.

Ajelex, membre de l'équipe Découvre Bitcoin depuis plusieurs années et Node Coordinator de Plan B Network, est parti vivre pendant 7 mois au Salvador pour devenir le mentor de cette initiative baptisée « Node Nation ».

Nous l'avons aussi rencontré afin qu’il nous précise son rôle dans cette initiative :

« Node Nation installe des nœuds dans des écoles et donne des cours dans des lycées. Comme on a embauché un Salvadorien qui était un diplômé de Cubo+, moi je suis resté sur place pour lui donner une direction et faire du mentorship. Ma mission a duré 6 mois, le but était de rendre cette personne autonome afin qu’elle en soit en mesure de poursuivre l'initiative. »

D'ici à la fin de 2024, Node Nation aura installé 1 nœud Bitcoin dans 5 écoles du Salvador, l'objectif étant de multiplier ce chiffre par 10 chaque année jusqu'à arriver à 5 000 nœuds.

👉 Qu'est-ce que le Bitcoin ? Notre fiche explicative pour tout comprendre

L'initiative va au-delà de la simple mise en place de nœuds : elle inclut également l'organisation de cours sur Bitcoin et l'installation d'un « Bitaxe », un petit ordinateur de minage. Une initiative concrète qui permet aux étudiants salvadoriens de comprendre en profondeur le fonctionnement de Bitcoin.

En éduquant les élèves aussi tôt que possible et en leur fournissant des outils concrets pour devenir autonomes, Node Nation a pour vocation de développer l'adoption de Bitcoin par les Salvadoriens pour les Salvadoriens.

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord

Cubo+, la formation pour créer un noyau de développeurs au Salvador

Cubo+ est un programme d'apprentissage à l'initiative du National Bitcoin Office (ONBTC), une entité créée par le gouvernement salvadorien.

Ce programme comprend 3 semaines de cours intensifs dédiés à Bitcoin et a pour objectif de former les développeurs salvadoriens de demain. Le programme a été enseigné pour la 1re fois en 2023 à une sélection des 20 meilleurs développeurs ayant candidaté.

La formation aborde en détail les aspects techniques de Bitcoin et a été dispensée par certains des Bitcoiners les plus compétents de l'écosystème, tels que Peter Todd pour la cryptographie, Saifedean Ammous pour la théorie monétaire, et bien d'autres.

cubo+ peter todd

 

Ajelex, qui a lui-même donné des cours sur le minage de Bitcoin, est revenu sur la naissance de Cubo+, qui se révèle être une initiative du gouvernement salvadorien :

« Cubo + est une initiative du gouvernement. C’est comme si le Salvador avait dit : "on est les premiers à avoir adopté Bitcoin en tant que monnaie légale, sauf qu'on a 0 compétence sur notre territoire. Et malgré le fait qu'on soit souverain sur notre monnaie - dans le sens où on utilise Bitcoin qui est une monnaie qui n'appartient à personne - on est complètement dépendant des autres pays pour pouvoir créer des solutions. [...] Si on est le premier pays à adopter Bitcoin, il faut qu'on ait des Salvadoriens qui soient capables de construire sur Bitcoin." »

Avec Cubo+ le gouvernement espère qu’il y aura un berceau de Salvadoriens capable de développer des applications sur Bitcoin d’ici quelques années afin qu’ils puissent devenir 100 % indépendants.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

« Au Salvador, il faut se rendre compte que personne n'utilise Bitcoin »

Au mois de janvier 2024, l'université centraméricaine José Simeón Cañas publiait un sondage révélant que 12 % des Salvadoriens avaient utilisé Bitcoin au cours de l'année 2023, soit 2 fois moins que l'année précédente.

Nous avons demandé à Ajelex s'il considérait cette statistique comme reflétant la réalité :

« Au Salvador, il faut se rendre compte que personne n'utilise Bitcoin, et je pense que c'est de toute façon très difficile à mesurer. [...] Le taux d'adoption dans certaines zones est parfois plus faible que dans certaines villes de France. »

Il précise que dans un pays comme le Salvador, réaliser ce genre de sondage est presque impossible, car il serait compliqué de contacter des personnes qui n'ont pas accès à Internet ou qui ne vivent pas en ville.

Ajelex précise que, selon lui, c'est normal d'avoir une adoption aussi peu élevée :

« La 1ère fois qu'ils [les Salvadoriens] ont entendu le mot "Bitcoin", c'est quand la loi est passée, la plupart des Salvadoriens ne savent même pas ce qu'est Bitcoin. Ce qu'ils savent, c'est que quand Nayib Bukele en a parlé pour la 1ère fois à la télé, le BTC était à 65 000 dollars, et pendant les 2 à 3 ans qui ont suivis, Bitcoin est descendu à 15 000 dollars. [...] Quelle personne sensée s'intéresserait à Bitcoin dans ces conditions ? »

De plus, le contexte historique et les expériences passées des Salvadoriens n'aident pas à l'acceptation d'un nouveau standard monétaire. Le pays a connu une forte inflation lorsque le gouvernement a imposé l'abandon de la monnaie locale au profit du dollar en 2001.

Cette situation est d'autant plus marquante que la population a toujours été confrontée à un gouvernement dysfonctionnel. Le gouvernement de Bukele est le 1er depuis des décennies à avoir réussi à instaurer une certaine confiance entre les Salvadoriens et leurs dirigeants.

no al Bitcoin Salvador

 

Ajelex ajoute que « dans un demi-cycle, il [Bitcoin] fait une très mauvaise promotion de lui-même ». Et contrairement à d'autres pays évoluant dans des conditions similaires, le Salvador a facilement accès au dollar qui, malgré l'inflation, reste très attrayant.

Ajelex critique également les arguments avancés par certains détracteurs pour soutenir que Bitcoin a échoué au Salvador. Selon lui, l’adoption du Bitcoin devra se faire de manière naturelle :

« Dans quel univers pourrait-on avoir un pays qui adopte à 95 % Bitcoin en 1 ou 2 ans ? À part dans la coercition ? Aujourd'hui, l'adoption de Bitcoin au Salvador est volontaire et saine, parce qu'il n'y a personne qui force à l'accepter. »

En effet, la loi Bitcoin promue au Salvador n'oblige que les entreprises qui en ont les moyens technologiques à accepter Bitcoin, c'est-à-dire seulement les grandes entreprises, notamment les multinationales.

Aujourd'hui, par le biais des activités menées par l'ONBTC, le Salvador prépare la technologie pour accroître massivement l’adoption du Bitcoin.

Ajelex nous a également fait part des nombreuses frictions rencontrées par un commerce qui viendrait essayer d'accepter les paiements en BTC, surtout lorsque l’on considère que ces derniers ont un accès parfois difficile à Internet et aux portefeuilles autres que le Chivo Wallet.

Trade Republic : le moyen le plus simple d'acheter des cryptomonnaies
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Le Chivo Wallet a-t-il vraiment échoué ?

L'élément le plus souvent cité pour dénoncer l'échec de l'adoption de Bitcoin au Salvador est le Chivo Wallet.

Au Salvador, la marque Chivo, lancée par le gouvernement, propose 2 services :

  • Les Chivo ATM, des distributeurs qui permettent d'échanger du Bitcoin contre des dollars ou vice versa. Ces distributeurs ont été installés en réponse à une loi qui oblige le gouvernement à garantir une convertibilité immédiate et sans frais de change entre le Bitcoin et le dollar sur tout le territoire. Ils permettent à tous, Salvadoriens comme touristes, d'effectuer des échanges sans nécessiter de KYC ou de posséder un Chivo Wallet. Leur inconvénient majeur est qu'ils n'acceptent pas le Lightning Network.
  • Le Chivo Wallet, un portefeuille numérique réservé aux Salvadoriens, qui permet de recevoir et d'envoyer des Bitcoins ainsi que de les échanger contre des dollars à partir d'un téléphone.

Si le Chivo Wallet est souvent critiqué pour sa faible utilisation, c'est principalement parce que l'application est difficile à prendre en main et parce que les Salvadoriens avaient été encouragés à l'installer pour recevoir 30 dollars en BTC, avant même de comprendre ce qu'est Bitcoin et comment il fonctionne.

chivo atm

 

À ce sujet Rogzy pense que l'échec du Chivo Wallet est une bonne chose :

« Si le gouvernement avait réussi à faire adopter le Chivo, tout le monde l'utiliserait, mais c'est un portefeuille 100 % étatique, et ce n'est pas la vision que les Bitcoiners maximalistes, dont je fais partie, aimeraient instaurer. Le fait qu'ils aient raté cela est une aubaine pour que plein de projets indépendants puissent se développer et permettre une adoption plus saine. »

En revanche, Ajelex s'est montré plus nuancé sur le sujet. En effet, pour lui, si le Chivo Wallet n'a pas été adopté c'est principalement parce que les gens ne l'utilisent pas pour ce qu'il est réellement :

« Le Chivo wallet existe parce que le gouvernement a mis dans la loi que c'est au gouvernement de s'assurer de la convertibilité du Bitcoin en dollar car il n'y a pas de plateforme d'échange au Salvador. Le Chivo Wallet et les Chivo ATM ont été créés pour respecter cette loi. [...] Si ça ne marche pas, c'est parce que les gens ne l'utilisent pas pour ce que c'est. [...] Si les gens pensent que Chivo Wallet a échoué, c'est parce que c'est un exchange »

En effet, vu de cette manière, le Chivo Wallet est une application qui permet aux Salvadoriens de facilement échanger du dollar en Bitcoin. Là où le gouvernement semble avoir échoué, c'est plutôt dans l’introduction à sa prise en main.

En effet, pour une personne qui connaît et comprend Bitcoin, elle saura que c'est plus simple de se servir du Chivo Wallet pour acheter et revendre du Bitcoin, mais que pour en dépenser, il vaut mieux utiliser d'autres portefeuilles tels que Blink ou Phoenix, qui ont recours au Lightning Network.

👉 Pour tout comprendre – Qu'est-ce que le Lightning Network ?

Ajelex a tenu à rappeler que même si la stratégie du gouvernement salvadorien n'est pas parfaite, il est important de reconnaître que ses efforts en faveur de Bitcoin dépassent ceux de tout autre État.

blockquote icon

« Rendez-vous compte, on a un gouvernement qui fait du DCA sur une adresse rendue publique, un gouvernement qui est Bitcoin only, un gouvernement qui met des Chivo ATM partout dans le pays, même dans les villages les plus reculés, un gouvernement qui a créé un exchange en quelques semaines pour répondre à la demande qu'il a créée, un gouvernement qui a forcé les plus grosses entreprises du pays à accepter Bitcoin. Ça veut dire qu'il y a quelqu'un au siège de McDonald's US qui a dû se casser la tête pour accepter Bitcoin. C'est devenu un sujet sérieux dans plein de multinationales forcées à accepter Bitcoin. »

Ajelex

Bien que le Salvador ne soit pas encore un pays adoptant largement Bitcoin, son avenir est très prometteur. Le pays donne aussi de la crédibilité à Bitcoin, et dès aujourd'hui, le Salvador sort gagnant du marché baissier de 2022.

Coinbase : inscrivez-vous sur l'exchange crypto le plus réputé au monde
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

JP Morgan voit le cours du Bitcoin rejoindre son coût d'extraction à 45 000 dollars

JP Morgan voit le cours du Bitcoin rejoindre son coût d'extraction à 45 000 dollars

Bybit, Kucoin, Bitget... L'Autorité des marchés financiers (AMF) est-elle en campagne contre les cryptomonnaies ?

Bybit, Kucoin, Bitget... L'Autorité des marchés financiers (AMF) est-elle en campagne contre les cryptomonnaies ?

FTX : Le remboursement de ses clients pourrait créer 16 milliards de dollars de volume acheteur

FTX : Le remboursement de ses clients pourrait créer 16 milliards de dollars de volume acheteur