Le Qatar va-t-il vraiment investir 500 milliards de dollars dans le Bitcoin ?

Le célèbre maximaliste Bitcoin Max Keiser a affirmé sur X que le fonds d’investissement souverain du Qatar, le Qatar Investment Authority (QIA), s’apprêtait à investir massivement dans la cryptomonnaie. Si la rumeur doit être prise avec précaution, plusieurs éléments la rendent crédible. Enquête.

Le Qatar va-t-il vraiment investir 500 milliards de dollars dans le Bitcoin ?

Une rumeur à prendre avec des pincettes

Dans un contexte déjà euphorique, un tweet posté le 4 décembre par le célèbre Bitcoin maximaliste Max Keiser a eu l’effet d’une bombe :

« J'ai un mot pour vous, fans de la bougie divine Bitcoin à 100 000 $ . . . QATAR. Les rumeurs deviennent très insistantes à ce propos. Leur fonds souverain serait en train de chercher à acheter pour un demi-trillion de dollars de #BTC. »

Dans les heures qui ont suivi cette annonce, le cours du Bitcoin, qui enregistrait déjà une belle progression, a fait un nouveau bond, atteignant les 42 000 dollars.

L’enthousiasme suscité par la rumeur s’explique aisément. En effet, Qatar Investment Authority (QIA) est l’un des plus gros fonds d’investissement souverains au monde, présent notamment en Europe où il est entré au capital de géants comme Volkswagen, LVMH ou encore Airbus.

Il semble toutefois trop tôt pour conclure que le Qatar s’apprête à devenir l’une des plus grosses baleines de Bitcoin au monde, car aucune information concrète n’est venue confirmer la rumeur. Il est ainsi tout à fait possible que Max Keiser ait voulu propager la rumeur uniquement pour faire grossir ses propres investissements en Bitcoin.

Sollicité par Cryptoast, Qatar Investment Authority n’avait pas fourni de commentaires sur la publication de Max Keiser à l'heure de l'écriture de ces lignes.

Nous avons donc décidé de mener l’enquête afin de déterminer si un investissement du Qatar dans le Bitcoin constituait un scénario crédible ou non.

Trade Republic : touchez 4 % d'intérêts par an sur les liquidités non investies
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Le Bitcoin est-il un investissement pertinent pour le Qatar ?

Il ne serait pas surprenant de voir un pays comme le Qatar s’intéresser à un actif dont la valeur a plus que doublé en 2023 et dont la hausse récente a surpris même les plus optimistes.

blockquote icon

« Cela ne semble pas irrationnel. Le Qatar dispose d'un fonds souverain depuis 2005, et il n'y a aucune raison pour qu'il ne s'intéresse pas au secteur des cryptomonnaies. »

Cyril Sabbagh, managing director chez Melanion Capital et architecte du premier ETF Bitcoin en France

La somme avancée par Max Keiser semble en revanche exagérée. Selon les derniers chiffres communiqués par le fonds, QIA détiendrait 475 milliards de dollars, ce qui est inférieur à la somme évoquée dans le tweet. Toutefois, s’il n’investissait que quelques milliards de dollars, cela représenterait déjà un apport de liquidités gigantesque pour le marché des cryptomonnaies.

Qatar Bitcoin

 

Le Bitcoin apparaît désormais comme difficile à ignorer pour les investisseurs, alors qu’il fait partie des actifs les plus performants, tous types confondus, depuis le début de l’année. Il se classe ainsi parmi les 10 actifs à la capitalisation la plus importante, à la 9e position, juste derrière les actions Nvidia, Amazon, Apple ou encore Google, et les métaux précieux comme l’or et l’argent.

blockquote icon

« La hausse du BTC peut être attribuée à de multiples facteurs. Le contexte économique s'améliore, et on s'attend à une baisse des taux, ce qui est généralement favorable pour les actifs à risque. L'ETF Bitcoin spot semble imminent, et fait l'objet de nombreuses discussions, ce qui renforce l'intérêt des acteurs institutionnels, à l'instar de BlackRock. On observe également une augmentation de l'activité sur le réseau Bitcoin, avec les Ordinals. »

Cyril Sabbagh

L’intérêt supposé du Qatar pour le Bitcoin s’inscrirait ainsi dans le contexte de l’arrivée massive des institutionnels sur le marché. La validation attendue de l’ETF Bitcoin spot de BlackRock et des autres acteurs par le gendarme des marchés financiers américains, la Securities and Exchange Commission (SEC), pourrait achever de convaincre un fonds comme celui du Qatar d’ouvrir les vannes.

👉 Retrouvez notre guide complet pour acheter du Bitcoin facilement

blockquote icon

« Pour un fonds d’investissement, le Bitcoin répond à des critères essentiels. Il est désormais considéré comme une réserve de valeur, puisqu’il s’est décorrélé des valeurs liées aux matières premières. Et il permet de diversifier ses investissements. »

Cyril Sabbagh

La diversification est en effet un aspect crucial pour le pays, dont l’économie a longtemps reposé uniquement sur le pétrole, le gaz et d’autres matières premières.

Le changement de sentiment observé depuis quelques semaines sur les marchés des cryptomonnaies constitue un facteur susceptible de convaincre le Qatar d’investir dans le Bitcoin :

blockquote icon

« Il est possible que les Qataris aient attendu des signaux forts avant de prendre le train en marche. On est désormais dans un cercle vertueux, avec des signaux positifs qui se répondent. Personne ne veut se retrouver à la traîne. »

Cyril Sabbagh

Les risques qui pesaient sur le marché crypto semblent peu à peu disparaître, laissant place à un environnement plus rassurant pour des acteurs institutionnels :

blockquote icon

« L'annonce de l'accord entre le département de la justice des États-Unis et Binance, qui a été blanchi de nombreuses accusations, réduit la probabilité d'un scénario de type black swan, comme celui qu'on a connu avec FTX. Cela prépare le terrain pour un prochain bull run. Et ce qui est intéressant, c’est que les précédents cycles n'étaient pas alimentés par la finance traditionnelle, qui s'y intéresse désormais. »

Cyril Sabbagh

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Un intérêt particulier pour les technologies émergentes

Un intérêt du Qatar pour le Bitcoin apparaîtrait également cohérent compte tenu de l’intérêt grandissant du pays pour les nouvelles technologies. Après avoir investi dans un premier temps dans des secteurs traditionnels, QIA a opéré un changement de stratégie ces dernières années, ciblant des secteurs émergents comme les biotechnologies, et désormais l’Intelligence artificielle. Le bitcoin aurait donc toute sa place dans un tel portfolio.

Certes, le président du fonds souverain du Qatar Mansoor bin Ebrahim Al-Mahmoud, s’est longtemps montré sceptique vis-à-vis des cryptomonnaies. En septembre 2021, il avait ainsi estimé que celles-ci avaient « besoin d’un peu de maturité » avant que le Qatar envisage d’y investir.

Mais le ton semble avoir changé, le pays estimant peut-être que le marché crypto avait atteint la maturité nécessaire. En juin 2022, lors du forum économique du Qatar, Mansoor bin Ebrahim Al-Mahmoud avait ainsi déclaré qu’il étudiait la possibilité d’investir dans la technologie blockchain.

Et alors que le Qatar avait introduit en 2020 une règlementation très restrictive en matière de détention et d’utilisation des cryptomonnaies, le pays pourrait être en train de réviser sa position. En janvier 2024, un nouveau cadre juridique, plus souple, devrait ainsi être mis en place.

Trade Republic : touchez 4 % d'intérêts par an sur les liquidités non investies
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Le Qatar est également engagé, comme de nombreux pays à travers le monde, dans un programme visant à mettre en place sa propre MNBC (Monnaie Numérique de Banque Centrale). Particulièrement enthousiaste sur le sujet, le gouverneur de la Banque centrale du Qatar a déclaré que les actifs cryptographiques constituent « une innovation technologique (...) qui mènera vers une nouvelle ère de paiements rapides et de services financiers accessibles ».

💡Monnaies numériques de banque centrale (MNBC) – C’est quoi et comment fonctionnent-elles ?

Enfin, il y a quelques mois, le Qatar a dévoilé la création d’un laboratoire d'actifs numériques destiné à accélérer l’adoption de la blockchain dans le secteur financier du pays, signant des partenariats avec des entreprises liées à la blockchain, telles que R3 et Settlemint.

Qatar Banque Centrale Bitcoin

Un accord entre le Qatar et le Salvador ?

Le Qatar ne serait pas le premier pays à investir dans le Bitcoin. Dès 2020, le fonds de pension de la Norvège, basé en partie, comme le Qatar, sur les revenus des réserves pétrolières du pays, avait acquis des parts de MicroStrategy, l'un des plus gros investisseurs en Bitcoin au monde. Après avoir acquis récemment 16 130 BTC, la firme dirigée par Michael Saylor détient désormais 175 000 bitcoins. Chaque Norvégien est ainsi exposé à la cryptomonnaie, sans même le savoir.

Une autre piste reste à étudier à propos des rumeurs d’un investissement du Qatar dans le Bitcoin. Selon certains observateurs, le tweet de Max Keiser pourrait faire référence à un éventuel partenariat entre le Qatar et le Salvador, qui a adopté le bitcoin comme monnaie légale en septembre 2021. Max Keiser est en effet l’un des proches conseillers du président du Salvador, Nayib Bukele en matière de cryptomonnaies et pourrait donc avoir accès à certaines informations encore confidentielles.

En septembre dernier, le président Bukele a reçu l’émir du Qatar Tamim bin Hamad Al-Thani, pour évoquer notamment des partenariats commerciaux dans des secteurs aussi divers que la santé, les sports ou l’agriculture.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

À l’époque, une rumeur avait déjà circulé faisant état d’un investissement du Qatar dans les immenses fermes que le pays est en train de construire pour miner du bitcoin. Des installations qui pourraient faire du petit pays d’Amérique centrale le plus important mineur de BTC de la planète.

Il faudra vraisemblablement attendre encore un moment avant de savoir quelle est la part de vérité que contient la rumeur lancée par Max Keiser. Cependant, il ne fait aucun doute que l’annonce officielle d’un investissement du Qatar dans le Bitcoin aurait pour conséquence de provoquer, pour reprendre les mots du Bitcoin maximaliste, une « bougie divine ». Ce, d’autant plus si elle s’accompagne de l’annonce de la validation des ETF Bitcoin spot par la Securities and Exchange Commission des États-Unis.

👉 Ne loupez pas la moindre tendance crypto en rejoignant Cryptoast Research

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Le cours du Bitcoin (BTC) dépasse les 60 000 euros pour la première fois de son histoire

Le cours du Bitcoin (BTC) dépasse les 60 000 euros pour la première fois de son histoire

+371 % pour le PEPE, +349 % pour le Dogwifhat (WIF)... Les memecoins explosent à la hausse

+371 % pour le PEPE, +349 % pour le Dogwifhat (WIF)... Les memecoins explosent à la hausse

Le Bitcoin bat son record historique de capitalisation boursière et s'approche de son ATH

Le Bitcoin bat son record historique de capitalisation boursière et s'approche de son ATH