EOS perd son principal développeur

Dan Larimer, l'entrepreneur blockchain qui a cofondé Block.one, la société à l'origine du projet EOS, a quitté son poste de directeur technique. Dan Larimer s'est exprimé à ce sujet sur Voice, le réseau social alimenté par une blockchain créé par l'entreprise :

« Je travaille avec Brendan [Blumer] et Block.one depuis 4 ans et je suis fier du logiciel EOSIO que j'ai pu créer et lancer avec l'aide d'un groupe d'ingénieurs extrêmement talentueux. Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin. Au 31 décembre 2020, j'ai démissionné de mon poste de directeur technique de Block.one, » a-t-il ajouté.

Pour rappel, la société Block.one est à l'origine de la plus importante Initial Coin Offering (ICO) de l'histoire des cryptomonnaies, avec 4 milliards de dollars pour l'EOS.

Entrepreneur en série, Dan Larimer est notamment à l'origine de Bitshares, une plateforme d'échange de cryptomonnaies créée en 2014 avec Charles Hoskinson, le fondateur de Cardano (ADA). Dan Larimer a également cofondé la plateforme de blogging Steemit, hébergé sur la blockchain Steem.

En parallèle de cette annonce, Dan Larimer a déclaré sur son blog personnel commencer un boycott contre Twitter hier, expliquant que la « censure est devenue incontrôlable », probablement en référence aux récents événements concernant Donal Trump et sa suspension sur de nombreuses plateformes.

« Voice a une énorme bataille à mener et devra s'adapter s'il veut échapper au même type de censure forcée de ses utilisateurs », a-t-il noté. « Nous ne pouvons plus compter sur ces services. Voice n'est pas à l'abri de cette pression de la censure. Nous entrons dans une période sombre, » a-t-il conclu.

👉 Sur le même thème - Le fondateur de DigiByte s'éloigne de son projet invoquant la cupidité de l'industrie

L'EOS subit le départ de Dan Larimer

Rapidement, le cours de l'EOS a été affecté par cette nouvelle. Le cours de la cryptomonnaie a chuté de plus de 23% en près de 6 heures, passant de 3,9 $ à 3 $. Le reste de sa descente vers les 2,75 $ est la conséquence de la chute générale des marchés dans la nuit du 10 au 11 janvier :

Cours EOS

Évolution du cours de l'EOS suite au départ de Dan Larimer - Source : Trading View - EOS/USDT

 

Que les investisseurs en EOS soient rassurés, la décision de Dan Larimer a été motivée par des intérêts personnels. Le cofondateur de Block.one ne remet pas en cause le potentiel de la blockchain EOS qu'il a créée.

« Je ne suis pas le seul à être reconnaissant pour les contributions que Dan a apportées jusqu'à présent, et j'attends avec impatience de voir ce qu'il fera ensuite », a déclaré Brendan Blumer, PDG de Block.one, dans un communiqué.

Bien que Dan Larimer quitte certainement le monde de la blockchain, il a pour nouvel objectif de créer une plateforme totalement résistante à la censure. Pour lui, cela signifie se détacher complètement de l'emprise des géants d'Internet comme Google, Apple ou encore Twitter.

👉 Pour aller plus loin - Un pool de mining de Bitcoin (BTC) censure des transactions - Pourquoi c’est grave ?

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments