Un pool de mining censure les transactions en Bitcoin (BTC)

DMG Blockchain Solutions, la société mère qui gère Blockseer, a récemment annoncé ce changement. Elle explique dans un communiqué que tous les utilisateurs seront obligés de se soumettre à des mesures KYC. Ca n’est jusque là pas anormal pour un pool de mining. Mais là où Blockseer va plus loin c’est qu’il explique que seuls certains blocs seront validés. Le communiqué précise ainsi :

« Les blocs produits sur la blockchain de Bitcoin par le pool de mining de Blockseer ne contiendront que des transactions filtrées, qui feront usage des données de Blockseer et Walletscore, en parallèle avec des sources vérifiées comme la liste noire de l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) américain. »

Cela veut donc dire que le pool de mining ne prendra en compte que les transactions venant de wallets non blacklistés ou non signalés. Blockseer se félicite de ce qu’il considère comme une avancée, expliquant :

« Le nouveau pool de mining de Blockseer sera le premier pool d’Amérique du Nord qui se conformera aux attentes de l’OFAC, et qui les dépassera même en ce qui concerne la mise en conformité pour les adresses BTC. »

👉 Lisez aussi notre guide sur le mining de Bitcoin (BTC)

Pourquoi cette censure est-elle problématique ?

Bien qu’elle ne concerne qu’un pool de mining, la nouvelle a été notée au sein de l’écosystème crypto, car elle pourrait créer un précédent. En effet, elle pourrait être utilisée par les régulateurs pour forcer d’autres pools de mining à censurer des blocs. C’est par exemple l’avis de Ricardo Spagni, un des développeurs principaux de Monero (XMR), qui expliquait :

« Ce n’est qu’une question de temps avant que tous les pools de mining de Bitcoin ne soient forcés de filtrer les transactions. »

Juraj Bednar, le cofondateur de Hacktrophy, s’est également livré à une analyse dans un article de blog. Il explique :

« Si les gouvernements ou les organisations anti-blanchiment d’argent veulent censurer Bitcoin, c’est réellement la première étape. »

Bednar explique ainsi que les gouvernements pourraient demander aux pools de mining de ne pas prendre en compte certaines transactions, sous peine de perdre leur compte bancaire, leur autorisation en tant qu’entreprise, voire les menacer de poursuites légales. La pente est donc particulièrement glissante, et elle pourrait conduire à une situation qui menacerait un des piliers de Bitcoin : sa résistance à la censure.

👉 Pour aller plus loin : Et si les gouvernements décidaient d’interdire Bitcoin (BTC) ?

Que feront les mineurs de Bitcoin (BTC) ?

Les pools de mining étant par nature très centralisés, ils sont aussi plus susceptibles d’être censurables. L’utilisation de pools de mining décentralisés, ou d’options de vie privée, pourrait cependant permettre d’éviter cet écueil.

Mais se pose alors la question de la profitabilité, qui gouverne toujours les mineurs. Seront-ils prêts à potentiellement perdre des revenus pour préserver la résistance à la censure de Bitcoin ? Ou la profitabilité les incitera-t-ils à se conformer aux futures attentes des régulateurs ?

L’histoire des cryptomonnaies montre que les mineurs vont souvent là où se trouve l’argent. Pour l’instant, ce scénario reste hypothétique, mais si dans les mois et années à venir d’autres pools de mining font également ce choix, la question pourrait se poser pour tous les utilisateurs.

👉 Suivez toute l’actu du mining

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments