Chez Binance.US, un Brian peut en cacher un autre

Le départ soudain de Brian Brooks à la tête de Binance.US avait provoqué des remous au sein de la plateforme d'échange. Ancien haut responsable du Trésor américain, Brooks avait peut-être eu vent d'un futur moins radieux pour Binance en raison d'une régulation plus stricte.

Depuis, on a appris que cette démission était plutôt due à des divergences stratégiques entre Binance.US et son désormais ex-PDG. Un mois plus tard, la filiale américaine de la plateforme d'échange d'origine chinoise, qui n'a toujours pas remplacé Brooks, a recruté un autre Brian au profil très différent, en tant que président du comité exécutif.

Brian Shroder est en effet l'ancien PDG de la fintech chinoise Ant et dirigeant des activités d'Uber en Asie. Le profil institutionnel a donc laissé place à une personne venant du secteur privé. L'annonce a été faite par Binance sur Twitter.

👉 Sur le même sujet – Un ancien régulateur américain devient PDG de Binance.US

Le nouveau président de Binance.US souhaite que la société fasse son introduction en bourse

La nomination de Shroder, une personne reconnue pour sa discrétion et sa réussite, démontre la volonté de Binance.US de donner une bonne image de la société. Selon un communiqué de la plateforme d'échange, Shroder va notamment superviser la stratégie et le développement de l'entreprise, ainsi que diriger les départements produit et technologie, juridique, et ressources humaines.

Dans ce même communiqué, Shroder indique espérer que son expérience au sein d'entreprises à très forte croissance va permettre à sa nouvelle société d’effectuer une demande d’introduction en bourse dans les prochains mois.

Selon le nouveau président du comité exécutif, Binance.US dispose de tous les ingrédients pour devenir la plus importante plateforme d'échange aux États-Unis.

Au vu des derniers déboires de Binance, Brian Shroder assure que la société est conforme à la règlementation en vigueur, bien qu'il reconnaisse que l'on puisse penser le contraire en raison d'un manque de clarté sur le sujet du côté de la société mère.

👉 À lire – Royaume-Uni : la FCA interdit à la version britannique de Binance d’opérer sur le territoire

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Binance souhaite montrer patte blanche aux régulateurs... et cherche toujours un PDG

Tous ceux qui suivent l'actualité des cryptomonnaies savent en effet que Binance a vécu des dernières semaines plutôt difficiles. Entre interdictions et limitations de certaines activités, la plateforme d'origine chinoise a subi les foudres de plusieurs régulateurs sur tous les continents. Les investisseurs européens ne peuvent également plus faire de dépôt par virement SEPA.

Aux États-Unis, le seul moyen pour Binance d'opérer sur le marché a été de créer une entité locale et indépendante du groupe. Or, bien que mise en avant par Changpeng Zhao, le PDG de Binance, la réalité de cette indépendance est questionnée suite au départ soudain de Brian Brooks.

Selon le New York Times, Zhao aurait souhaité reprendre le contrôle de Binance.US, ce qui n'a alors pas enchanté Brooks, qui a préféré quitter le navire.

La nomination de Shroder va probablement apporter de la stabilité à la plateforme d'échange. Néanmoins, Binance.US cherche toujours un PDG pour remplacer Brooks et, à l'heure actuelle, aucune information ne filtre sur le profil recherché.

👉 À lire – Binance : Changpeng Zhao joue la carte de l’apaisement avec les régulateurs

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Boux

Ouais, parlons bouffe.

Sinon, quoi de neuf côté virements SEPA ?

Vladim

Pour quelle raison SEPA n'est plus actif ?