Un nouvel exchange de cryptomonnaies pour les investisseurs institutionnels en Europe

SC Ventures, la branche innovation de Standard Chartered (StanChart), une banque britannique essentiellement populaire dans les pays émergents, vient d'annoncer la création d'une plateforme d'échange de cryptomonnaies. Pour développer son propre exchange, le fonds d'investissement s'est tourné vers BC Technology Group, la holding derrière OSL, la première plateforme agréée à Hong Kong.

Les deux firmes collaborent dans le cadre d'une co-entreprise, précise le communiqué publié ce 2 juin 2021 sur le site de Standard Chartered.

Le futur exchange développé par SC Ventures et BC Technology Group s'adressera uniquement aux investisseurs « institutionnels et corporatifs ». La plateforme ne vise donc pas les particuliers. De même, elle sera uniquement accessible en Europe et au Royaume-Uni.

« La société mettra en relation les traders institutionnels, […] offrant ainsi un accès à de profonds pools de liquidités en Bitcoin, Ethereum et autres actifs numériques », met en avant Standard Chartered, une société listée parmi les 30 plus grosses capitalisations boursières du Royaume-Uni.

L'établissement bancaire espère pouvoir proposer l'exchange, dont le nom est encore inconnu, dans le courant du quatrième trimestre de 2021 et sous « réserve d'approbations réglementaires ». Le groupe doit notamment obtenir l'aval de l'Autorité européenne des marchés financiers.

👉 Á lire également : Les exchanges de cryptomonnaies risquent-ils de remplacer les banques ?

StanChart assure que les cryptomonnaies « sont là pour rester »

Dans l'annonce, Alex Manson, le responsable de SC Ventures à Singapour, s'est montré particulièrement enthousiaste concernant l'avenir des cryptomonnaies :

« Nous sommes fermement convaincus que les actifs numériques sont là pour rester et seront adoptés par le marché institutionnel comme une classe d'actifs très pertinente » 

D'ailleurs, il ne s'agit pas du seul projet lié aux devises numériques de Standard Chartered. Toujours par le biais de SC Ventures, la banque développe Zodia Custody, une solution permettant de conserver en toute sécurité des devises numériques grâce à la cryptographie. Là encore, ce service vise uniquement les institutionnels. Il est compatible avec une poignée de cryptomonnaies, dont l'inévitable Bitcoin, l'Ether et le Litecoin.

En miroir de StanChart, de nombreux organismes bancaires se tournent vers les cryptomonnaies. Récemment, DBS, la plus grosse banque de Singapour et d’Asie du Sud-Est, a lancé un projet d'exchange en partenariat avec la bourse de Singapour.

Quelques mois plus tôt, la banque d'investissement américaine Morgan Stanley a permis à ses clients les plus fortunés d'accéder à trois fonds permettant de détenir du Bitcoin.

Mais, en dépit de l'intérêt affiché par les investisseurs institutionnels pour la cryptomonnaie, certaines banques refusent fermement de s'intéresser aux actifs numériques. C'est notamment le cas de HSBC. Basée au Royaume-Uni, la banque bloque toujours les paiements vers et depuis les plateformes d’échange de cryptomonnaies. Si certains acteurs bancaires sont finalement montés dans le train des cryptomonnaies, d'autres persistent à vouloir rester sur le quai.

👉 Sur le même thème – Les volumes d’échange des exchanges centralisés atteignent un nouveau record en mai

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments