La Fondation Tezos a collaboré avec la Bitcoin Association Switzerland (BAS) afin de tokéniser le Bitcoin (BTC) sur la blockchain Tezos. Baptisé « tzBTC », ce token permet à ses détenteurs d'interagir avec les smart-contracts de Tezos tout en se rattachant à la valeur de Bitcoin.

 

Bitcoin tokenisé sur la blockchain Tezos

Dans le communiqué, Lucas Betschart, président de la BAS, a déclaré que le nouveau token unifie les deux systèmes, créant ainsi une plus grande connectivité entre eux :

Le tzBTC apporte la qualité et la liquidité de Bitcoin à la blockchain Tezos et gagne le potentiel de riches fonctionnalités rendues possibles par les smart contracts de Tezos.

Dans les faits, le tzBTC est basé sur la norme FA1.2 récemment développée, est soutenu par Bitcoin. Son principal intérêt et qu'il peut interagir nativement avec des applications décentralisées (dApps) sur blockchain Tezos, ouvrant ainsi une grande variété de possibilités pour la finance décentralisée (DeFi).

Techniquement, le tzBTC fonctionne comme le WBTC et le tBTC, deux tokens qui offrent un pont en Bitcoin et la blockchain Ethereum. Ainsi, 1 tzBTC sera toujours équivalent à 1 BTC et l'inverse également.

tzBTC

Illustration du tzBTC

👉 Pour en savoir plus : Thesis, les concepteurs du protocole Keep (tBTC), lèvent $7,7M.

 

 

Une gouvernance déjà bien rodée

Les différentes responsabilités en termes de gouvernance sont gérées par plusieurs acteurs clés : la Bitcoin Association Switzerland, les « Keyholders », les Gatekeepers » et les utilisateurs.

La BAS sera en charge de la surveillance du tzBTC. Des rapports d'audits trimestriels seront publiés pour confirmer que le montant de BTC en dépôt par les Keyholders est égal au montant de tzBTC en circulation.

L'Association supervise également les réunions des Keyholders pour gérer la fourniture de tzBTC (forgeage et brûlage) et de déterminer les frais pour la réalisation de ces actions.

Les Keyholders sont les dépositaires et comprennent quatre sociétés : l'émetteur de tokens Swiss Crypto Tokens, la société de services blockchain Inacta, la société d'infrastructure de dépôt Taurus et la société de services juridiques crypto LEXR.

Les Gatekeepers, quant à eux, acceptent les bitcoins des utilisateurs et leur octroient des tzBTC en contrepartie. Il s'agit notamment de la société de services financiers Bitcoin Suisse, de la banque Sygnum, du teneur de marché Woorton, de l'exchange Bity et de Taurus.

Le tzBTC donne aux gens plus de choix sur la façon dont ils peuvent utiliser Bitcoin, et par la même occasion, augmente l'utilité et renforce la position de Bitcoin en tant que première monnaie numérique au monde. Cette croyance dans le choix est la raison pour laquelle nous explorons la possibilité d'amener Bitcoin sur des réseaux plus ouverts, a déclaré Bitcoin Association Switzerland.

L'écosystème du tzBTC reposera sur un framework multi-signatures, qui ne nécessitera pas d'émetteur central, ce qui garantira la transparence.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site officiel du tzBTC.

👉 À lire sur le même sujet : Gendarmerie et Tezos : le bilan du test est positif.

 

Le XTZ est en pleine forme

La cryptomonnaie native de la blockchain Tezos, le XTZ, obtient des résultats plutôt réjouissants ces derniers temps. Lors de la baisse globale du marché ayant eu lieu à la mi-mars, le XTZ est tombé à 0,95 dollar.

Depuis lors, en moins de 30 jours, la valeur du XTZ est remontée au-dessus des 2 dollars. À l'heure de l'écriture de cet article, le token s'échange à 2,17 dollars et figure parmi les cryptomonnaies les plus performantes de ces dernières semaines :

Cours du XTZ

Cours du XTZ depuis début mars - Source : TradingView

 

La création d'un tel token est une excellente nouvelle pour le projet Tezos dans son ensemble. Si ce tzBTC convint la communauté, des protocoles de la DeFi déployés sur Tezos pourraient connaître un bond non négligeable de leur nombre d'utilisateurs.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments