Thesis, une entreprise qui souhaite intégrer le Bitcoin (BTC) à la finance décentralisée (DeFi), a levé 7,7 millions de dollars dans le cadre d'un cycle de financement mené par Paradigm Capital.

 

Un pont entre Bitcoin et Ethereum

Paradigm est un courtier en valeurs mobilières indépendant dirigé par le co-fondateur de Coinbase, Fred Ehrsam. Cette levée de fonds comprend également la participation du fonds de capital-risque chinois Fenbushi Capital et de la société de capital-risque technologique Collaborative Fund.

Le protocole Keep permet à ses utilisateurs de stocker des bitcoins dans un wallet sécurisé et de les convertir en un token ERC-20, baptisé le tBTC, compatible avec le réseau Ethereum.

Pour se procurer du tBTC, des bitcoins seront utilisés en tant que garantie, ce qui permettra au tBTC de toujours suivre le prix du Bitcoin. L'inverse sera également possible, les tBTC pourront être convertis en bitcoins en retour.

Ce protocole permet donc aux détenteurs de bitcoins de profiter des nombreuses applications de la DeFi fonctionnant sur la blockchain Ethereum.

Pour parvenir à un résultat optimal, Thesis s'est associée à Summa, un fournisseur de services financiers impliquant plusieurs blockchains indépendantes, afin de créer le tBTC.

Fred Ehrsam, co-fondateur de Paradigm, a déclaré :

Les applications de la finance décentralisée sur Ethereum ont connu une demande évidente. Bitcoin est la plus grande cryptomonnaie du monde. Construire un pont qui permet à Bitcoin d'interagir avec la DeFi est très logique, et le tBTC est une tentative crédible de faire exactement cela.

L'attente pour utiliser le tBTC ne sera pas longue, celui-ci devrait être lancé sur le marché le 27 avril.

 

Une opportunité pour Bitcoin ?

Grâce à un tel token faisant office d'intermédiaire entre les deux blockchains, le Bitcoin se trouve un nouveau cas d'utilisation et pourrait être utilisé par tous les protocoles de la DeFi qui supporteront le tBTC.

Matt Luongo, fondateur du Keep Network, affirme que le tBTC offre le meilleur d'Ethereum et de Bitcoin. La robustesse de Bitcoin comme moyen d'échange demeure tout en exploitant la fonction de superstructure d'Ethereum.

L'objectif est de donner à Bitcoin les super-pouvoirs que les smart-contracts ont sur Ethereum, et, aussi, d'apporter Bitcoin comme garantie à la finance décentralisée.

Bien que ce nouveau token semble innovant, des initiatives du même type ont déjà vu le jour, notamment le Wrapped BTC (WBTC) créé conjointement créé par BitGo et Kyber Network.

Le WBTC, lancé durant l'été 2019, n'aura cependant pas véritablement conquis le cœur des utilisateurs et reste à ce jour assez peu utilisé.

Reste à voir comment l'alternative de Thesis sera reçue par la communauté. Avec les fonds recueillis, l'entreprise aura la possibilité de mettre en avant le token et de montrer en quoi son utilisation pourrait s’avérer particulièrement intéressante pour les holders.

👉 Pour en savoir plus : Qu'est-ce que le « Bitcoin emballé » ou Wrapped BTC (WBTC) ?

 

Le tBTC n'est pas le premier projet que développe Thesis. L'entreprise est également à l'origine de Fold, une application mobile permettant à quiconque de régler ses achats avec du BTC chez de grandes marques comme Starbucks, Amazon, et Dunkin' Donuts.

En 2018, le protocole avait déjà recueilli 12 millions de dollars avec la participation d'Andreessen Horowitz, Polychain Capital et Draper Associates.

👉 Pour en savoir plus : Fold permet de payer en Bitcoin chez Amazon, Starbucks et Uber en utilisant le Lightning Network.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments