JPMorgan enthousiaste face au Bitcoin

À la suite de nombreuses années de critiques sans complaisance sur le Bitcoin (BTC), JPMorgan, l'une des plus importantes banques des États-Unis ,a récemment adopté une attitude positive à l'égard de celui-ci.

Selon une étude récente menée par les analystes financiers de la banque, le BTC a su durant les derniers mois, démontré sa résilience. Cela se justifierait par le fait que son cours se soit peu éloigné de son coût de production. Le rapport d’étude indique également que le bitcoin s'est montré plus résistant que le Forex, les actions et l'or.

En effet, le Bitcoin a subi au mois de mars, une sévère baisse proche des 50% due à la crise économique causée par le Covid-19. Mais cette perturbation a été dissipée nettement plus vite que pour les autres classes d'actifs.

Les stratèges de JPMorgan affirment qu'actuellement, la pénétration du BTC est plus importante que sa moyenne sur un an, tandis que la situation des classes d'actifs traditionnelles n'a pas encore été restaurée.

👉 A lire sur le même sujet : Les monnaies numériques de banque centrale menacent l’hégémonie du dollar d'après JPMorgan

 

Le Bitcoin fortement corrélé aux actions

Les analystes se sont par ailleurs interrogés sur la relation entre les actifs pendant cette période difficile, en particulier en ce qui concerne la baisse des prix. À ce titre, ils ont pu constater que le BTC était plus lié aux actions qu'à l'or.

Selon JPMorgan, le comportement du Bitcoin en matière de prix ces temps-ci indique que les investisseurs sont encore réticents à l'idée qu'il soit une réserve de valeur.

« L'action sur les prix [du Bitcoin] indique leur utilisation continue davantage comme vecteur de spéculation que comme moyen d'échange ou réserve de valeur. »

La mise en évidence de ce caractère spéculatif fait ainsi écho aux propos récemment tenus par Goldman Sachs contre la pionnière des cryptomonnaies. La banque américaine avait déclaré ne pas recommander le BTC comme un investissement à sa clientèle entre autres en raison de sa volatilité.

👉 A lire sur le même sujet : Goldman Sachs : le coup de théâtre qui heurte les amateurs de Bitcoin

 

Les stablecoins portent bien leur nom

Le rapport de JPMorgan mentionne brièvement les stablecoins tels que le Tether (USDT) et l'USD Coin (USDC), comme ayant été épargnés pendant cette période de turbulences :

« Ces jetons se sont relativement bien comportés - bien que la volatilité quotidienne soit beaucoup plus élevée que ce que l'on souhaiterait d'un taux de change véritablement géré, elle n'a pas augmenté de façon appréciable non plus en mars. En ce sens, leur soutien a traversé les phases les plus aiguës de la crise. »

La bonne santé de ces crypto-actifs stables est également marquée par leur capitalisation en constante augmentation, dépassant chaque semaine de nouveaux records. En mai dernier, la capitalisation cumulée de tous ces actifs est même parvenue à dépasser les 10 milliards de dollars, avec une domination très marquée du Tether.

👉 À lire sur le même sujet : Qu'est-ce qu'un stablecoin ?

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Junie Maffock

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Avec un fort intérêt pour la blockchain et les cryptos, je souhaite contribuer à la vulgarisation de ces technologies. Je suis également très intriguée par les méthodes d'apprentissage ludiques et actives.
Tous les articles de Junie Maffock.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments