L'USDC Coin (USDC), un stablecoin lancé en 2018 par CENTRE, un consortium mis au point entre Circle et l'exchange Coinbase, est le 2e stablecoin rattaché au dollar américain sur le marché en termes de capitalisation.

 

Le Tether sera-t-il un jour détrôné ?

L'USDC a actuellement une capitalisation totale de plus de 463 millions de dollars. Il est suivi par le PAX avec 188 millions de dollars et le TUSD avec 136 millions de dollars.

Actuellement, entre le BUSD de Binance, le TUSD de Trustokens, le GUSD de Gemini, le Pax, le DAI et tous les autres stablecoins qui voient le jour à une fréquence folle, c'est l'USDC de Coinbase qui semble tirer son épingle du jeu et qui pourrait venir concurrencer l'USDT dans les années à venir.

Le plus petit de stablecoins garantis par le dollar américain semble être le GUSD. Lancé en 2018 par l'exchange Gemini des jumeaux Winklevoss, ce stablecoin n'atteint qu'une capitalisation totale de 4 millions de dollars.

En ce qui concerne le volume de transactions, l'USDC occupe la deuxième place avec un volume de transactions de 750 millions de dollars sur les dernières 24 heures. La première place est actuellement occupée par l'USDT, qui affiche un volume conséquent de 45 milliards de dollars.

Les volumes de l'USDC figurent parmi les plus importants du marché des cryptomonnaies dans son ensemble, surpassant même certains des projets les plus exposés au public, comme le DAI.

Marketcap Stablecoins

Évolution de la capitalisation totale des principaux stablecoins depuis fin 2018, hors USDT - Source : Skew

Pendant que l'USDC continue sa progression, le Tether (USDT) reste néanmoins le leader du marché des stablecoins, avec une capitalisation totalisant les 4,6 milliards de dollars.

À eux seuls, volume quotidien cumulé des stablecoins est généralement le plus important du marché, dépassant même souvent celui du Bitcoin (BTC). Cette particularité est surtout portée par le Tether.

👉 Pour en savoir plus sur le fonctionnement des stablecoins, lisez notre dossier explicatif sur le sujet.

 

Pourquoi l'USDC pourrait-il devenir un incontournable ?

Malgré le gouffre incroyablement large qui sépare la capitalisation globale et le volume des transactions entre l'USDT et l'USDC, ce dernier pourrait rapidement devenir une menace pour le numéro 1.

Les raisons sont multiples et tendent à être de plus en plus variées au fil du temps. Poussé par Circle et Coinbase, l'USDC n'est pas uniquement dédié à servir de solution de sécurité lorsque le cours du Bitcoin baisse, contrairement à son rival.

Par exemple, Coinbase a lancé en octobre dernier un programme visant à récompenser les détenteurs américains d'USDC. Ce programme, baptisé « USDC Rewards » permet aux clients admissibles d'obtenir des intérêts à hauteur de 1,25 % pour chaque unité du stablecoin USDC qu'ils détiennent sur Coinbase.

Même si le taux d'intérêt est particulièrement faible, le fait que l'utilisateur n'ait rien de particulier à faire est un atout considérable pour Coinbase.

De plus, depuis maintenant plusieurs mois, Circle vend nombre de ses branches afin d'uniquement se concentrer sur le développement à l'international de l'USDC.

👉 À lire sur le même sujet : Les Bermudes acceptent l'USDC pour le paiement des impôts.

 

Bien que les efforts communs de Coinbase et de Circle augmentent considérablement l'utilisation de l'USDC sur le marché, le Tether jouit encore d'une grande visibilité et est dans la majorité des cas le stablecoin choisi en ce qui concerne les paires de tradings sur les exchanges.

Afin qu'il soit davantage utilisé par la communauté, l'USDC devra sans cesse se pourvoir de nouveaux cas d'utilisations, toujours plus variés les uns envers les autres.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments