Le gouvernement des Bermudes a commencé à accepter l'USD Coin (USDC) en tant que moyen de paiement pour les impôts, taxes et autres services du gouvernement. Cette énorme avancée pour l'adoption des cryptomonnaies à grande échelle a été annoncée par Circle le 16 octobre.

 

Une étape franchie pour l'adoption

L'USDC est un stablecoin rattaché au dollar américain lancé il y a environ un an par CENTRE, un consortium mis au point entre Circle et l'exchange Coinbase. À ce jour, ce sont près de 1 milliard de dollars en USDC qui ont été émis pas les deux entreprises. Ce nouveau cas d'utilisation de l'USDC est maintenant accessible pour près de 64 000 personnes.

Jeremy Allaire, CEO et cofondateur de Circle, a déclaré :

Le Premier ministre des Bermudes a fait aujourd'hui une annonce plus large sur l'adoption de stablecoin comme l'avenir du système financier, en mettant l'accent sur les innovations dans le domaine des technologies financières qui peuvent apporter de la valeur non seulement pour les Bermudiens, mais aussi à l'échelle mondiale grâce à des entreprises autorisées en vertu de leur Digital Asset Business Act.

Jeremy Allaire a aussi mis en avant le fait que l'acceptation par les Bermudes de l'USDC était en partie due au fait que l'économie du pays fonctionnait déjà avec une monnaie adossée au dollar américain, le dollar bermudien.

 

Une terre d'innovation pour la blockchain

Plus tôt cette année, Circle est devenue la première société au monde à recevoir une licence de classe F en vertu du Digital Assets Business Act (DABA), une loi novatrice permettant à Circle de commercialiser ses produits et de mener ses activités aux Bermudes. Jeremy Allaire a précisé :

 Grâce au DABA, les Bermudes sont l'un des premiers pays au monde à créer un cadre réglementaire complet pour la monnaie numérique ainsi que pour les produits et services fondés sur des actifs numériques, y compris l'octroi de licences aux entreprises exploitant des systèmes de paiement utilisant des stablecoins. Il sera intéressant de voir comment les autres gouvernements réagiront à cette innovation fondamentale.

Une autre initiative de ce type avait vu le jour en Ohio aux États-Unis. Toutefois, le comité qui supervise les méthodes bancaires et financières de l’État a récemment suspendu le portail en ligne qui permettait aux entreprises de payer leurs impôts en utilisant les cryptomonnaies. Les Bermudes vont encore plus loin en proposant cette alternative de paiement aussi bien à ses habitants qu'à ses entreprises.

L'archipel d'Amérique du Nord a également annoncé qu'elle collaborerait avec la startup Shyft Network pour lancer un programme d'identité numérique fonctionnant avec une blockchain à l'intention des citoyens, des entreprises et des organismes gouvernementaux.

 

Les Bermudes deviennent donc le premier pays au monde à proposer une telle possibilité à ses habitants. Un pas de plus fait pour l'acceptation des cryptomonnaies aux yeux du public, ou plutôt des stablecoins en général en raison de leur fonctionnement particulier qui assure la stabilité des prix. Le gouvernement est bien conscient de l'intérêt d'une telle technologie et compte bien continuer ses innovations dans le domaine.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments