Un important fonds de pension australien se tourne vers les cryptomonnaies

Queensland Investment Corporation (QIC), le cinquième plus grand fonds de pension d'Australie, étudie l'idée de réaliser de « petits investissements » dans le secteur des cryptomonnaies, rapporte le Financial Times ce 15 octobre 2021. Détenue par le gouvernement du Queensland, un des principaux états australiens, la société gère 69 milliards de dollars américains.

« Je ne pense pas qu'il y ait une adoption inévitable des fonds d'investissement du marché institutionnel dans la cryptomonnaie, mais à mesure que le segment mûrit... il est probable que les grands fonds recherchent une exposition », estime Stuart Simmons, responsable des devises chez QIC.

Le fonds de pension commencera par des investissements timides dans le secteur des devises numériques. D'après Stuart Simmons, les dirigeants du fonds de pension souhaitent surtout se montrer prudents. Ils craignent en effet que les régulateurs financiers et les gouvernements n'interviennent pour réguler les cryptomonnaies.

Si de nombreux pays se sont ouvertement affichés en faveur des cryptomonnaies, comme le Salvador, l'Ukraine ou le Venezuela, plusieurs nations émettent régulièrement des menaces à l'encontre des devises numériques. C'est notamment le cas de la Chine ou de l'Inde.

« À l'heure actuelle, il existe un certain nombre d'incertitudes, et l'infrastructure opérationnelle pour l'investissement institutionnel reste immature », tempère le cadre.

👉 Lire aussi : Le régulateur britannique assure que « les investisseurs risquent de tout perdre à cause des cryptomonnaies »

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Fonds de pension et cryptomonnaies : un virage progressif

Malgré l'explosion du marché des cryptomonnaies, la plupart des fonds de pension sont encore réticents à se tourner publiquement vers les actifs numériques tels que le Bitcoin (BTC). Pour Stuart Simmons, la majorité des grands investisseurs souhaitent plus de certitude sur le plan réglementaire et plus de protections autour des « risques non quantifiables » comme la fraude, le vol et la manipulation des prix.

« Alors que le cadre [réglementaire] continue de se développer, les grands fonds pourraient éventuellement répondre à la demande des utilisateurs en facilitant l'investissement dans les cryptomonnaies », prophétise Stuart Simmons.

Néanmoins, plusieurs fonds d'importance ont déjà franchi le pas. En Nouvelle-Zélande, le fonds de pension KiwiSaver a investi 60 millions de dollars dans le Bitcoin (BTC) en mars dernier. Plus récemment, le fonds du comté de Fairfax en Virginie (États-Unis) a acheté pour 50 millions de dollars de cryptomonnaies par le biais de Parataxis, un hedge fund spécialisé.

Progressivement, les institutionnels se tournent vers les cryptomonnaies. D'après un sondage réalisé par l'agence Fidelity Digital Assets auprès de 1100 investisseurs, la « grande majorité » des institutionnels possédera des cryptomonnaies d'ici 2026. De son côté, JP Morgan assure même que les institutionnels délaissent désormais l’or au profit du Bitcoin (BTC).

👉 Sur le même sujet – Un fonds Bitcoin (BTC) réglementé a été lancé en Malaisie pour les investisseurs institutionnels

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments